Test Labo

Test Labo du Jabra Halo Smart : un format pratique, mais des performances en retrait

11 août 2016
JABRA Halo Smart ©Labo FNAC

En résumé

Note LABOFNAC

Déclinés dans un format tour de cou très en vogue ces derniers mois, les Jabra Halo Smart sont des écouteurs intra-auriculaires au fonctionnement Bluetooth, livrés avec quatre paires d’embouts pratiques pour s’adapter à toutes les oreilles. Très sensibles, ils ne nécessiteront pas de monter excessivement le volume sur le smartphone pour profiter d’un son puissant. Malheureusement, il faut composer avec une isolation passive pour le moins chiche, qui filtrera aussi peu les graves que les médiums, et encore moins les aigus. Vos voisins de transports en commun ne seront pas mieux lotis, puisque nos mesures de perturbation révèlent une nette tendance à mal filtrer la musique écoutée, notamment dans les médiums et les aigus. Notre évaluation de la réponse en fréquence de ces Halo Smart révèle en outre une petite pré-accentuation des graves, et une disparition rapide des aigus au-delà de 5 kHz. En somme, voilà un dispositif au format pratique, mais qui décevra les audiophiles.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Modèle pratique adapté au sport
  • Très bonne sensibilité
Les moins
  • Manque d'amplitude dans la restitution sonore
  • Mauvaise isolation passive
  • Fuites sonores trop importantes

Détail des sous notes

Réponse en fréquences
La note de réponse en fréquence permet de savoir si le système audio est capable de retranscrire l’ensemble des fréquences de manières fidèles sans suraccentuation ni sous-accentuation
Distorsion
Plus la note de distorsion est élevée et moins il y a de défaut, parasites ou décalage dans le signal sonore émis.
Sensibilité
Plus un casque est sensible et plus il aura un potentiel de puissance important.
Isolation
Cette note indique la capacité d'isolation du casque (elle intègre son isolation active et passive) C’est-à-dire, est-ce que lorsque j'utilise ce casque, je suis gêné par les bruits ambiants ?
Perturbation
Plus la note est haute et moins votre musique dérangera vos voisins ou personnes proches de vous

Notre test détaillé

Isolation
2.1
Bande passante
Graphique de bande passante de l’isolation
Isolation fréquentielle passive et active (si un réducteur de bruit est présent)
Bande passante perturbation

Conclusion

Note LABOFNAC

Déclinés dans un format tour de cou très en vogue ces derniers mois, les Jabra Halo Smart sont des écouteurs intra-auriculaires au fonctionnement Bluetooth, livrés avec quatre paires d’embouts pratiques pour s’adapter à toutes les oreilles. Très sensibles, ils ne nécessiteront pas de monter excessivement le volume sur le smartphone pour profiter d’un son puissant. Malheureusement, il faut composer avec une isolation passive pour le moins chiche, qui filtrera aussi peu les graves que les médiums, et encore moins les aigus. Vos voisins de transports en commun ne seront pas mieux lotis, puisque nos mesures de perturbation révèlent une nette tendance à mal filtrer la musique écoutée, notamment dans les médiums et les aigus. Notre évaluation de la réponse en fréquence de ces Halo Smart révèle en outre une petite pré-accentuation des graves, et une disparition rapide des aigus au-delà de 5 kHz. En somme, voilà un dispositif au format pratique, mais qui décevra les audiophiles.

Note technique

Détail des sous notes

Réponse en fréquences
Distorsion
Sensibilité
Isolation
Perturbation
Article rédigé par
Driss Abdi
Driss Abdi
Journaliste
Jean-Charles Frelier
Jean-Charles Frelier
Responsable des tests smartphones, casques audio et lecteurs vidéo
Pour aller plus loin