Actu

Virtuels, physiques, hybrides : À quoi ressembleront les salons tech de 2021-2022 ?

01 mai 2021
Par Laure Renouard

L’année 2021 a démarré sous le signe du digital, avec un CES de Las Vegas entièrement en ligne, comme tous les événements dédiés aux nouvelles technologies depuis un an. Qu’en sera-t-il des prochains salons permettant habituellement de découvrir et de manipuler les dernières innovations tech ? Le point ci-dessous.

2020 a été une année blanche pour les salons dédiés aux nouvelles technologies ou pas. Après le CES de janvier, à Las Vegas, tous les événements destinés à ponctuer l’année 2020 ont été tour à tour annulés : le Mobile World Congress de Barcelone (fin février), le Computex (début juin) ou encore l’IFA (début septembre), sans parler des salons consacrés aux jeux vidéo (E3, Gamescom, Paris Games Week). La campagne de vaccination étant en cours, et les spécialistes de salon espérant ne pas mettre la clé sous la porte, les annonces se multiplient pour les éditions à venir en 2021 et 2022.

 © GSMA
© GSMA

Mobile World Congress 2021 – Une édition hybride et estivale

La GSMA, en charge de l’organisation du MWC à Barcelone, s’était trouvée l’an dernier dans la tourmente, ne sachant si elle devait annuler ou non ce salon prévu juste avant la vague de confinements mis en place en Europe. Résultats : une édition 2020 avec quelques rares événements physiques, et essentiellement organisée en visio. Le traditionnel créneau de fin d’hiver a été, en 2021, troqué pour des dates plus estivales : la GSMA prévoit un MWC 2021 qui se tiendra du 28 juin au 1er juillet. Cette édition « entièrement hybride », espère-t-elle, accueillera 40 000 à 50 000 visiteurs, contre 107 000 en 2019, et proposera une plateforme virtuelle à ceux qui ne seront pas du voyage. Seront-ils nombreux ? La défection de certains géants de la mobilité, tel Google, qui succède à Nokia et Sony, n’est pas pour rassurer.

Computex 2021 – Une édition virtuelle d’un mois

Après une édition 2020 entièrement annulée, le Computex de Taipei, à Taïwan, compte signer son retour cette année. Si ses organisateurs évoquent une édition elle aussi hybride, il faut ici comprendre que le salon sera virtuel. Il sera donc possible d’accéder aux nouveautés essentiellement informatiques qui émaillent ce salon en ligne, et pendant une durée élargie : au lieu de se tenir du 1er au 4 juin, il commencera le 31 mai pour se terminer le 30 juin. TAITRA, en charge de l’événement, se veut rassurant sur le contenu du salon, et indique qu’Acer, AMD, Arm, Gigabyte, Intel, Micro, NXP ou encore Qualcomm y seront présents.

Vivatech 2021 – Un retour hybride

L’édition 2020 de Vivatech, ce salon hexagonal dédié à l’innovation, organisé à Paris, avait été annulé. Cette année, il se tiendra à la Porte de Versailles du 16 au 19 juin 2021, mais sur une surface réduite de moitié et une veille attentive au respect des normes sanitaires. L’événement physique sera complété par une “expérience digitale inédite et engageante grâce à nouveau concept de chaînes de conférences s’inspirant des codes de la télévision et des réseaux sociaux”, ainsi que des “multiplex sur trois continents (Asie du Sud-Est, Amérique du Nord et Afrique), pour une programmation partout dans le monde”.

Google I/O 2021, Apple WWDC 2021 – Les rendez-vous des développeurs se tiendront en ligne

 © Google
© Google

Les événements dédiés aux développeurs de Google et d’Apple seront organisés en ligne. L’I/O de Google, qui avait été annulée l’an dernier, sera accessible gratuitement du 18 au 20 mai, tandis que la WWDC de la Pomme, retrouvera le format virtuel inauguré en 2020 du 7 au 11 juin.

IFA 2021 – Un format hybride

Opération optimisme du côté de Berlin, l’édition 2020 de l’IFA n’ayant pu s’y tenir qu’en tout petit comité, sur invitation. Les fans de currywurst et de bières locales peuvent se réjouir, du moins à lire les organisateurs de ce salon dédié aux équipements électroniques en tous genres. Ils promettent un événement physique grand format du 3 au 7 septembre 2021. “Nous ne nous attendons pas à ce que l’IFA 2021 batte des records”, avouent-ils. Ils espèrent néanmoins faire le plein d’exposants, vantant un taux de remplissage “de plus de 80 %” de certaines zones d’exposition, lesquelles n’ont pas été détaillées.

CES 2022 – Retour à Vegas

Dernière annonce en date sur la planète salons, la CTA (Consumer Technology Association), en charge du CES, vient d’annoncer l’organisation d’un CES 2022 on ne peut plus réel. Il aura lieu du 5 au 8 janvier, avec des journées presse les 3 et 4 janvier. Les organisateurs évoquent tout de même des événements digitaux, faisant du salon une édition elle aussi hybride, et mentionne dès à présent des marques appelées à peupler le Convention Center de la cité du jeu : Amazon, AMD, AT&T, Daimler AG, Dell, Google, Hyundai, IBM, Intel, Lenovo, LG Electronics, Panasonic, Qualcomm, Samsung Electronics et Sony. Les startups, réunies au sein de l’Eureka Park, sont elles aussi attendues, dont une délégation française, indique la CTA.

Article rédigé par
Laure Renouard
Laure Renouard
Journaliste