Actu

Fin 2020, les ventes de Chromebook se sont envolées

02 février 2021
Par Thomas Estimbre

Les Chromebook ont pleinement profité de la crise sanitaire en 2020. La demande pour ces ordinateurs portables fonctionnant sous Chrome OS a été multipliée par quatre en 2020.

Les ordinateurs portables ont pleinement profité du travail à distance en 2020. Au quatrième trimestre, les analystes s’accordent sur cette progression et les Chromebook figurent parmi les grands gagnants de cette situation inédite. Le site 9to5Google évoque le trimestre le plus fort jamais enregistré pour les ordinateurs portables de Google, avec une demande en très forte hausse. Selon Gartner et Canalys, plus de 30 millions d’appareils ont été expédiés l’année dernière, dont 11 à 11,7 millions pour le seul quatrième trimestre. Le cabinet Canalys estime que les livraisons de Chromebook au quatrième trimestre 2020 ont presque été multipliées par quatre (+287 %) par rapport à celles enregistrées sur les trois derniers mois de 2019 (de 2,9 à 11,2 millions de livraisons).

 Le Chromebook Spin 514 © Acer
Le Chromebook Spin 514 © Acer

Les ventes de Chromebook s’envolent

Sur l’ensemble de l’année, Gartner évoque une croissance de 80 % tandis que Canalys se montre encore plus optimiste avec +109 %. Dans les deux cas, une très forte hausse est observée et HP a conservé sa première place sur ce segment avec 3,5 millions de Chromebook livrés au cours du trimestre, soit une croissance de 235 % sur un an. Néanmoins, la plus forte progression est à mettre à l’actif de Lenovo qui se classe deuxième avec 2,8 millions d’unités expédiées et une croissance de 1 766 %. Derrière les deux leaders, Acer, Dell, Samsung (+630 %) et Asus ont également progressé.

 © Canalys
© Canalys

« La demande pour les Chromebook est en forte hausse », confirme Rushabh Doshi, directeur de la recherche chez Canalys. « De nombreux pays étant contraints d’accélérer leurs plans d’éducation numérique en raison de la multiplication des mesures de confinement, les écoles et les universités réclament des solutions faciles à déployer et les offres numériques de Google pour l’éducation se révèlent assez populaires par rapport aux plateformes concurrentes, notamment aux États-Unis et en Europe occidentale », ajoute-t-il. L’éducation n’est pas le seul marché des Chromebook et de plus en plus d’utilisateurs (grand public ou professionnels) sont « intéressés par les Chromebooks pour assurer la continuité de l’informatique professionnelle ou personnelle à un prix abordable ». Le tarif s’impose comme un argument en faveur de ces ordinateurs portables qui ont d’abord séduit en Amérique du Nord. Selon Canalys, la demande devrait rester forte en 2021.

Les tablettes et Apple sont en très grande forme

Les Chromebook ne sont pas les seuls à profiter de cette embellie. Le cabinet Canalys évoque une fin d’année en beauté pour les livraisons de PC avec une hausse de 35 % par rapport à l’année dernière (143,7 millions). Sur l’ensemble, de l’année, ces expéditions affichent une progression de 17 % à 458, 2 millions et comprennent les tablettes. Alors que le marché des tablettes s’était effondré avec l’avènement des « grands smartphones », le virage pris par les fabricants montre des résultats encourageants. Incontournable sur ce marché, Apple a divisé son offre en deux avec un modèle abordable tourné vers l’éducation d’un côté et des déclinaisons « Pro ». Un mélange des genres qui permet à Apple de renforcer sa domination sur le marché des tablettes.

Les expéditions d’iPad sont en hausse de 40 % au quatrième trimestre pour atteindre 19,2 millions, soit la meilleure performance de la tablette de Cupertino depuis le quatrième trimestre 2014. Loin derrière, Samsung a conservé sa seconde place avec 9,9 millions de tablettes expédiées (+41 %). Notons que Huawei ne s’est pas invité à la fête et continue de subir les sanctions américaines. Le géant chinois et le seul fabricant parmi les cinq premiers à voir ses livraisons baisser d’une année sur l’autre.

Article rédigé par
Thomas Estimbre
Thomas Estimbre
Journaliste
Pour aller plus loin