Test Labo

Test Labo des Bose Quietcomfort Ultra : les écouteurs à réduction de bruit suprêmes ?

21 novembre 2023
Par Jean-Charles Frelier, Fouad Bencheman
Test Labo des Bose Quietcomfort Ultra : les écouteurs à réduction de bruit suprêmes ?
©Bose

Succédant (déjà) aux excellents QC Earbuds 2, sortis en septembre 2022, les nouveaux écouteurs QuietComfort Ultra n’offrent sur le papier que peu de changements – un design légèrement revu, une connexion AptX lossless et l’ajout d’un mode Immersif. Est-ce que ces ajouts justifient un investissement de 350 euros ?

En résumé

Note LABOFNAC

Les Bose QuietComfort Ultra méritent leur nom. Ce n’est pas compliqué : ils offrent l’une des meilleures réductions de bruit constatées par le Labo. Toutes les fréquences sont correctement atténuées, en particulier les plus aiguës. Les écouteurs intra-auriculaires ne souffrent d’ailleurs pas, ou peu, de distorsion et offrent donc un son à la mesure de l’investissement. Encore qu’il faut adhérer à la signature très « basseuse » des QuietComfort Ultra. En effet, à regarder la courbe de réponse en fréquence, on observe que Bose a eu la main très lourde sur les fréquences basses. Heureusement, les haut-médiums (les voix) ne sont pas oubliées, mais, comme souvent, les aigus ne sont pas les bienvenus dans le spectre. Vous voilà prévenus.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Confortables et offrant un bon maintien
  • Une réduction de bruit épatante
  • Des basses percutantes
  • Des voix claires et cristallines
  • Peu de distorsion
Les moins
  • Manque d'aisance dans les aigus
  • Un boîtier pas à la hauteur de la concurrence
  • L'absence d'une connexion multipoint

Détail des sous notes

Réponse en fréquence
La note de réponse en fréquence permet de savoir si le système audio est capable de retranscrire l’ensemble des fréquences de manières fidèles sans suraccentuation ni sous-accentuation
Distorsion
Plus la note de distorsion est élevée et moins il y a de défaut, parasites ou décalage dans le signal sonore émis.
Sensibilité
Plus un casque est sensible et plus il aura un potentiel de puissance important.
Isolation
Cette note indique la capacité d'isolation du casque (elle intègre son isolation active et passive) C’est-à-dire, est-ce que lorsque j'utilise ce casque, je suis gêné par les bruits ambiants ?
Perturbation
Plus la note est haute et moins votre musique dérangera vos voisins ou personnes proches de vous
À partir de
349,99€
En stock
Note LABOFNAC
Acheter sur Fnac.com

Notre test détaillé

En septembre 2023, Bose a renouvelé totalement son offre haut de gamme en présentant trois nouveaux produits. Le casque QuietComfort Ultra, qui prend la relève du Headphones 700, le QuietComfort qui succède au QuietComfort 45, et donc ces nouveaux écouteurs QuietComfort Ultra. On vous l’accorde, cela fait beaucoup de QuietComfort.

Premier fait notable, Bose se place sur une tranche tarifaire plus élevée que ses deux autres concurrents les plus directs. En effet, le prix de ces écouteurs QuietComfort Ultra s’élève à 350 euros, soit 30 euros de plus que les Sony WF-1000XM5 et 70 euros de plus que les Apple AirPods Pro 2. Dit ainsi, Bose n’a pas une grande marge de manœuvre, sa nouvelle copie se doit donc de friser la perfection. Est-ce le cas ? Après trois semaines en leur compagnie et un passage par les sondes impitoyables du Labo, voici notre avis.

Design et ergonomie

L’ancien modèle, les QC Earbuds 2, avait complètement fait peau neuve en matière de design. Près d’un an après, fort logiquement, Bose ne renverse pas la table et se contente de soigner par petites touches ses nouveaux bébés. 

Le design des nouveaux écouteurs de Bose, les QC Ultra

Hormis la surface externe, qui arbore désormais une finition métallique, et l’ailette qui accueille dorénavant un petit cran de sécurité, l’allure des écouteurs est très proche de celle de leurs prédécesseurs. La finition en plastique brillant est toujours aussi soignée et les dimensions n’ont pas bougé d’un iota – 1,72×3,05×2,24 cm pour 6,3 grammes par écouteurs. 

Les écouteurs Bose QC Ultra sont confortable grâce à leurs ailettes

Est-ce une bonne chose ? Oui et non. Ce qui est appréciable, c’est de voir que Bose garde un design facilement reconnaissable. Les écouteurs du constructeur ont leur propre identité avec leurs embouts ovales, leurs systèmes de maintien par ailette et leur conception semi-intra à canule courte. 

Les écouteurs Bose QC Ultra et leurs finitions métallique

Ce qui est plus dérangeant, c’est que malgré le sérieux de fabrication, il manque encore à ce produit une véritable touche premium pour justifier son (nouveau) prix. Cette impression prend tout son sens avec le boîtier, qui n’est clairement pas à la hauteur de la facture. Sa charnière est marquée par un très léger jeu et son plastique mat dur retient trop facilement les traces de doigts. Sans forcément faire cheap, il aurait beaucoup à apprendre du boîtier des Sennheiser Momentum TW3, par exemple.

Le boîtier blanc des écouteurs Bose QC Ultra retient trop les traces de doigts

Par contre, nous n’aurons rien à redire en ce qui concerne le confort d’écoute. Encore une fois, le constructeur américain prouve tout son savoir-faire en la matière. Les embouts ne sont pas intrusifs et se content de colmater l’entrée du conduit auditif, tandis que les ailettes remplissent parfaitement leur travail. Que ce soit lors d’une activité sportive – ils sont certifiés IPX4 – ou lors d’un hochement de tête effréné pendant un solo de guitare, les écouteurs tiennent parfaitement en place. D’autant qu’une partie de la surface interne vient se poser délicatement dans la conque, ce qui rend le port agréable même sur la durée. 

Le boîtier des nouveaux écouteurs Bose QC Ultra

Général

Type de casque
Intra auriculaire
Sous-Type de casque
Semi intra-auriculaire
Casque pliable
Non
Micro intégré
Oui

Réponse en fréquence

Réponse en fréquence
7.5
La note de réponse en fréquence permet de savoir si le système audio est capable de retranscrire l’ensemble des fréquences de manières fidèles sans suraccentuation ni sous-accentuation
Bande passante
©Labo Fnac
Note indice stax
5

Contrairement à Sony, qui a une philosophie sonore plutôt équilibrée, Bose a toujours opté pour une écoute plus riche et plus percutante. Cette emphase se voit clairement sur les données du Labo, avec une courbe de basses fréquences qui commence très haut, pratiquement à 13 dB. La suite est plutôt linéaire et se stabilise juste avant d’entrer dans les bas médium, entre 125 et 160 Hz. Cette vigueur des basses fréquences offre aux écouteurs une sonorité assez ronde et bien dynamique.

Cette prépondérance des basses se fait tout de même avec subtilité, comme le montrent les mesures du Labo. Le léger regain de forme entre 250 et 400 Hz se situe au niveau des bas médiums, là où se trouvent les premières fréquences harmoniques de la plupart des instruments. Le mixage a donc une belle amplitude de manière générale. De la même manière, les hauts médiums sont clairement mis en avant pour répondre aux basses. Le pic entre 1,6 et 3,15 kHz est impressionnant. Résultat, les voix sont bien définies et ressortent sans agressivité. Comme à son habitude, Bose se montre plutôt timide dans sa gestion des aigus. Sans être catastrophique, cette dernière manque de vivacité.

Distorsion

Distorsion
7.6
Plus la note de distorsion est élevée et moins il y a de défaut, parasites ou décalage dans le signal sonore émis.
Distorsion à 80 Hz
7
Distorsion à 100 Hz
7
Distorsion à 200 Hz
10

Comme leurs compères du haut de gamme, les écouteurs QuietComfort Ultra affichent une excellente distorsion à haut niveau. En plus d’être bons, ses résultats à 80 et 100 Hz sont également homogènes. Même les morceaux les plus exigeants pourront donc être appréciés sans signaux parasites et presque sans aucune saturation, même à fort volume. 

Sensibilité

Sensibilité
10
Plus un casque est sensible et plus il aura un potentiel de puissance important.
Sensibilité (en mV)
0 mV

Les QuietComfort Ultra décrochent ici la meilleure note selon les mesures du Labo. Pour profiter de vos contenus audio, il ne sera pas nécessaire de pousser le volume outre mesure. Le rendement des écouteurs sera toujours très bon, quel que soit le style de musique écouté. 

Isolation

Isolation
9.1
Cette note indique la capacité d’isolation du casque (elle intègre son isolation active et passive) C’est-à-dire, est-ce que lorsque j’utilise ce casque, je suis gêné par les bruits ambiants ?
Graphique de bande passante de l’isolation
Isolation fréquentielle passive et active (si un réducteur de bruit est présent)
©Labo Fnac

Depuis quelques années, Sony vient chasser sur les terres de Bose en matière d’isolation. Si bien que les derniers WF-1000XM5 du constructeur nippon ont obtenu récemment la meilleure note dans ce domaine, soit 9,7.

Bien que n’atteignant pas ce record, les QuietComfort Ultra offrent l’une des meilleurs isolations du secteur des écouteurs intra-auriculaires. Bruits sourds, claquements de porte, circulation dans la rue, transports en commun… La réduction de bruit active est stupéfiante sur l’ensemble du spectre. On le remarque particulièrement sur les données du Labo : la vigueur entre 1,25 et 3,15 kHz explique la grande appétence des écouteurs pour annihiler les conversations environnantes, tandis que les aigus restent bien maîtrisés jusqu’à 8 kHz.

En revanche, quel dommage que Bose ne propose pas comme Sony un système de détection des voix qui permettrait d’activer le mode transparent lorsque l’on se met à parler à quelqu’un.

Perturbation

Perturbation
8
Plus la note est haute et moins votre musique dérangera vos voisins ou personnes proches de vous
Bande passante perturbation
©Labo Fnac

D’après les mesures du Labo, les derniers écouteurs de Bose sauront se faire discrets pour ne pas trop gêner les personnes alentour. Si les QuietComfort Ultra n’atteignent pas la note suprême ici, c’est principalement à cause de fuites constatées dans les médiums entre 800 Hz et 1,25 kHz et dans les aigus entre 8 et 10 kHz. 

Expérience d’écoute

En matière d’application dédiée, Bose a toujours été le chantre de la simplicité. L’ergonomie est optimale puisque les fonctionnalités principales prennent la forme de tuiles. Dedans, il est possible d’avoir accès à de nombreuses options comme le choix du mode d’écoute, un égaliseur, un test d’ajustement des oreillettes ou encore l’ajustement de l’intensité de sa voix pour les appels. 

Le design des nouveaux écouteurs Bose QC Ultra

Pourtant, au vu de la concurrence, Bose fait encore quelques étourderies. S’il est possible de voir le niveau de batterie des écouteurs, impossible de voir celui du boîtier. L’absence d’une connexion multipoint est aussi incompréhensible, tout comme celle du Bluetooth LE Audio et du codec LC3. Pour se faire pardonner, le constructeur de Boston a ajouté le codec AptX Adaptive de Qualcomm, en plus du AAC et du SBC, ainsi qu’un tout nouveau mode Son immersif.

Application Bose pour les écouteurs QC Ultra

Un peu à l’image de ce que fait Apple avec son Audio Spatial, cette nouveauté est une sorte d’interprétation par Bose du son omnidirectionnel. Contrairement à la firme de Cupertino, Bose ne prend pas en charge le 360 Reality Audio ou le Dolby Atmos.

Le constructeur crée lui-même cette spatialisation virtuelle à partir de n’importe quel contenu stéréo. Le résultat est plutôt bon et on se prend à écouter certaines playlists de cette manière.

Autonomie

Aucune évolution majeure sur ce point, Bose se contentant d’annoncer une autonomie de 6 heures avec réduction de bruit et de 4 heures avec le mode Immersif. Selon nos tests, les écouteurs ont largement tenu cette distance. Nous avons même constaté une autonomie de pratiquement 7 heures avec le codec AAC et un volume réglé à 60%.

Comme indiqué par Bose, le mode Immersif consomme en revanche beaucoup plus d’énergie. En 20 minutes d’écoute, nous avons perdu plus de 10 % de batterie. Veillez donc à utiliser cette fonction avec parcimonie. 

Connectivité & poids

Type de connexion
Bluetooth, Compatible iPhone
Sensibilité du signal Blutooth
51 dB
Compatibilité iPhone (Port Lightning)
Oui
Poids
141 grs

Conclusion

Note LABOFNAC

Les Bose QuietComfort Ultra méritent leur nom. Ce n’est pas compliqué : ils offrent l’une des meilleures réductions de bruit constatées par le Labo. Toutes les fréquences sont correctement atténuées, en particulier les plus aiguës. Les écouteurs intra-auriculaires ne souffrent d’ailleurs pas, ou peu, de distorsion et offrent donc un son à la mesure de l’investissement. Encore qu’il faut adhérer à la signature très « basseuse » des QuietComfort Ultra. En effet, à regarder la courbe de réponse en fréquence, on observe que Bose a eu la main très lourde sur les fréquences basses. Heureusement, les haut-médiums (les voix) ne sont pas oubliées, mais, comme souvent, les aigus ne sont pas les bienvenus dans le spectre. Vous voilà prévenus.

Note technique

Détail des sous notes

Réponse en fréquence
Distorsion
Sensibilité
Isolation
Perturbation

L’avis des clients Fnac

Voir tous les avis
La note des clients Fnac 4.5 (74 avis)
Article rédigé par
Jean-Charles Frelier
Jean-Charles Frelier
Responsable des tests smartphones, casques audio et lecteurs vidéo
Fouad Bencheman
Fouad Bencheman
Journaliste