Décryptage

Le wifi 7 : une nouvelle révolution pour le sans-fil ?

04 septembre 2022
Par Nerces
Le wifi 7 devra composer avec la multiplication des appareils connectés dans les foyers.
Le wifi 7 devra composer avec la multiplication des appareils connectés dans les foyers. ©VicW/Shutterstock

Prévu pour l’horizon 2024, le wifi 7 promet un débit théorique de 46 Gbit/s et de s’attaquer plus sérieusement encore aux réseaux câblés.

Autrefois connu sous le nom tellement poétique de 802.11, l’ensemble des normes liées aux réseaux sans fil locaux a été rebaptisé « wifi X » afin que les choses soient plus parlantes pour le commun des mortels. Alors que le wifi 6 n’a guère plus d’un an et que le wifi 6e démarre tout juste son déploiement, il est déjà question des premiers appareils compatibles 802.11be. Autrement dit : wifi 7.

Pourquoi le wifi 7 ? Ses principaux atouts ?

En toute logique, la première question que l’on peut se poser c’est pourquoi le wifi 7 et pourquoi si « rapidement » ? Il est important de bien comprendre qu’il existe toujours un certain laps de temps entre l’émergence d’une nouvelle technologie, le moment où ses spécifications techniques sont définitivement arrêtées, le début de sa commercialisation et son utilisation à très grande échelle. Ainsi, dans le cas du wifi 7, le projet initial date de mars 2021 et on ne s’attend pas à voir les premiers produits commerciaux avant la toute fin 2023 ou le début de 2024.

Le wifi 7 se place donc comme un nouveau jalon dans l’évolution des connexions sans fil. En venant considérablement augmenter le débit maximal théorique du wifi 6e (de 9,6 Gbit/s à plus ou moins 46 Gbit/s) et en élargissant sa bande passante de 160 MHz à 320 MHz, il promet de doper les performances obtenues par les usagers.

Comparaison générations Wi-Fi
Récapitulatif des caractéristiques techniques des différentes générations de wifi.©Intel

Il devrait à ce titre aussi bien concerner les amateurs de téléchargements ultrarapides que les zones de peuplement les plus denses, ou les zones de passage comme les aéroports et les gares : qui n’a jamais pesté contre ce « connexion Internet introuvable » au moment de prendre le train ou l’avion ?

Plus de canaux, plus de flux, plus de densité

À sa sortie, le wifi 6e signait une révolution en intégrant une troisième bande de fréquences. Aux historiques 2,4 GHz et 5 GHz s’ajoutait la 6 GHz. Mais l’informatique est gourmande et il y avait nécessité à mieux utiliser ces fréquences. Pour ce faire, le wifi 7 vient encore doubler la largeur des canaux disponibles. Quand le wifi 6 avait permis le passage de 80 MHz à 160 MHz, le wifi 7 autorise une augmentation à 320 MHz. Pour schématiser, c’est un peu comme si on était passé d’une route à une voie (80 MHz) à une route à deux voies (160 MHz) et maintenant à quatre voies (320 MHz).

Par ailleurs, le wifi 7 double le nombre de flux spatiaux dits MIMO (multiple input multiple output). Depuis le wifi 5, il y a huit flux et, en le passant à 16, le wifi 7 peut toucher plus d’appareils à la fois. De plus, l’acheminement des signaux n’a pas seulement été augmenté, il a aussi été optimisé. Le wifi 7 adopte ici le 4096-QAM (quadrature amplitude modulation) pour une densité plus importante des données en comparaison au 1024-QAM en œuvre sur le wifi 6e. Nous parlions précédemment de route : non seulement celle-ci est plus large, mais les conducteurs sont aussi plus disciplinés… terminé les bouchons ?

Wi-Fi 7 atouts
Le wifi 7 élargit la bande-passante pour éviter les congestions du réseau.©Intel

Le wifi 7 introduit enfin le MLO (multi-link operation) qui autorise les appareils connectés à envoyer et recevoir des données en exploitant différents canaux et différentes fréquences à la fois. En étant capable de varier les « voies » empruntées, le wifi 7 s’offre un autre moyen d’éviter tout engorgement. Il garantit un trafic plus équilibré et assure la fiabilité des connexions.

Il y aurait d’autres améliorations techniques à détailler, mais ce que nous avons évoqué permet déjà de comprendre que le wifi 7 est un atout de poids pour le développement d’applications gourmandes en bande passante et en usagers simultanées, comme l’enseignement à distance en temps de confinement peut-être ? 

Le wifi 7, c’est pour quand ?

En informatique, la question de la disponibilité des nouvelles technologies ou des nouveaux produits est toujours un sujet sensible. Ça l’est même encore un peu plus lorsqu’il est question de nouveautés impliquant quantités d’acteurs qui doivent se mettre d’accord sur les spécifications techniques et les limites de ladite technologie. Vous l’aurez compris, nous sommes en plein dedans avec le wifi 7, sur lequel les travaux ont débuté bien avant la sortie du wifi 6. 

Des travaux qui ont toutefois bien avancé et, dès le mois de mai 2021, la première version du projet a été publiée par l’IEEE, l’organisme qui se charge de valider les spécifications de la norme. L’IEEE n’a pas encore entériné les caractéristiques définitives du wifi 7, mais les choses ne devraient plus tarder et la plupart des industriels s’attendent à pouvoir commercialiser leurs premiers produits en fin d’année prochaine. Un peu plus prudent, Intel, l’un des principaux acteurs du secteur, a communiqué autour d’un lancement de ses solutions wifi 7 début 2024.

Wi-Fi 7 atouts
Autre aperçu des avantages du wifi 7 par rapport aux générations précédentes.©Intel

Que faudra-t-il acheter pour en profiter ?

Qui dit nouvelle technologie, dit aussi nouveaux appareils pour en profiter et le wifi 7 n’échappe évidemment pas à la règle ; mais, comme les wifi 6 et 6e, il peut s’accommoder d’une évolution « en douceur » de votre infrastructure.

De base, pour profiter au mieux du wifi 7, il faudrait que chaque élément constitutif du réseau sans fil soit compatible. Dans une maison, cela implique une source du signal – le plus souvent la box Internet – capable d’exploiter le wifi 7. Rappelons ici que la dernière Freebox n’est « que » wifi 5 alors que la box Bouygues est passé assez récemment au wifi 6 (non « e »). Est-ce à dire que passer au wifi 7 n’a aucun intérêt si votre box n’est pas équipée ?

Wi-Fi aéroport
Les premiers intéressés par les wifi 7 devraient être les grandes infrastructures comme les aéroports et les gares.©Igor Martis/Shutterstock.com

Pour la maison, c’est presque vrai. Profiter du wifi 7 sans box compatible impliquerait d’acheter un routeur wifi 7 : connecté par câble à la box, il se chargerait de diffuser le wifi 7. Reste que vous n’utilisez pas le wifi que chez vous. Il est possible qu’aéroports, gares et autres lieux de rencontre fassent vite le grand saut. Disposer d’un smartphone à même de profiter de la nouvelle norme vous garantira un accès « privilégié » et libérera des créneaux pour les moins chanceux.

À lire aussi

Article rédigé par
Nerces
Nerces
Journaliste
Pour aller plus loin