Actu

La PS5 se vend (beaucoup) mieux que la Xbox Series

12 février 2024
Par Pierre Crochart
La PS5 se vend (beaucoup) mieux que la Xbox Series
©Playstation

Des indiscrétions concernant les ventes de consoles se sont glissées dans le dernier bilan de l’éditeur Take-Two (Grand Theft Auto).

L’écart continue de se creuser entre la PlayStation 5 et les Xbox Series de Microsoft. C’est en tout cas la tendance que dessine le bilan comptable de Take-Two. Publié la semaine dernière, celui-ci nous apprend que plus d’une console next-gen vendue sur deux est produite par Sony.

59,99€
79,99€
En stock
Acheter sur Fnac.com

Combien de Xbox Series Microsoft a-t-il vendu ?

Voilà plusieurs années maintenant que Microsoft ne partage plus publiquement les ventes de ses consoles. Un indice qui nous laisse déjà penser que les chiffres ne sont pas réjouissants. Et à en croire les données évoquées par Take-Two, ce serait effectivement le cas.

Selon le géant américain, qui éditera l’an prochain le très attendu GTA VI, 77 millions de consoles de neuvième génération ont trouvé preneur depuis leur sortie en novembre 2020. Le 8 décembre 2023, Sony annonçait de son côté avoir vendu plus de 50 millions de PS5. Autrement dit : il se serait écoulé quelque 27 millions de Xbox Series X/S dans le monde.

En d’autres termes, la PlayStation 5 se vendrait deux fois mieux que la Xbox. D’ailleurs, il apparaît même que la console de Sony aurait déjà dépassé le nombre de consoles Xbox One (l’ancienne génération) vendues en sept ans (55 millions d’après des estimations de cabinets d’analyse).

La suprématie de Nintendo

Des informations à croiser avec le bilan financier publié la semaine dernière par Nintendo, dans lequel on apprend que la Nintendo Switch, sortie en 2017, tutoie désormais les 140 millions d’unités vendues dans le monde. Une santé de fer pour la console hybride, dont le succès ne tarit pas même à l’approche de sa supposée successeure.

Ces dernières semaines, on sait par ailleurs Microsoft dans une situation délicate. Après la propagation de rumeurs annonçant l’arrivée de jeux que l’on pensait exclusifs Xbox sur PlayStation (comme Starfield par exemple), la firme de Redmond a déclenché une situation de crise et devrait s’exprimer cette semaine concernant l’avenir de la marque.

Désormais possesseur du géant Activision-Blizzard-King, Microsoft ne peut envisager un retrait pur et simple du marché du jeu vidéo. En revanche, certains observateurs estiment que Xbox pourrait se désengager du marché des consoles au profit d’une activité d’éditeur — comme Sega avant lui avec la Dreamcast. Plus de détails à venir cette semaine.

À lire aussi

Article rédigé par
Pierre Crochart
Pierre Crochart
Journaliste