Actu

Surface Laptop Studio, Go 3, Pro 8… Retour sur les annonces de Microsoft

23 septembre 2021
Par Thomas Estimbre

Microsoft a multiplié les annonces lors de sa conférence dédiée à la gamme Surface. Six nouveaux appareils et quatre nouveaux accessoires ont été présentés, dont le puissant Laptop Studio.

À l’occasion d’une conférence organisée hier en fin d’après-midi, Microsoft a fait le plein de nouveautés. L’événement hardware était consacré à la gamme Surface qui se met quasi intégralement à jour avec six nouveaux appareils et quatre nouveaux accessoires. Seuls le Laptop, qui a bénéficié d’une refonte plus tôt dans l’année, et le Laptop Go n’évoluent pas. Pour le reste, Microsoft a évidemment le regard tourné vers Windows 11, qui sera disponible à partir du 5 octobre 2021. Dans cet article, nous abordons l’ensemble des annonces concernant les ordinateurs Surface. Rendez-vous ici pour tout savoir sur le Surface Duo 2.

 © Microsoft
© Microsoft

Surface Laptop Studio : l’appareil Surface le “plus puissant jamais créé”

Microsoft a annoncé la couleur de son événement en expliquant vouloir proposer les “meilleurs écrins pour Windows 11”. Le Laptop Studio est sans doute celui qui coche le plus de cases et la firme de Redmond n’a pas hésité à revoir son concept pour le mettre en valeur. Plutôt qu’un Surface Book, Microsoft opte pour un nouveau produit présenté comme “l’aboutissement d’années d’innovation sur les charnières, l’écran [ou] le silicium”. Le constructeur abandonne le concept de PC portable à écran détachable (Surface Book 3) pour une machine portable presque plus classique.

Le Laptop Studio ne peut pas perdre son écran, mais celui-ci peut s’avancer au-dessus du clavier pour offrir trois modes : bureau, scène et studio. Le form factor choisi par Microsoft rappelle le Surface Studio, mais dans une version portable. Il est également proche de ce que proposent certains concurrents comme Acer avec sa gamme ConceptD.

 © Microsoft
© Microsoft

Le Laptop Studio justifie son statut en intégrant un écran PixelSense Flow de 14,4 pouces, affichant une définition de 2 400×1 600 pixels (201 ppp) au format d’image 3:2. Le taux de rafraîchissement de l’écran peut atteindre 120 Hz et l’écran présente un taux de contraste de 1500:1. Tactile, il prend en charge Dolby Vision et dispose d’une charnière offrant trois positions différentes. À l’intérieur, Microsoft équipe sa machine d’un processeur Intel Core H35 i5-11300H ou i7-11370H de 11e génération (quatre cœurs). Différentes configurations sont présentes et la version la plus haut de gamme profitera d’un GeForce RTX 3050 Ti accompagné de 16 ou 32 Go de RAM et de 256 Go à 2 To de stockage SSD amovible. La version Core i5 devra se contenter d’une puce intégrée Intel Iris Xe, qui offre déjà des performances convenables. Le PC portable renforce sa polyvalence et pourra convaincre les joueurs occasionnels.

La machine ajoute deux ports USB 4.0 compatible avec les technologies Thunderbolt 4, une prise casque 3,5 mm et un port Surface Connect. Une connectique réduite au minimum qui fait l’impasse sur le lecteur de carte SD, alors que le Laptop Studio se destine notamment aux professionnels de la création et aux designers. Compatible Wifi 6 et Bluetooth 5.1, il embarque deux micros à longue portée, quatre haut-parleurs intégrant la technologie Dolby Atmos ou encore une caméra frontale de 1080p. Il est possible de déverrouiller l’écran avec Windows Hello.

Le Laptop Studio est compatible avec le nouveau stylet Surface Slim 2 et présente des dimensions de 323,28×228,32×18,94 mm. Il revendique une autonomie de 18 à 19 heures en utilisation normale. Microsoft annonce que le Surface Laptop Studio sera disponible en France début 2022. Son prix n’a pas encore été communiqué.

Pourquoi Microsoft a-t-il changé sa formule ?

Le Surface Book avait une approche intéressante, mais son approche hybride avec la possibilité de le transformer en tablette ne se faisait pas sans compromis. En voulant de la polyvalence, le fabricant n’était pas toujours en mesure d’atteindre le niveau de performances souhaité, alors que ce type de machine s’adresse à des utilisateurs exigeants. Microsoft ne s’y trompe pas et met l’accent sur la puissance de son Surface Laptop Studio “pour faire briller l’écosystème Windows 11”.

Surface Pro 8 : le célèbre 2-en-1 se réinvente

Produit phare de la gamme, le Surface Pro 8 apporte “l’évolution la plus significative depuis Surface Pro 3” et nous aurions tendance à croire Microsoft. La firme apporte une importante mise à jour à son ordinateur portable hybride avec un nouveau design plus proche de la Surface Pro X. La Surface Pro 8 en profite pour s’offrir un nouvel écran tactile de 13 pouces (2 880×1 920 pixels et taux de rafraîchissement jusqu’à 120 Hz) au format 3:2 pouces. C’est un peu plus grand que les 12,3 pouces de l’ancienne génération et ce n’est pas la seule nouveauté.

 © Microsoft
© Microsoft

Sous son capot, elle embarque un processeur Intel Core i5-1135G7 ou Core i7-1185G7 de 11e génération, avec de 8 à 32 Go de RAM et un stockage SSD de 128 à 1 To. On retrouve également deux ports USB-C avec USB 4.0/Thunderbolt 4, une caméra avant de 5 Mpx (1080p) et de 10 Mpx à l’arrière avec vidéo 1080p et 4K à mise au point automatique. Inspirée du Laptop Studio, la Surface Pro 8 revendique une compatibilité avec le nouveau stylet et son clavier est toujours disponible en option.

La Surface Pro 8 sera disponible à compter du 28 octobre, à partir de 1 179 euros.

Surface Go 3 : petite et plus costaude

Après deux nouveautés majeures, Microsoft joue davantage la carte de la continuité avec la Surface Go 3. Toujours présentée comme la tablette la plus abordable et compacte de la gamme, elle conserve son écran PixelSense de 10,5 pouces avec une définition de 1 920×1 280 pixels. L’appareil 2-en-1 veut accompagner les familles, étudiants ou les écoles dans des tâches classiques telles que naviguer sur Internet, travailler, jouer ou encore apprendre. Pour cela, Microsoft dépoussière les composants et propose désormais des configurations avec un processeur Intel Pentium Gold 6500Y ou Intel Core i3 10100Y, avec 4 ou 8 Go de RAM et un disque eMMC de 64 Go ou SSD de 128 Go.

 © Microsoft
© Microsoft

Une configuration toujours assez modeste pour une machine qui ajoute un port USB-C, une prise casque 3,5 mm, un port Surface Connect et un lecteur de carte microSD. On retrouve aussi une caméra avant de 5 Mpx (1080p) et 8 Mpx à l’arrière (vidéo 1080p), tandis que la connectivité est assurée par du Wifi 6 et Bluetooth 5.0. L’ensemble mesure 24,5×17,5 cm pour 8,3 mm et affiche un poids de 544 grammes.

Toujours abordable, la Surface Go 3 Wifi s’affichera à partir de 439 euros dès le 5 octobre. Les modèles 4G/LTE seront disponibles “dans les mois à venir”.

Surface Pro X : une version Wifi rejoint le catalogue

Les nouveautés sont encore moins nombreuses pour l’ordinateur portable 2-en-1 sous ARM de Microsoft. Sur le plan matériel, la marque se contente de proposer une version Wifi “only”, c’est-à-dire sans 4G. Le reste de la configuration est équivalent (puce SQ1 ou SQ2, Wifi 6 et Bluetooth 5.0, écran 13 pouces) et les améliorations sont plutôt liées à l’arrivée de Windows 11. Microsoft rappelle que son nouveau système d’exploitation supporte l’émulation 64 bits et que Microsoft Teams et Office sont désormais optimisés pour ARM. Ils rejoignent des applications comme Adobe Photoshop et Lightroom.

La Surface Pro X en version Wifi arrivera en France en 2022, à un tarif encore inconnu.

 © Microsoft
© Microsoft

À noter : le Surface Pro 7+, dévoilé en début d’année et destiné aux professionnels, sera prochainement disponible pour le grand public. La firme se contente pour l’heure d’indiquer que le PC hybride sera “bientôt disponible” avec Windows 11.

En parallèle, Microsoft a confirmé le lancement de nouveaux accessoires. Le stylet Surface Slim Pen 2 est la tête d’affiche et il sera disponible le 21 octobre en France, à partir de 129,99 euros. Un kit d’accessibilité Surface sera également proposé à partir de 10,99 euros, à compter du 28 octobre. Enfin, une souris appelée Ocean Plastic Mouse arrive le 5 octobre prochain, à partir de 27,99 euros. Un casque USB-C certifié Teams est également disponible depuis le 22 septembre.

Article rédigé par
Thomas Estimbre
Thomas Estimbre
Journaliste
Pour aller plus loin