Actu

Possesseur de Galaxy Watch 4 ? Cette mise à jour va (beaucoup) vous plaire

06 septembre 2023
Par La rédaction
Sortie il a bientôt deux ans, la Watch 4 fait peau neuve.
Sortie il a bientôt deux ans, la Watch 4 fait peau neuve. ©Gabo_Arts/Shutterstock

Commercialisée en septembre 2021, la montre connectée de Samsung reçoit une mise à jour importante qui la ferait presque passer pour le dernier modèle.

C’était annoncé et la promesse a été tenue par Samsung. Cette semaine, et après les Galaxy Watch 5 et Galaxy Watch 5 Pro qui ont eu droit à un peu d’avance, les smartwatches Galaxy Watch 4 reçoivent Wear OS 4, agrémenté de la surcouche One UI 5 Watch.

À partir de
174,95€
En stock vendeur partenaire
Voir sur Fnac.com

Une interface revue et des fonctionnalités modernisées

C’est épatant comme un coup de peinture fraîche peut donner l’illusion d’habiter dans un nouveau foyer. On pourrait dire la même chose de cette mise à jour, qui pourrait presque donner l’impression que l’on vient de s’offrir la toute récente Galaxy Watch 6.

Au menu : de nouveaux cadrans, bien sûr, mais également des fonctionnalités comme un suivi du sommeil avancé, l’entraînement sportif par zones de fréquences cardiaques, un transfert facilité des données ou encore une fonction de dictée vocale.

Samsung permet aussi de configurer des gestes permettant d’interagir avec la montre sans avoir à la toucher. Par exemple, secouer son poignet peut déclencher le lancement d’une application ou d’un chronomètre.

Une montre à la pointe de la technologie

Si elle ne sont pas neuves, la Watch 4 et la Watch 4 Classic sont parmi les rares à disposer, déjà, de la dernière version de l’OS développé par Google. Même la Pixel Watch, pourtant conçue par le géant du Web, n’y a pas encore droit.

Excellente nouvelle pour celles et ceux s’étant offert, en 2021, la première montre connectée de Samsung à adopter Wear OS après plusieurs années passées sous l’égide de Tizen. C’est également une petite victoire pour la durabilité des produits connectés, qui ne sont pas encore supportés aussi longtemps par leurs fabricants que les smartphones – même si Samsung fait figure de bon élève en promettant quatre ans.

À lire aussi

Article rédigé par
Pour aller plus loin