Test

Test du Motorola Moto G6 Play : bon en autonomie, moins pour le reste

20 juillet 2018
Par Mathieu Freitas

En résumé

Priorité à l’autonomie pour cette déclinaison Play du Moto G6, qui a dépassé les 9 heures d’utilisation pour une charge lors de notre test en Labo. Comme promis par Motorola, elle s’en sort donc bien mieux que la version classique dans ce domaine, mais fait aussi moins bien dans d’autres. La fonction photo, pour commencer, se montre bien moins riche, mais pâtit également d’un capteur principal de 13 mégapixels moins performant. Les clichés apparaissent souvent ternes, et les détails peuvent rapidement se confondre à mesure que la luminosité baisse. On ajoutera encore à cela le retour au micro-USB, un écran HD+ de 5,7 pouces bien pauvre en contraste, ainsi qu’un chipset Snapdragon 430 rapidement dépassé lors d’usages même moyennement intensifs. Pas d’inquiétudes à avoir pour le quotidien toutefois. Android, livré de plus dans sa version Oreo et assortie d’une interface à la fois discrète et astucieuse, tourne correctement, et ce Moto G6 Play peut aussi se targuer d’offrir une expérience audio satisfaisante avec son haut-parleur et sa prise casque, en plus d’une bonne qualité de réception sous réserve toutefois de se trouver dans une zone bien couverte pour la 3G et la 4G. Également équipé d’un lecteur d’empreintes facilitant son déverrouillage, il ne manque donc certainement pas d’atouts pour séduire, mais le principal reste bien son autonomie longue durée.
(La note technique globale ci-dessous ne prend pas en compte l’évaluation de la photo, toujours en cours de test au Labo.)

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Excellente autonomie
  • Déverrouillage rapide grâce au lecteur d'empreintes
  • Qualité de réception
Les moins
  • Écran chiche en contraste
  • Petit manque de puissance avec le Snapdragon 430
  • Pas de port USB-C
Article rédigé par
Mathieu Freitas
Mathieu Freitas
Journaliste
Pour aller plus loin