Actu

Les Belges de Cowboy révèlent leur nouveau vélo électrique plus confortable

03 juillet 2023
Par Benjamin Logerot
La conception du Cowboy Cruiser ajoute une barre supérieure sur le cadran et un guidon plus long et plus courbé.
La conception du Cowboy Cruiser ajoute une barre supérieure sur le cadran et un guidon plus long et plus courbé. ©Cowboy

Avec son nouveau Cowboy Cruiser, l’entreprise compte apporter le meilleur du C4 et du C4ST sur un vélo électrique destiné à la ville.

Les Belges de Cowboy ont voulu ici améliorer leur proposition et proposer un nouveau vélo électrique qui correspond aux déçus du Cowboy 4 et sa position trop haute et aux personnes voulant une expérience plus confortable qu’avec le Cowboy 4 ST.

Un condensé de fonctionnalités

Cowboy élargit donc sa gamme de vélos électriques en apportant à son catalogue le Cruiser, un vélo adapté à la ville, conçu en mélangeant les propositions précédentes de la marque. Le vélo reprend dans les grandes lignes la conception du C4ST, à savoir un guidon large et plus incurvé pour une position des mains moins abrupte que sur le C4. Il lui emprunte également une large selle, placée plus bas que sur le C4 pour une position de pédalage plus confortable là encore. Grosses différences par rapport au C4ST, l’ajout d’une barre supérieure au cadran et la présence d’un guidon bien plus long et incurvé.

cowboy cruiser
Le guidon du Cowboy Cruiser est plus adapté à une prise en main naturelle. ©Cowboy

L’occasion pour l’entreprise de proposer un vélo électrique à la position de conduite dite hollandaise, donc avec le corps le plus droit possible. Une expérience que ne permettait pas le Cowboy 4, avec sa position plus allongée. La marque évoque enfin un rapport de vitesse plus élevé, apportant une différence à peine perceptible selon les médias qui ont pu l’essayer.

À partir de
3 089€
En stock
Acheter sur Fnac.com

Une fiche et un prix identiques

Sur le plan technique, si tout n’a pas été partagé en détail par Cowboy, le Cruiser dispose des mêmes grandes caractéristiques que les modèles précédents. Comptez un poids de 19,3 kg, une batterie amovible dont la capacité n’a pas été communiquée mais qui pourrait s’approcher des 40 à 80 km d’autonomie (en fonction du type d’usage) du C4 et C4ST. Il possède également une courroie en carbone, des pneus de 47 mm, des gardes boue et un moteur de 250 W placé à l’arrière.

Le Cruiser est doté d’un cockpit possédant la recharge sans fil, permettant de poser son portable. En route, l’application dédiée, qui utilise Google Maps, continue de fournir non seulement les itinéraires, mais aussi la météo, la charge de la batterie, la vitesse de déplacement ou encore la qualité de l’air.

Sur le prix, c’est la même chose, il ne bouge pas, le Cruiser est disponible aujourd’hui à partir de 2 990 € dans les couleurs noir et sable, soit 10 000 € de moins qu’un vélo Porsche.

À lire aussi

Article rédigé par
Pour aller plus loin