Actu

Clubhouse arrive enfin sur Android avec l’espoir de se relancer

10 mai 2021
Par Thomas Estimbre

À l’origine de l’engouement pour les plateformes 100 % audio, Clubhouse débarque enfin sur Android. Le réseau social espère toucher davantage d’utilisateurs, mais il arrive sans doute un peu trop tard.

Lancé en toute confidentialité en mars 2020, Clubhouse a connu un succès fulgurant pendant le confinement. Plébiscitée par des personnalités comme Elon Musk ou l’animatrice Ophra Winfrey, l’application a très vite séduit en mettant l’accent sur l’audio. Cette plateforme sociale d’un nouveau genre présente aussi la particularité d’avoir été initialement réservée aux utilisateurs d’iOS, et de reposer sur un système d’invitations. Pour accéder à l’application, il faut être parrainé par un utilisateur existant, ce qui participe à l’engouement autour de ce réseau social. Après des mois d’attente et plusieurs levées de fonds, Clubhouse débarque enfin sur les terminaux Android. Les équipes derrière la plateforme ont confirmé son arrivée sur l’OS de Google aux États-Unis et très rapidement dans d’autres pays, tels que la France.

 © Capture d’écran/Google Play Store
© Capture d’écran/Google Play Store

« Android est enfin là ! Vous pouvez télécharger la version bêta de Clubhouse dès maintenant aux États-Unis et dans le monde entier dans les jours/semaines à venir », explique Clubhouse sur Twitter. Dans l’Hexagone, il est d’ores et déjà possible de se préinscrire sur le Google Play Store pour faire partie des premiers utilisateurs à installer l’application. La plateforme continue cependant de prendre son temps et fait le choix de conserver son système d’invitation, en plus d’opter pour un déploiement progressif. « Avant que vous ne demandiez… oui, toujours sur invitation seulement. Nous gérons la croissance afin de pouvoir mettre en place une infrastructure plus durable avant l’ouverture des vannes », ajoute la firme.

L’arrivée sur le système d’exploitation Android va permettre à Clubhouse de toucher un public plus large. En France comme dans le reste du monde, le système de Google est présent sur les trois quarts des smartphones. Tout en conservant son approche relativement élitiste, la plateforme a besoin de gagner de nouveaux utilisateurs pour assurer son succès. Outre les difficultés internes (infrastructure, modération, sécurité, déploiement sur Android), Clubhouse fait face à une baisse de popularité depuis quelques semaines. Téléchargées 9,6 millions de fois en février ou encore 2,7 millions de fois en mars, le nombre de téléchargements a chuté à seulement 922 000 en avril. Une chute vertigineuse qui inquiète, alors que de nombreux services concurrents ont fait leur apparition.

Twitter a récemment lancé un clone baptisé Space, tandis que Facebook a répondu avec ses Live Audio Rooms. Ces services s’inspirent largement de Clubhouse et confirment la popularité des salons de discussions. Les podcasts ne sont pas en reste, et font d’ailleurs l’objet d’une bataille entre Apple et le groupe suédois Spotify.

Qu’est-ce au juste que Clubhouse, le réseau social sur invitation qui mise sur l’audio ?

Article rédigé par
Thomas Estimbre
Thomas Estimbre
Journaliste
Pour aller plus loin