Actu

Motorola planche sur une solution de recharge sans fil à distance

08 septembre 2021
Par Thomas Estimbre

Engagé dans la course à la recharge sans fil, Motorola a dévoilé la deuxième génération de sa technologie de charge sans fil et sans contact. Le constructeur promet une charge jusqu’à 3 mètres de distance et la possibilité de gérer quatre smartphones simultanément.

Le début d’année 2021 avait été marqué par les présentations successives de plusieurs technologies de charge sans fil à distance. Alors que la course fait rage, plusieurs fabricants espèrent éloigner définitivement les smartphones des chargeurs et autres stations de charge sans fil. Le leader du marché français et européen, Xiaomi, a rapidement réagi en présentant sa Mi Air Charge, une technologie capable de recharger à distance des smartphones et différents appareils électroniques. Le géant chinois avait rapidement été suivi par Motorola lors du CES 2021, puis par Oppo en février dernier avec sa Wireless Air Charging. Chaque marque tente désormais de se distinguer, et c’est Motorola qui a décidé de réagir sur le réseau social chinois Weibo.

 © Capture d’écran/Motorola
© Capture d’écran/Motorola

La firme a publié une nouvelle vidéo présentant la deuxième génération de sa technologie de charge sans fil à distance. La vidéo d’une trentaine de secondes a été republiée par le site XDA-Developers sur YouTube et témoigne des progrès réalisés par le fabricant. L’imposant boîtier de Motorola est plus abouti et fonctionne désormais avec 1 600 antennes, ce qui lui permet de charger un smartphone jusqu’à 3 mètres de distance, contre 1 mètre pour son prédécesseur. De plus, le nouveau boîtier peut prendre en charge des appareils dans un rayon de 100 degrés. Ces ajustements sont intéressants, car ils permettent à la solution de Motorola de recharger simultanément quatre smartphones. Ce dispositif se veut également capable de détecter une présence humaine et de s’adapter en conséquence.

Des promesses… et du flou

Le boîtier de charge de Motorola est prometteur et tente de se démarquer des technologies concurrentes. La solution de Xiaomi embarque de son côté un réseau de 144 antennes chargées de transmettre des ondes millimétriques au téléphone, à une puissance de 5 W, “dans un rayon de plusieurs mètres”. De son côté, Oppo grimpe jusqu’à 7,5 W, mais elle ne fonctionne qu’à une courte distance (10 à 20 cm) et ne semble pas gérer plusieurs appareils. Si Motorola n’évoque pas la puissance de sa solution, Digital Chat Station suggère qu’elle n’excède pas les 5 W. Cette charge lente apparaît comme l’une des limites de ces solutions, sans oublier leurs possibles effets sur la santé. On peut néanmoins s’attendre à ce que la charge “vraiment” sans fil soit l’un des arguments phares des smartphones de demain.

Article rédigé par
Thomas Estimbre
Thomas Estimbre
Journaliste
Pour aller plus loin