Test Labo

Test Labo de l’Urbanears Jakan Bluetooth : coloré, mais sans nuances

10 octobre 2018
URBANEARS Jakan Bluetooth ©Labo FNAC

En résumé

Note LABOFNAC

Plutôt ludiques avec leur design coloré et leur cordon tressé, les Jakan Bluetooth sont des écouteurs semi-intra-auriculaires abordables, et à ce titre sans chichis. Les commandes sont donc sur une télécommande incluses au cordon de 53 cm, le tout ne pesant néanmoins que 19 grammes. Connectés en Bluetooth 4.2, les écouteurs présentent une réponse en fréquence très insuffisante : s’ils peuvent plaire aux amateurs de basses, ils ont tendance à étouffer les hauts médiums et les aigus. Bref, pour les sons tout en nuances, on repassera. Notez également que malgré une bonne sensibilité, qui évite à l’utilisateur de monter le volume excessivement, et une isolation passive convenable, le casque présente une perturbation marquée : on entend très bien votre musique de l’extérieur. Pour finir, ces écouteurs Bluetooth 4.2 atteignent presque la promesse d’Urbanears, et tiennent 11h05 en moyenne par charge, laquelle prend 2h30. En somme, il s’agit d’écouteurs facile à transporter – d’autant qu’ils sont magnétiques pour un meilleur maintien autour du cou – mais au rendu sonore imprécis.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Autonomie dépassant les 11h
  • Design coloré et ludique
  • Bonne sensibilité
Les moins
  • Réponse en fréquence imprécise
  • Mauvaise perturbation

Détail des sous notes

Réponse en fréquences
La note de réponse en fréquence permet de savoir si le système audio est capable de retranscrire l’ensemble des fréquences de manières fidèles sans suraccentuation ni sous-accentuation
Distorsion
Plus la note de distorsion est élevée et moins il y a de défaut, parasites ou décalage dans le signal sonore émis.
Sensibilité
Plus un casque est sensible et plus il aura un potentiel de puissance important.
Isolation
Cette note indique la capacité d'isolation du casque (elle intègre son isolation active et passive) C’est-à-dire, est-ce que lorsque j'utilise ce casque, je suis gêné par les bruits ambiants ?
Perturbation
Plus la note est haute et moins votre musique dérangera vos voisins ou personnes proches de vous

Notre test détaillé

L’ergonomie et le design

Isolation
5.3
Bande passante

Conclusion

Note LABOFNAC

Plutôt ludiques avec leur design coloré et leur cordon tressé, les Jakan Bluetooth sont des écouteurs semi-intra-auriculaires abordables, et à ce titre sans chichis. Les commandes sont donc sur une télécommande incluses au cordon de 53 cm, le tout ne pesant néanmoins que 19 grammes. Connectés en Bluetooth 4.2, les écouteurs présentent une réponse en fréquence très insuffisante : s’ils peuvent plaire aux amateurs de basses, ils ont tendance à étouffer les hauts médiums et les aigus. Bref, pour les sons tout en nuances, on repassera. Notez également que malgré une bonne sensibilité, qui évite à l’utilisateur de monter le volume excessivement, et une isolation passive convenable, le casque présente une perturbation marquée : on entend très bien votre musique de l’extérieur. Pour finir, ces écouteurs Bluetooth 4.2 atteignent presque la promesse d’Urbanears, et tiennent 11h05 en moyenne par charge, laquelle prend 2h30. En somme, il s’agit d’écouteurs facile à transporter – d’autant qu’ils sont magnétiques pour un meilleur maintien autour du cou – mais au rendu sonore imprécis.

Note technique

Détail des sous notes

Réponse en fréquences
Distorsion
Sensibilité
Isolation
Perturbation
Article rédigé par
Laure Renouard
Laure Renouard
Journaliste
Jean-Charles Frelier
Jean-Charles Frelier
Responsable des tests smartphones, casques audio et lecteurs vidéo
Pour aller plus loin