Test Labo

Test Labo du Sony WF-SP700N : des true wireless sportifs efficaces

08 février 2019

Les WF-SP700N, écouteurs true wireless de Sony spécialisés dans le sport, sont passés par notre labo pour un tour d’horizon de leurs compétences techniques.

En résumé

Note LABOFNAC

Si les Sony WF-SP700N ne brillent pas spécialement grâce à un design racé, ces écouteurs true wireless proposent des performances assez homogènes. La restitution audio est bonne, sans être exceptionnelle, et l’application associée permet d’effectuer de nombreux réglages, ainsi que de jouer avec la réduction de bruit et le mode Ambient Sound. L’isolation est très correcte, et la perturbation acoustique peu marquée, ce qui offre un peu de polyvalence à ce produit, qui peut être utilisé pendant vos séances de sport, mais aussi dans des environnements variés.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Une application riche et des fonctions (ANC/Ambient Sound) pratiques
  • Autonomie appréciable
  • Bon maintien pendant le sport
Les moins
  • Pas de réglage du volume depuis les écouteurs
  • Forte latence Bluetooth

Détail des sous notes

Réponse en fréquences
La note de réponse en fréquence permet de savoir si le système audio est capable de retranscrire l’ensemble des fréquences de manières fidèles sans suraccentuation ni sous-accentuation
Distorsion
Plus la note de distorsion est élevée et moins il y a de défaut, parasites ou décalage dans le signal sonore émis.
Sensibilité
Plus un casque est sensible et plus il aura un potentiel de puissance important.
Isolation
Cette note indique la capacité d'isolation du casque (elle intègre son isolation active et passive) C’est-à-dire, est-ce que lorsque j'utilise ce casque, je suis gêné par les bruits ambiants ?
Perturbation
Plus la note est haute et moins votre musique dérangera vos voisins ou personnes proches de vous

Notre test détaillé

L’ergonomie et le design

Les écouteurs true wireless WF-SP700N de Sony sont des écouteurs résolument sportifs, et ne misent pas sur un design soigné pour briller en société. D’abord, leur format est un peu particulier, façon haricot magique, et leur construction est faite de plastique. On peut même dire que la construction est minimaliste puisqu’à part un bouton servant à l’appairage ou à la mise en pause de la piste de lecture, les écouteurs ne proposent pas de touches de réglage du volume, ni même une surface tactile permettant d’effectuer quelques actions. C’est assez étonnant pour un produit destiné aux sorties sportives, puisqu’il faudra du coup récupérer son smartphone dans sa poche pour régler le volume, par exemple.

Sony WF-SP700N

© Labo Fnac

Les SP700N sont fournis avec plusieurs embouts de tailles différentes, ainsi que des ailettes permettant un maintien plus poussé lors de la pratique sportive. Justement, nous les avons testés sur une session de running de 30 minutes environ, que ce soit avec des embouts épousant parfaitement le conduit auditif, ou avec des embouts un peu moins larges. Dans les deux cas, la tenue du produit est parfaite et le confort d’utilisation est là. Ils sont en plus certifiés IPX4 et résistent donc aux projections d’eau.

Sony WF-SP700N

© Labo Fnac

Comme toujours, les true wireless de Sony sont fournis avec une boîte de rangement qui fait aussi office de recharge mobile (2 charges supplémentaires). Cette boîte de transport s’ouvre avec un système de couvercle coulissant plutôt fun à utiliser, mais il faudra être prudent pour que celui-ci ne s’ouvre pas en n’importe quelle circonstance, et ne risque de laisser filer un écouteur. D’ailleurs, il faudra veiller à ce que les écouteurs soient bien insérés jusqu’à la butée pour s’assurer que la recharge opère.

Sony WF-SP700N

© Labo Fnac

Cet étui mesure 61,3 x 58,7 x 38 mm et affiche un poids de 45 grammes. Chaque écouteur pèse quant à lui 7,6 grammes environ.

Poids
16 g

La qualité audio

Chez Sony, on croise régulièrement la mention Extra Bass, qui correspond à un système d’amplification des basses pour un effet “boomy”. C’est régulièrement le cas sur les petites enceintes sans fil du constructeur, mais moins sur les casques et écouteurs. Et pourtant, on retrouve cette mention sur le WF-SP700N, ce qui se traduit un peu sur la courbe de réponse en fréquences.

Sur ces écouteurs, les graves sont un peu accentuées, mais il n’y a rien de choquant par rapport aux signatures audio de certains autres produits du marché. Cette accentuation des graves a lieu jusqu’à 400 Hz environ, tandis que les médiums sont très bien restitués. Le spectre ne laisse que peu de place aux aigus et extrêmes aigus en s’affaissant dès 4 kHz. Si le rendu audio ne vous convient pas, l’application de Sony – baptisée Headphones – permet d’ajuster celui-ci. Il n’y a pas d’égaliseur libre, mais des modes pré-enregistrés dont certains permettent de booster les aigus. Notez que le rendu audio est légèrement meilleur lorsque la réduction de bruit est enclenchée.

Autrement, la sensibilité de ces écouteurs est excellente (91 mV) et les mesures de distorsion sont plutôt bonnes. La latence Bluetooth est par contre mauvaise (550 ms), ce qui ne permet pas de profiter d’une vidéo dans de bonnes conditions, les voix des personnages risquant par exemple d’être décalées par rapport à l’image.

Bande passante

L’isolation passive et active

L’isolation passive, c’est-à-dire l’isolation offerte par la construction même des écouteurs, est plutôt efficace. C’est particulièrement le cas dans les médiums et les aigus, mais l’isolation dans les graves est dans la moyenne. Le produit est équipé d’une technologie de réduction de bruit active, qui permet d’atténuer un peu plus les sons graves venant de l’extérieur. Si cette technologie n’est pas aussi impressionnante que sur un produit comme le casque 1000XM3, elle est toutefois agréable sur un produit destiné aux sportifs. Il faut d’ailleurs noter qu’un mode Ambient Sound est présent, et ajustable depuis l’application Headphones Connect, ce qui permet de laisser passer certains sons. Pratique pour courir dans la rue, par exemple, en conservant le bruit de la circulation pour ne pas risquer un accident bête.

Isolation
7.7
Graphique de bande passante de l’isolation
Isolation fréquentielle passive et active (si un réducteur de bruit est présent)

Perturbation

La perturbation acoustique, c’est-à-dire le son émis vers l’extérieur par un casque ou des écouteurs, est un phénomène susceptible de gêner votre entourage lorsque vous utilisez un produit audio. Dans le cas des écouteurs true wireless SP700N, les résultats obtenus sont bons et l’écoute à volume modéré ne gênera pas votre entourage immédiat dans un environnement calme.

Bande passante perturbation

Autonomie

L’autonomie de ces écouteurs est de 2 heures et 45 minutes environ. Si on ajoute deux charges supplémentaires offertes par le boîtier, il est possible de profiter de 8 heures et 15 minutes d’écoute avant de devoir recharger l’ensemble du matériel.

Conclusion

Note LABOFNAC

Si les Sony WF-SP700N ne brillent pas spécialement grâce à un design racé, ces écouteurs true wireless proposent des performances assez homogènes. La restitution audio est bonne, sans être exceptionnelle, et l’application associée permet d’effectuer de nombreux réglages, ainsi que de jouer avec la réduction de bruit et le mode Ambient Sound. L’isolation est très correcte, et la perturbation acoustique peu marquée, ce qui offre un peu de polyvalence à ce produit, qui peut être utilisé pendant vos séances de sport, mais aussi dans des environnements variés.

Note technique

Détail des sous notes

Réponse en fréquences
Distorsion
Sensibilité
Isolation
Perturbation
Article rédigé par
Romain Challand
Romain Challand
Journaliste
Jean-Charles Frelier
Jean-Charles Frelier
Responsable des tests smartphones, casques audio et lecteurs vidéo
Pour aller plus loin