Test Labo

Test Labo des JBL Tune 120TWS : des intras true wireless abordables

24 février 2020
JBL Tune 120 TWS
JBL Tune 120 TWS ©Labo FNAC

En résumé

Note LABOFNAC

Les écouteurs true wireless ont le vent en poupe, et JBL ne pouvait évidemment rester à l’écart de cette tendance. La firme compte d’ailleurs plusieurs modèles du genre au sein de son catalogue, dont les Tune 120TWS sont parmi les plus abordables. En conséquence, ils arborent un design des plus classiques. Les coques, de forme ovoïde, sont assez imposantes et faites d’un plastique brillant sur l’extérieur. JBL a eu le bon goût d’y intégrer des boutons pour contrôler la lecture et faire appel à Siri ou Google Assistant, mais l’on aurait préféré qu’ils soient tactiles plutôt que mécaniques, leur utilisation entraînant une pression pouvant être désagréable dans le conduit auditif. L’ajout d’ailettes n’aurait pas été de trop non plus pour maintenir ces JBL Tune 120TWS dans l’oreille. Il faudra se contenter d’embouts fournis en trois tailles, et dont le choix ne sera donc pas à prendre à la légère afin d’éviter de perdre un écouteur en cours de route, mais aussi de s’isoler au mieux des bruits extérieurs – dont les plus graves resteront toutefois audibles. À noter tout de même que ces Tune 120TWS ne s’adressent pas aux sportifs puisqu’ils ne sont pas étanches, pas même contre la transpiration.
Côté audio, ce ne sont évidemment pas les plus performants non plus, notamment pour restituer les aigus. JBL parvient toutefois à proposer des basses profondes et la distorsion reste assez contenue, quoiqu’audible autour des 200 Hz. La sensibilité, mesurée à 81 mV, est également très bonne et il est en outre à noter que les Tune 120TWS ne laissent échapper que peu de bruit vers l’extérieur. L’autonomie est elle dans la moyenne des true wireless, puisque nous avons chronométré 3h45 d’écoute pour une charge, à multiplier par quatre avec l’étui et sa batterie intégrée, qui pourront aussi fournir 1 heure d’écoute en accueillant les écouteurs durant 15 minutes. Notons pour finir que la connexion en Bluetooth 4.2 des JBL Tune 120TWS entraîne une latence de 160 ms qui devrait permettre de les utiliser pour visionner des vidéos sans trop de gêne. Des modèles simples donc, mais globalement satisfaisants pour le quotidien, à condition de ne pas passer trop de temps dans les transports en commun souvent bruyants.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Basses profondes
  • Excellente sensibilité
  • Jusqu’à 15h d’autonomie avec l’étui
Les moins
  • Faible isolation
  • Pas d’ailettes de maintien
  • Pas de résistance à l’eau ou la transpiration

Détail des sous notes

Réponse en fréquences
La note de réponse en fréquence permet de savoir si le système audio est capable de retranscrire l’ensemble des fréquences de manières fidèles sans suraccentuation ni sous-accentuation
Distorsion
Plus la note de distorsion est élevée et moins il y a de défaut, parasites ou décalage dans le signal sonore émis.
Sensibilité
Plus un casque est sensible et plus il aura un potentiel de puissance important.
Isolation
Cette note indique la capacité d'isolation du casque (elle intègre son isolation active et passive) C’est-à-dire, est-ce que lorsque j'utilise ce casque, je suis gêné par les bruits ambiants ?
Perturbation
Plus la note est haute et moins votre musique dérangera vos voisins ou personnes proches de vous
À partir de
77,92€
En stock vendeur partenaire
Note LABOFNAC
Voir sur Fnac.com
Article rédigé par
Jean-Charles Frelier
Jean-Charles Frelier
Responsable des tests smartphones, casques audio et lecteurs vidéo
Mathieu Freitas
Mathieu Freitas
Journaliste
Pour aller plus loin