Prise en main

Prise en main de l’Apple iPhone 15 Pro : plus premium que jamais

26 septembre 2023
Par Georges Prat
Prise en main de l’Apple iPhone 15 Pro : plus premium que jamais
©Apple

Avec cette nouvelle génération, Apple pousse de toute évidence la plupart des curseurs vers le haut. Plus puissant que jamais, l’iPhone 15 Pro voit ses lignes sublimées par l’utilisation d’un châssis en titane. Son trio de caméras est maîtrisé et son écran, superbe.

En résumé

L’iPhone 15 Pro est sans doute possible un très bel objet avec des matériaux nobles mis en valeur par des ajustements tout simplement parfaits. Son écran permet d’apprécier une interface toujours fluide : il en a sous le pied ! La partie photo est convaincante, mais on se met alors simplement à rêver de l’arrivée dans un format plus compact du téléobjectif x5 de 15 Pro Max. Pour finir, l’autonomie est solide, à défaut d’être exceptionnelle.

Conclusion

Les points positifs

– Design

– Le titane beau et léger

– Un excellent écran

– Partie photo convaincante

– USB-C

– Un tarif toujours élevé, mais en légère baisse

– Bouton action

Les points négatifs

– Un téléobjectif seulement x3

– Vitesse de charge

– Une légère chauffe

– Pas de bloc secteur dans la boîte

1 119€
1 229€
En stock
Acheter sur Fnac.com

Notre prise en main détaillée

Le mois de septembre arrivant, on évoque les vendanges et le rougissement des premières feuilles… Mais aussi le lancement des nouveaux iPhone. L’année 2023 ne fait pas exception à la règle et Apple a levé le voile sur quatre nouveaux smartphones – organisés de la même manière que le précédent millésime –, les iPhone 15, 15 Plus, 15 Pro et 15 Pro Max. L’idée est de proposer une offre relativement large au niveau tarifaire, tout en restant résolument dans le premium – avec un ticket d’entrée à 969 €, tout de même !

Nous vous proposons de découvrir avec nous l’iPhone 15 Pro, un smartphone plutôt compact, mais très haut de gamme grâce à sa nouvelle mécanique, sa partie photo encore améliorée ou à son nouveau châssis en titane. L’iPhone 15 Pro peut être perçu comme une version compacte du 15 Pro Max (lire notre prise en main), même si ce dernier conserve quelques particularités techniques.

iPhone 15 Pro 1

La version « normale » de l’iPhone 15 Pro est un excellent compromis en matière de format.

Au menu, nous retrouvons quatre coloris : titane naturel, titane bleu, titane blanc et titane noir. Quatre capacités de stockage sont également proposées : 128 Go, 256 Go, 512 Go et enfin 1 To pour des prix respectifs de 1 229 €, 1 359 €, 1 609 € et 1 859 €. Oui, cela reste cher, même si Apple – qui ne vous a pas vraiment habitué à cela – a revu ses tarifs à la baisse par rapport à la précédente génération, entre 100 et 120 € selon la mémoire embarquée. C’est toujours cela de pris. Pour cette prise en main, Apple nous a confié un modèle 1 To en titane naturel.

Design et ergonomie

Esthétiquement, ce n’est pas une révolution, mais on le sait, cela ne signifie pas que les équipes d’Apple sont restées les bras croisés. En y regardant bien, les changements sont finalement plutôt nombreux. Commençons par la façade. La taille et le format d’écran ne changent pas avec une diagonale de 6,1 pouces. Dynamic Island est toujours de la partie. Apple est parvenu a réduire un peu l’épaisseur de la bordure autour de la dalle. Son taux d’occupation progresse donc légèrement pour venir s’établir autour des 88 %.

L’iPhone 15 Pro est donc globalement plus compact que son prédécesseur, avec une hauteur de 146,6 mm contre 147,5 mm et une largeur de 70,6 mm contre 71,5 mm. Le confort de la prise en main s’améliore donc encore un peu. En revanche, le nouveau venu est un petit peu plus épais (8,3 mm contre 7,9 mm). Mais la grande nouveauté, particulièrement mise en avant par la marque, concerne les flancs du smartphone.

iPhone 15 Pro 2

Sur cette photo, deux grosses nouveautés de cette nouvelle génération : les flancs en titane et le bouton Action.

L’acier stainless du 14 Pro cède sa place à du titane, un métal rigide, solide, insensible à la corrosion et léger. Son utilisation permettrait à elle seule de gagner quasiment 20 g sur le poids total du terminal, un poids qui passe donc de 206 à 187 g. Sachez toutefois qu’un Samsung Galaxy S23 pèse moins de 170 g.

Les ingénieurs de la marque ne se sont pas arrêtés là, puisqu’ils ont adouci les bordures des flancs pour un confort accru. Ils ont surtout remplacé le bouton curseur mécanique – qui sert depuis le premier iPhone à passer en mode silencieux – par le bouton action, couplé à un retour haptique confirmant son utilisation. Ce nouveau mode d’interaction est programmable… ou tout du moins personnalisable. Par défaut, il permet comme son prédécesseur de passer rapidement en mode silencieux, mais il peut aussi lancer la caméra, exécuter un raccourci… Dommage qu’Apple n’aille pas encore plus loin en gérant le double clic ou l’appui long pour multiplier les possibilités.

iPhone 15 Pro 3

Dommage que l’USB-C ne se traduise pas par l’arrivée d’une recharge plus rapide.

La tranche inférieure présente l’autre grande nouveauté de cette nouvelle génération d’iPhone : le connecteur USB-C qui vient remplacer le port Lightning introduit par Apple en 2012. Sur les versions Pro, la norme USB 3 est supportée pour des transferts de données 20 fois plus rapide qu’avec les iPhone 15 et 15 Plus. Il semble cependant que beaucoup d’iPhone ne se connecteront jamais à un ordinateur – la magie du cloud –, mais cette vitesse intéressera sans doute les vidéastes, qui pourront enregistrer leurs vidéos sur leur Mac pour les monter. Apple fournit un câble tressé très chic.

iPhone 15 Pro 4

La couleur Titane Naturel est superbe.

En retournant l’iPhone 15 Pro, on découvre une plaque de verre Ceramic Shield dont la finition satinée repousse longtemps l’arrivée des traces de doigt. Apple introduit un nouveau procédé de fabrication qui place la couleur directement dans la masse pour une plus grande résistance et un effet de profondeur plus élaboré. Les finitions sont impeccables et le tout bénéficie de la certification d’étanchéité IP68.

iPhone 15 Pro 5

L’iPhone 15 Pro, aux côtés de l’iPhone 15 Pro Max (à droite).

L’écran

En attendant les mesures très précises des sondes du Labo Fnac, il semble bien qu’Apple ait reconduit l’écran de l’iPhone 14 Pro sur son successeur. Au programme donc, une superbe dalle OLED de 6,1 pouces affichant une résolution de 1 179×2 556 pixels, soit une densité de 460 ppp. La finesse d’affichage est particulièrement élevée et les couleurs offrent un bon mix entre naturel et légère accentuation. De toute façon, il faudra faire avec, car iOS ne propose que très peu de réglages. La luminosité impressionne toujours autant. Elle atteint dans des conditions classiques 1 000 nits, puis 1 600 nits en pic avec du contenu HDR et enfin 2 000 nits en extérieur. Autant dire qu’utiliser l’iPhone 15 Pro au soleil est parfaitement envisageable.

iPhone 15 Pro 6

La fréquence de rafraîchissement maximale est de 120 Hz avec une gestion dynamique rebaptisée ProMotion par Apple. On retrouve les fonctions True Tone (optimisation des couleurs en fonction de l’environnement) et Night Shift (changement de rendu le soir pour limiter la fatigue oculaire). L’Always Oon est aussi présent, tout comme la double compatibilité HDR10 et Dolby Vision.

1 499€
1 609€
En stock
Acheter sur Fnac.com

Qualité audio & communication

Apple n’indique pas de changement en ce qui concerne les deux haut-parleurs de son smartphone. À l’écoute, la puissance est bien là, avec une musicalité plutôt impressionnante. Le son est ample et on ressent même la stéréophonie. Bien entendu, il faudra attendre le compte-rendu des tests menés par les experts du Labo pour voir, chiffres à l’appui, le comportement exact de l’iPhone 15 Pro. Pour le casque, il faudra désormais passer par le connecteur USB-C si vous êtes toujours fidèle aux écouteurs filaires. Le Bluetooth 5.3 est là pour les autres.

iPhone 15 Pro 7

La partie radio évolue avec le support de toutes les bandes de fréquence actuelles. Les débits théoriques augmentent. On notera par ailleurs l’arrivée du wifi 6e, nettement plus véloce en sus du Bluetooth 5.3. Mais ce n’est pas tout. L’iPhone 15 Pro introduit la nouvelle technologie radio Thread qui permet de contrôler des appareils domotiques sans avoir besoin de passer par une passerelle spécifique. Apple intègre par ailleurs la seconde génération de sa puce Ultra Wideband qui affiche une portée multipliée par trois et se montre encore plus précise. Tout ce petit monde fonctionne très bien, mais les tests du Labo viendront mettre leur grain de sel dans ces impressions.

Performances et interface

Les entrailles de l’iPhone 15 Pro s’appuient sur une nouvelle structure en aluminium recyclée à 100 %, au sein de laquelle trône la nouvelle puce A17 Pro. Celle-ci inaugure la gravure en 3 Nm, une première à aussi grande échelle. Une finesse de gravure accrue qui permettrait d’intégrer encore plus de transistors et d’offrir une plus grande efficience énergétique. L’architecture s’appuie toujours sur deux cœurs hautes performances capables d’atteindre la fréquence de 3,78 GHz et quatre cœurs à haute efficacité.

Apple ne communique pas tous les détails, mais la quantité de RAM s’élève désormais à 8 Go, une première chez le constructeur californien. La marque annonce des performances CPU en progrès de 10 %. L’A17 Pro inaugure un circuit graphique revu, intégrant six cœurs, qui serait jusqu’à 20 % plus rapide que celui de la l’A16. Pour le ray tracing, les performances seraient carrément multipliées par 4. La puce A17 Pro dispose par ailleurs d’un Neural Engine capable d’effectuer 35 mille milliards d’opérations à la seconde avec ses 16 cœurs.

1 249€
1 359€
En stock
Acheter sur Fnac.com

N’en jetez plus, l’iPhone 15 Pro est un modèle de fluidité. Tout s’exécute rapidement et sans heurts. Une référence absolue donc, même si on observe une chauffe un peu plus importante qu’auparavant malgré la plus grande finesse de gravure. Nous serons donc d’autant plus attentifs aux résultats obtenus par ce nouvel iPhone face aux différents tests du Labo.

iPhone 15 Pro 8

L’écran Stand-By d’iOS 17 est très séduisant.

L’iPhone 15 Pro est livré avec iOS 17, une version riche en nouveautés, que nous avions évoquées dans cet article.

iPhone 15 Pro ios

Le smartphone est stable et réactif. Voilà qui n’est pas vraiment surprenant tant Apple maîtrise son sujet. Les retouches ergonomiques sont bien senties, notamment celles concernant l’interface de Messages et, esthétiquement, c’est une réussite. Bien entendu, la puissance de la puce Apple A17 Pro permet de profiter sereinement des apports de cette version d’iOS.

iPhone 15 Pro 9

Difficile de passer à côté des trois grosses caméras de l’iPhone 15 Pro.

Photo et vidéo

Pour la photo, la partie purement matérielle semble identique à celle du 14 Pro. On retrouve ainsi une caméra principale dotée d’un capteur de 48 mégapixels (photosites de 1,22 µm) et d’une optique correspondant à un 24 mm argentique avec une ouverture f/1,8. L’ultra grand-angle s’appuie sur un capteur de 12 mégapixels (photosites de 1,4 µm) et une optique f/2,2 qui équivaut à un 13 mm argentique. Enfin, le téléobjectif x3 (77 mm) ne change pas davantage avec son capteur de 12 mégapixels.

iPhone 15 Pro 10

Mais le hardware ne fait pas tout et Apple a beaucoup travaillé sur les aspects logiciels tout en tirant profit d’une plus grande puissance de calcul dédiée à l’intelligence artificielle et d’une évolution du Photo Engine. De quoi permettre à Apple d’annoncer que son iPhone 15 Pro propose sept focales différentes, puisqu’en plus du 13 mm, du 24 mm et du 77 mm, l’app Caméra donne accès à la macro en utilisant l’ultra grand-angle et à des réglages intermédiaires – 28 mm, 35 mm et 48 mm.

iPhone 15 Pro 11

Par défaut, le module principal réalise des photos de 24 mégapixels, mais l’utilisateur peut basculer en 12 mégapixels et en 48 mégapixels, où le format HEIF fait son apparition en supplément du ProRAW, plus gourmand en espace de stockage. Autre nouveauté forte, n’importe quelle photo peut être ensuite modifiée et transformée en portrait si le cliché comporte un humain ou un animal.

iPhone 15 Pro 12

Le téléobjectif x3 permet de produire de belles photos.

iPhone 15 Pro 13

La même photo avec le grand-angle.

iPhone 15 Pro 14

Et avec l’ultra grand-angle.

Les experts du Labo fourbissent déjà leurs armes, ou plutôt leurs sondes, et nous livreront rapidement leur verdict.

iPhone 15 Pro 15

Dans les faits, les photos de 24 pixels qui résultent d’un processus complexe affichent un excellent piqué et une gestion parfaite de la lumière. Les couleurs sont plutôt naturelles. Le plus bluffant reste sans doute la facilité d’utilisation. Le déclenchement est super rapide, les traitements numériques instantanés et les conditions ardues très bien gérées (on pense notamment aux contre-jours).

Les photos prises de nuit affichent le même équilibre. Le téléobjectif x3 est excellent en journée où il parvient à restituer beaucoup de détails. La cohérence des couleurs avec le grand-angle est parfaite. En basse luminosité, cette caméra parvient à réaliser des photos réussies. Des conditions qui mettent cependant à mal l’ultra grand-angle, mais celui-ci se rattrape en journée où il se classe parmi les meilleurs. Notons qu’en macro, il peut désormais effectuer la mise au point à 20 mm du sujet, contre 40 pour la précédente génération.

L’iPhone 15 Pro produit par ailleurs des vidéos de grande qualité. Richement détaillées, elles sont dynamiques et nettes avec une stabilisation ultra-efficace.

Autonomie

Apple ne communique jamais officiellement sur la capacité de la batterie de ses smartphones. Cependant, on peut vous dire qu’elle est ici de 3 274 mAh, soit 74 mAh de plus que son prédécesseur. Autant dire quasiment la même chose. Un chiffre pas vraiment impressionnant, puisque le Samsung Galaxy S23 atteint les 3 900 mAh et l’Asus Zenfone 10, autre smartphone compact, carrément 5 000 mAh. En matière d’autonomie, Apple annonce 23 heures de lecture vidéo locale, 20 heures de vidéo en streaming et 75 heures de lecture audio. C’est tout simplement la même chose que pour l’iPhone 14 Pro. En pratique, une journée d’utilisation est largement à sa portée, sachant que le protocole de tests du Labo nous permettra de comparer directement les autonomies du nouveau venu et de ses prédécesseurs. Pour rappel, l’iPhone 14 Pro s’était montré plutôt satisfaisant avec un temps mesuré de 12h37.

iPhone 15 Pro 16

Pour la recharge, Apple opte pour le statu quo malgré l’arrivée de l’USB-C. La puissance d’entrée est limitée à 20 W et la marque annonce toujours que son smartphone peut retrouver 50 % de batterie en 30 minutes. C’est ce que nous avons obtenu en utilisant le bloc secteur 65 W d’un MacBook, tandis qu’une pleine charge réclame un peu plus de 90 minutes. Les mesures du Labo nous donneront un chiffre précis. La recharge sans fil atteint 15 W avec le socle MagSafe maison, mais se contente de 7,5 W avec les produits non Apple. L’USB-C permet au smartphone de recharger des AirPods ou une Watch par exemple.

À lire aussi

Article rédigé par
Georges Prat
Georges Prat
Journaliste
Sélection de produits