Test Labo

Test Labo du Samsung Galaxy S23 : un smartphone compact performant et autonome

06 mars 2023
SAMSUNG Galaxy S23
SAMSUNG Galaxy S23 ©Labo Fnac

Le Samsung Galaxy S23 est un smartphone premium doté de finitions sublimes qui conserve des mensurations raisonnables tout en affichant de solides arguments techniques. Nous avions hâte de découvrir comment il se comporte face aux tests du Labo Fnac.

En résumé

Note LABOFNAC

Le Samsung Galaxy S23 est un concentré de puissance dont la compacité le rend particulièrement agréable à utiliser, et ce par toutes les mains. Sa partie photo est globalement convaincante et son écran excellent. Son processeur désormais Qualcomm est très puissant et son interface enrichie toujours aussi séduisante. Nous attendions cependant à un peu plus de chargements autour notamment de l’autonomie qui demeure simplement moyenne.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Format compact très agréable
  • Qualité de fabrication
  • Plateforme Qualcomm en pleine forme
  • Partie photo complète et globalement efficace
  • Un bel écran
Les moins
  • Pas de chargeur fourni
  • Vitesse de charge assez lente
  • Autonomie simplement moyenne

Détail des sous notes

Réseau et connectivité
Écran
Cette note reflète la qualité globale de l'écran
Photo
Cette note reflète la performance de l'appareil à produire des clichés de qualité
Autonomie
Plus la note est elevée et plus le smartphone restera allumé sans avoir à être rechargé.
Performance et rapidité
Un smartphone qui exécute le plus rapidement possible toutes sortes de tâches obtiendra un 10/10
Qualité audio
Cette note reflète de la qualité globale du système audio du smartphone
799€
959€
En stock
Note LABOFNAC
Acheter sur Fnac.com

Notre test détaillé

C’est désormais une mécanique bien rodée et c’est donc trois versions du Galaxy S23 que Samsung nous propose. Le S23 tout court occupe la niche des compacts premiums avec son écran de 6,1 pouces, diagonale qui le place, par exemple, face à l’iPhone 14 ou au Sony Xperia 5 IV.

Il arrive en France en quatre couleurs : crème, vert, lavande ou comme notre exemplaire de test en noir mat. Deux configurations mémoire sont aussi au programme, 8/128 Go et 8/256 Go pour respectivement 959 et 1 019 €. À titre de comparaison, l’iPhone 14 128 Go est vendu 1 019 € contre 1 149 € pour sa version 256 Go.

Nous avons reçu un exemplaire en 8/256 Go prêté par la marque tandis que les mesures du Labo ont été réalisées quant à eux avec un smartphone du commerce.

Design et ergonomie

Vu de face, peu de choses à se mettre sous la dent par rapport au S22 sorti l’année dernière. On retrouve un écran de même taille et affichant le même ratio de 19,5/9e. Le taux d’occupation serait en très léger retrait, passant de 87,4 à 86,8 % entre les deux générations, mais rien de perceptible à l’œil en tout cas.

Samsung Galaxy S23
De face difficile de distinguer le Samsung Galaxy S23 de son prédécesseur.©L’Éclaireur Fnac

La caméra frontale prend place dans un poinçon central de faible diamètre tandis que le lecteur d’empreinte digitale est situé sous la dalle. Il se montre très efficace et son capteur idéalement placé. Il est aussi possible d’opter pour la reconnaissance faciale. Du point de vue du design, le changement majeur se situe à l’arrière qui est essentiellement constitué de verre Gorilla Glass Victus 2, un matériau présenté comme particulièrement robuste que l’on trouve aussi sur l’écran.

Samsung Galaxy S23
©L’Éclaireur Fnac

Samsung a décidé de se passer du concept de bloc photo : les trois caméras ne sont plus visuellement rassemblées. Elles apparaissent désormais de manière indépendante et affichent la même taille. Le flash LED est lui totalement intégré à la coque dont la surface résiste très bien aux traces de doigt. Les flancs présentent un aspect rebondi et se composent d’aluminium à la finition brillante. Le confort de prise en main est excellent. À droite, les boutons de mise sous tension et de réglage du volume tombent tout naturellement sur les doigts. La petite taille relative du smartphone (146,3 x 70,9 x 7,6 mm) permet de le tenir fermement et d’accéder à la totalité de la surface d’affichage sans relâcher sa prise. Le poids s’établit à 168 g, ce qui semble presque léger aujourd’hui.

Samsung Galaxy S23
©L’Éclaireur FNAC

Sans surprise, la finition est excellente. Le S23 répond à la norme d’étanchéité IP68 et serait particulièrement robuste selon Samsung. Il se passe en revanche de prise casque et d’emplacement pour une carte mémoire. La version 128 Go pourrait donc sembler un peu juste pour certains utilisateurs avec en prime une petite nuance qui peut avoir son importance. La technologie de stockage n’est pas la même entre les modèles 128 Go et 256 Go. La plus grosse capacité bénéficie de la norme UFS 4.0 censée améliorer la réactivité et l’autonomie des smartphones.

Général

Taille écran
6.1 "
OS
Android
Version OS
13
Mémoire vive
8 Go
Mémoire occupée
29.6 Go
Emplacement carte mémoire
Non

Dimensions & poids

Largeur
71 mm
Hauteur
146 mm
Epaisseur
8 mm
Poids
167 g

L’écran

Écran
7.6
Densite des pixels
6
Définition de l’écran
1080 x 2340
Densité de l’écran
422 ppp
Contraste et progressivité
5
Taux de contraste (:5)
318
©Labo Fnac
Fidelité des couleurs
9.3
Directivité
8
Perte de lumière à 30° (en %)
32 %
Perte de lumière à 45° (en %)
62 %

Le S23 dispose d’une dalle AMOLED offrant la confortable résolution de 1080 x 2340 pixels, soit une densité de 422 ppp. Le niveau de détails est donc excellent. Cet écran est capable d’atteindre une fréquence de rafraîchissement de 120 Hz. Ne disposant pas de la technologie LPTO 2.0, il peut faire varier cette fréquence en mode dynamique entre 48 et 120 Hz et non jusqu’à 1 Hz comme le S23 Ultra. L’utilisateur peut aussi opter pour une fréquence de 60 Hz pour optimiser l’autonomie de son mobile.

Samsung Galaxy S23
On retrouve les réglages traditionnels des smartphones Samsung.©L’Éclaireur FNAC

Si ces données sont identiques à celles du S22, Samsung annonce avoir nettement amélioré la luminosité de sa dalle qui peut ainsi, selon la marque, atteindre une luminosité maximale de 1750 nits en pointe contre 1300 nits précédemment. Un chiffre exploité pour afficher les contenus HDR notamment. À l’usage, rien à redire : le Samsung Galaxy S23 dispose d’un superbe écran exploitable dans toutes les conditions y compris en extérieur. Mais qu’en dira le Labo ? Les sondes aboutissent de manière globale à des résultats très proches entre les deux générations de smartphone. Le contraste déçoit un peu avec 318 :5. Même chose pour la progressivité de l’affichage. La fidélité des couleurs est en revanche excellente, et ce sans avoir à se plonger dans les différents réglages proposés. Le S23 est également un bon élève en ce qui concerne la directivité avec une perte de lumière de 32 % avec un angle de 30° et de 62 % lorsque celui-ci passe à 45°. Nous nous situons dans les mêmes eaux que l’iPhone 14 qui perd lui respectivement 28 et 61 % de lumière.

Qualité audio

Qualité audio
6.7
Puissance maximale des Hauts-Parleurs
71 dB
Réponse en fréquences des Haut-Parleurs
©Labo Fnac

Le système audio se compose classiquement de deux haut-parleurs. Le premier se situe dans la tranche inférieure du smartphone et l’autre juste au-dessus de l’écran. Ces deux transducteurs bénéficient du Dolby Atmos ainsi que de la technologie Samsung Adapt Sound.

Samsung Galaxy S23
©L’Éclaireur FNAC

Le Labo a mesuré une puissance maximale de 71 dB, un très bon chiffre puisqu’à titre de comparaison l’iPhone 14 se contente de 61 dB. La réponse en fréquences met logiquement avant les médiums, mais le S23 tient bon la barre dans les graves et s’effondre plus tardivement que son prédécesseur dans les hautes fréquences. Un tableau très satisfaisant donc puisque le S23 se permet de surpasser le S23 Ultra.

Performances et interface

Un smartphone qui exécute le plus rapidement possible toutes sortes de tâches obtiendra un 10/10
Performances & rapidité
10
Performance usage simple
10
Performance usage moyen
9
Performance usage complexe
8
Performance usage extrême
6
Performances graphiques
10

Pour la première fois en Europe et donc en France, à l’exception des versions FE, les Samsung Galaxy S troquent leur processeur maison Exynos pour une mécanique signée Qualcomm. Le fossé entre les deux SoC s’était depuis quelques années élargi notamment en matière de puissance et de frugalité énergétique. Désormais marchant main dans la main avec Qualcomm, Samsung a même pu bénéficier d’un traitement de faveur en obtenant une version « customisé » du tout nouveau Snapdragon 8 Gen2. En effet, le cœur le plus véloce atteint la fréquence de 3,36 GHz contre 3,2 GHz en temps normal. Couplée à 8 Go de RAM, cette mécanique fait parler la poudre.

Samsung Galaxy S23

C’est en tout cas notre impression à l’usage : le S23 affiche une fluidité de tous les instants. Les applications les plus gourmandes et les jeux fonctionnent avec une vitesse impressionnante avec en prime une montée en température limitée. Qu’en sera-t-il face aux très exigeants tests du Labo ? Pas de suspens : le résultat est conforme à nos attentes. Le Samsung Galaxy S23 est d’une efficacité redoutable et vient même surpasser le S23 Ultra dans la partie graphique. Est-ce dû au fait qu’il est un écran de plus petite taille à animer ? Cependant, notons que face aux mesures du Labo, l’écart avec l’Exynos du S22 est très faible, voire inexistant pour la partie processeur. Le circuit graphique semble quant à lui un petit peu meilleur. Toujours est-il qu’il faut attendre les usages les plus extrêmes pour approcher les limites d’un processeur décidément en pleine forme.

Samsung Galaxy S23
©L’Éclaireur FNAC

La partie logicielle se compose du duo Android 13 et One UI 5.1. La surcouche de Samsung demeure certainement une des plus agréable qui soit avec un savant équilibre entre simplicité d’utilisation et richesse fonctionnelle. Les nouveautés ne manquent pas avec l’arrivée de nouveaux widgets, des modes concentration, la fonction « Remasteriser » pour parfaire une photo en un clic depuis la galerie… Le détourage automatique par un simple appui long est bien là. Dans l’ensemble, on notera une certaine inspiration trouvée dans la dernière mouture d’iOS.

Samsung Galaxy S23
Deux nouveautés logicielles des S23 : à gauche la fonction resmastériser et à droite de détourage automatique.©L’Éclaireur FNAC

Concernant la stratégie de mises à jour, le Samsung Galaxy S23 va très loin avec quatre années de mises à jour du système d’exploitation, soit Android 14, 15, 16 et 17. Les mises à jour de sécurité pourront être distribuées au total 5 années.

Communications

Communication
8
Cette note indique la capacité du smartphone à émettre et recevoir quelque soit les conditions (sur les réseaux 2G, 3g et 4G)
Nombre de carte SIM
2
Type de carte SIM
nano
Note 2G
8.5
Note 3G
7.8
Note 4G
7.7
Compatibilité 5G
Oui
Radar Radio-fréquences
Ce graphique détaille la capacité du smartphone à envoyer ou recevoir un signal selon les bandes de fréquences
©Labo Fnac
WIFI
8
Compatibilité WiFi
a, b, g, n, ac, ax.
Bluetooth
9
Norme Bluetooth
5.3
NFC
Oui

La partie radio est reprise du S23 Ultra avec donc un ensemble fourni par Qualcomm et intégré à la plateforme Snapdragon. À l’usage, rien à redire : le smartphone accroche rapidement le réseau, nous sommes dans une zone de couverture 5G. Nous l’avons soumis au protocole du Labo et les résultats diffèrent de manière sensible de ceux de son grand frère, le S23 Ultra. En effet, si celui-ci excelle face aux réseaux mobiles 2G, 3G et 4G, le S23 tout court entre dans le rang. C’est vrai dans sur les trois réseaux. Pour la 4G, le retrait concerne quasiment toutes les bandes d’émission, mais attention, le smartphone demeure un bon élève. Le modem étant identique, la perte d’efficacité mesurée dans la chambre anéchoïque du Labo pourrait être due à des antennes moins optimisées afin de trouver une place dans un smartphone plus petit…

Samsung Galaxy S23
©L’Éclaireur Fnac

Le S23 se montre tout à fait à la hauteur pour le Wi-Fi et le Bluetooth. Samsung demeure fidèle à son choix de ne pas activer le Wi-Fi 7 supporté matériellement par la plateforme Qualcomm. Le Bluetooth 5.3 est lui bien présent, mais cette version n’est pas encore supportée par beaucoup de périphériques.

Photo et vidéo

Photo
7.1


Capteur principal (arrière)

Qualité photo globale
6.9
Qualité optique
10
Colorimétrie
5.3
Sensibilité
5
Basse lumière
5.3
Définition
7
Grand Angle
7
Focale standard
6.6
Téléobjectif
7


Capteur frontal (selfie)

Qualité photo globale
7.5
Qualité optique
10
Colorimétrie
7
Sensibilité
6
Basse lumière
6
Définition
7
Grand Angle
7.5

Le trio de caméras rassemblées au dos du S23 semble tout simplement identique à celui de son prédécesseur. On retrouve tout d’abord un grand-angle f/1,8 équivalent à un 24 mm argentique avec un capteur de 50 mégapixels. L’ultra grand-angle s’appuie quant à lui sur un capteur de 12 mégapixels. L’optique affiche un angle de capture de 120° avec une ouverture f/2,2. Enfin le troisième module est un téléobjectif x3, soit l’équivalent d’un 70 mm. Le capteur est un 10 mégapixels.

Samsung Galaxy S23
Le Samsung Galaxy S23 opte pour des couleurs légèrement retravaillées pour séduire la rétine.©L’Éclaireur FNAC

Nous avons profité d’un beau soleil pour faire une première série de clichés. Les photos prises avec le grand-angle affichent par défaut 12,5 mégapixels au compteur, car le pixels binning est activé. Le résultat est très satisfaisant avec des couleurs et un contraste un peu poussés pour flatter la rétine. La dynamique est correcte. La nuit, le S23 est convaincant. Le téléobjectif x3 est efficace face à une scène bien éclairée. Il est possible de conserver une bonne qualité de rendu en passant au mode x10 en prenant soin de bien se caler. Au-delà (x20 et x30), le résultat peut être plus aléatoire malgré la présence d’une fenêtre de prévisualisation. En revanche, le lissage intervenant en basse luminosité vient supprimer beaucoup de détails des photos. L’ultra grand-angle nous a séduits, en journée, en tout cas.

Samsung Galaxy S23
L’ultra grand-angle peu impressionnant sur le papier s’en sort très bien.©L’Éclaireur FNAC

Le Labo s’est intéressé au capteur principal, le grand-angle qui est traditionnellement le plus fréquemment utilisé. Le S23 obtient une bonne note, la même que celle attribuée au S23 Ultra techniquement plus ambitieux avec son capteur de 200 mégapixels.

Samsung Galaxy S23
Il est possible d’obtenir des clichés exploitables avec le zoom numérique x10.©L’Éclaireur FNAC

La caméra frontale s’appuie sur un capteur de 12 mégapixels contre 10 mégapixels sur le S22. Les selfies réalisés sont d’excellente facture, impression confirmée par le Labo où cette caméra brille particulièrement.

Samsung Galaxy S23
En x20 et en x30, difficile d’obtenir une photo réellement exploitable au-delà de l’écran du smartphone.©L’Éclaireur FNAC

Pour la vidéo, le smartphone de Samsung peut filmer en 8K (24 et 30 fps), mais la plupart des utilisateurs devraient opter pour la 4K où le S23 peut atteindre les 60 fps afin de s’accommoder sans perte de fluidité à des sujets en mouvement. En pratique, nous avons trouvé ce nouveau Galaxy très pertinent dans l’exercice.

Autonomie

Autonomie
7
Durée autonomie
10:27:00
Temps de charge
01:26:00

L’autonomie n’était pas vraiment le point fort du Samsung Galaxy S22. Qu’en sera-t-il pour son successeur ? Tout d’abord, plantons le décor. On retrouve une batterie de 3900 mAh contre 3700 mAh. 200 mAh ce n’est pas rien sur le papier. Dans le cadre d’une utilisation relativement soutenue, le smartphone millésimé 2023 a résisté une grosse journée, mais pas beaucoup plus. Le protocole du Labo a indiqué une autonomie de 10 h 27 pour le S23 soit presque 10 minutes de moins que son prédécesseur. Dommage, aucun progrès, donc à ce niveau malgré la présence d’un processeur Qualcomm.

Samsung Galaxy S23
L’arrière est particulièrement sobre. ©L’Éclaireur FNAC

Le chapitre recharge débute par un constat désormais habituel. Samsung ne fournit pas de bloc secteur avec son smartphone. Celui-ci n’évolue pas en matière de puissance admissible : 25 W en filaire et 15 W en sans-fil. La marque annonce 50 % de charge en 30 minutes. Vous l’aurez compris, nous sommes très loin des ténors du marché dans ce secteur quoi peuvent totalement se recharger en moins de 30 minutes.

Le test du Labo, qui applique un protocole strict dans lequel le décompte s’arrête lorsqu’aucune once d’électricité n’est consommée, aboutit à un temps de charge de 86 minutes contre 85 minutes pour S22. L’iPhone 14 mettra quant à lui 70 minutes selon le même protocole.

Conclusion

Note LABOFNAC

Le Samsung Galaxy S23 est un concentré de puissance dont la compacité le rend particulièrement agréable à utiliser, et ce par toutes les mains. Sa partie photo est globalement convaincante et son écran excellent. Son processeur désormais Qualcomm est très puissant et son interface enrichie toujours aussi séduisante. Nous attendions cependant à un peu plus de chargements autour notamment de l’autonomie qui demeure simplement moyenne.

Note technique

Détail des sous notes

Réseau et connectivité
Écran
Photo
Autonomie
Performance et rapidité
Qualité audio

L’avis des clients Fnac

Voir tous les avis
La note des clients Fnac 4.5 (53 avis)
Pour aller plus loin