Actu

Apple renouvelle son iPad (9e gen) et fait évoluer l’iPad mini

15 septembre 2021
Par Thomas Estimbre

La firme de Cupertino a créé la surprise en annonçant deux nouveaux iPad lors de sa keynote de rentrée. L’iPad abordable est mis à jour, tandis que l’iPad mini s’offre une refonte majeure, attendue et bienvenue.

Alors que les regards étaient tournés vers les iPhone 13 et l’Apple Watch Series 7, Apple a surpris en présentant deux nouvelles tablettes. De nouveaux modèles étaient espérés avant la fin de l’année, mais on pouvait s’attendre à ce que Tim Cook et ses équipes donnent rendez-vous dans quelques semaines pour les découvrir. La marque à la pomme a finalement profité de sa conférence de rentrée pour évoquer la neuvième génération de l’iPad et un nouvel iPad mini (6e génération).

 © Apple
© Apple

iPad 9 : des nouveautés discrètes et un prix toujours abordable

L’iPad “classique” occupe une place à part dans le catalogue d’Apple. Loin des nouveautés introduites par les iPad Pro et Air, il a conservé le design historique de la gamme, ainsi que la prise jack 3,5 mm ou le connecteur Lightning. L’iPad de neuvième génération, ou iPad 2021, ne déroge pas à la règle et continue de proposer ces éléments. Il faut dire que la tablette d’entrée de gamme n’évolue que très peu et propose des dimensions identiques à celles de son prédécesseur, toujours avec un écran 10,2 pouces (IPS, 2 160×1 620 pixels).

 © Apple
© Apple

Comme souvent, c’est à l’intérieur que les changements sont les plus notables et cette version 2021 accueille une nouvelle puce. L’Apple A12 cède sa place à la puce A13 Bionic (7 nm), qui a fait ses débuts en 2019 sur les iPhone 11 et 11 Pro. Son arrivée dans l’iPad promet de multiplier par 20 les performances par rapport à la précédente génération. Apple en profite pour s’attaquer nommément à la concurrence en indiquant que sa nouvelle tablette est “jusqu’à trois fois plus rapide que le Chromebook le plus vendu, et jusqu’à six fois plus rapide que la tablette Android la plus vendue”, soit deux produits d’entrée de gamme.

Le constructeur californien accompagne sa nouvelle puce d’une caméra avant ultra grand-angle de 12 mégapixels (122°). Cette dernière offre la fonction Cadre centré de l’iPad Pro à la tablette et promet des appels vidéos plus naturels. Il ne fait guère de doute que la recette est maîtrisée du côté de Cupertino, tandis que le bloc photo arrière n’évolue pas. En revanche, on retiendra l’intégration de la technologie True Tone sur ce nouvel iPad.

Une nouvelle puce et un stockage doublé

L’autre nouveauté majeure est la capacité de stockage doublée, avec des versions de 64 Go ou 256 Go en lieu et place des modèles 32 Go et 128 Go. Une information intéressante : cela permettra, certes, de stocker davantage de contenus (photos, vidéos), mais aussi d’installer plus d’applications ou de jeux. En revanche, comme on pouvait s’y attendre avec le déploiement de l’A13 Bionic, la 5G est absente et il faut se contenter d’une option 4G. Enfin, on retrouve toutes les nouveautés apportées par iPadOS 15. La nouvelle version du système d’exploitation conçu pour l’iPad sera disponible à partir du 20 septembre. Cette tablette reste également compatible avec l’Apple Pencil (1re génération) ou le Smart KeyBoard.

iPad mini 6 : un poids lourd au format mini

L’iPad mini était sans doute la star de la soirée du côté de la Californie. Sa refonte, attendue et évoquée depuis quelques mois, a été officialisée par Apple. Depuis son lancement en 2012, la petite tablette du géant américain avait conservé son design et son écran de 7,9 pouces. Pour cette nouvelle cuvée, l’iPad mini s’offre un écran Liquid Retina de 8,3 pouces (2 266×1 488 pixels à 326 ppp) avec revêtement antireflet et luminosité jusqu’à 500 nits. Les dimensions de la tablette sont désormais de 195,4×134,8×6,3 mm, pour un design inspiré de celui des iPad Pro et Air.

 © Apple
© Apple

Apple indique que Touch ID a été déplacé sur le bouton supérieur et que son iPad mini prend en charge l’Apple Pencil de 2e génération. Deux ans après sa dernière mise à jour, l’ardoise veut également faire un bond en matière de performances en accueillant la nouvelle puce A15 Bionic. Elle succède à l’A2 Bionic et se veut 40 % plus puissante (CPU), tandis que la partie graphique (GPU) serait 80 % plus performante. Pour rappel, l’A15 Bionic est également présente dans les nouveaux iPhone 13 et fait suite à l’A14 Bionic. Résolument moderne, l’iPad mini s’offre également une compatibilité 5G (NanoSIM et eSIM) et intègre un port USB-C à 5 Gbit/s. Le Wifi 6 est également proposé par le fabricant.

 © Apple
© Apple

La “petite” tablette a enfin tout d’une grande

Pour la partie photo, l’iPad mini s’inspire du nouvel iPad et de l’iPad Air à l’avant avec sa caméra ultra grand-angle de 12 mégapixels. Elle apporte Cadre centré pour les appels vidéos, mais c’est à l’arrière que les nouveautés sont les plus importantes. On retrouve un capteur 12 mégapixels avec Focus Pixel (f/1,8, enregistrement vidéo 4K à 60 i/s), tandis que l’ISP de l’A15 Bionic assure une compatibilité Smart HDR. Le tout sera évidemment proposé sous iPadOS 15.

Prix et disponibilité

Le nouvel iPad (9e génération) s’affiche à partir de 389 euros, pour une disponibilité fixée au 24 septembre. Quant au modèle Wifi + Cellular, il est proposé à partir de 529 euros avec 64 Go de stockage. Le nouvel iPad existe aussi avec 256 Go de stockage, à 559 euros en version Wifi et 699 euros en version Wifi + Cellular. La tablette est proposée en finition argent ou gris sidéral.

L’iPad mini sera, lui aussi, disponible à partir du 24 septembre, dans des coloris rose, lumière stellaire, mauve et gris sidéral. Le modèle Wifi s’affiche à 559 euros avec 64 Go de stockage et 729 euros avec 256 Go de stockage. La version Wifi + Cellular débute à 729 euros avec 64 Go et passe à 899 euros en version 256 Go.

Article rédigé par
Thomas Estimbre
Thomas Estimbre
Journaliste
Pour aller plus loin