Test Labo

Test Labo du JBL Everest Elite 750 NC

20 novembre 2017

En résumé

Note LABOFNAC

Avec l’Everest Elite 750NC, JBL revoit sa copie pour proposer un casque plus léger, plus confortable et surtout plus performant. S’il excelle en écoute filaire, il ne démérite pas non plus en Bluetooth. Son réducteur de bruit est particulièrement efficace tout en étant capable de s’adapter aux différents environnements. Dommage que les boutons intégrés sur l’écouteur ne soient pas plus facile à manipuler à l’aveugle. Enfin, mention spéciale pour l’application sur smartphone qui offre moult fonctionnalités.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • La qualité audio
  • Le réducteur de bruit actif
  • Le confort
  • L’application JBL Headphones
Les moins
  • Les boutons intégrés sont difficiles à manipuler

Détail des sous notes

Réponse en fréquences
La note de réponse en fréquence permet de savoir si le système audio est capable de retranscrire l’ensemble des fréquences de manières fidèles sans suraccentuation ni sous-accentuation
Distorsion
Plus la note de distorsion est élevée et moins il y a de défaut, parasites ou décalage dans le signal sonore émis.
Sensibilité
Plus un casque est sensible et plus il aura un potentiel de puissance important.
Isolation
Cette note indique la capacité d'isolation du casque (elle intègre son isolation active et passive) C’est-à-dire, est-ce que lorsque j'utilise ce casque, je suis gêné par les bruits ambiants ?
Perturbation
Plus la note est haute et moins votre musique dérangera vos voisins ou personnes proches de vous

Notre test détaillé

Après l’Everest Elite 700, JBL revoit sa copie avec l’Everest Elite 750 NC. Outre un design et un confort revus en profondeur, le constructeur propose également un système de réduction du bruit adaptatif. Direction le Labo pour en savoir plus.

JBL a récemment revu l’intégralité de ses gammes de casques audio. Nouveaux designs et améliorations diverses sont ainsi au programme. S’agissant du vaisseau amiral du constructeur, l’Everest Elite 750 NC embarque toutes ses technologies récentes, dont certaines s’illustrent par leur polyvalence.

JBL Everest Elite 750NC

L’ergonomie et le design

Ainsi, JBL propose un réducteur de bruit adaptatif qui a la particularité d’ajuster le niveau de l’effet en fonction du bruit environnant. Pour ce faire, l’Everest Elite 750 NC est doté d’un bouton dédié sur l’un des écouteurs, mais également d’une application Headphones.

JBL Everest Elite 750 NC

Cette dernière offre de multiples fonctionnalités contrairement à certains casques concurrents qui offrent le strict minimum. Il est ainsi possible d’allumer ou d’éteindre le réducteur de bruit, mais également de le paramétrer précisément pour chaque oreille. Un égaliseur est également disponible qui propose trois préréglages, mais également de créer différents profils en jouant sur plusieurs fréquences (de 32 Hz à 16 kHz).

JBL Headphones

Par ailleurs, l’application qui permet de mettre facilement à jour le firmware du casque, indique le niveau de charge de la batterie ou propose de modifier le comportement du bouton programmable. De plus, c’est également elle qui lancera le calibrage automatique du son TruNote. Cette technologie permet de personnaliser la performance acoustique du casque en fonction de la forme de votre pavillon auditif. Enfin, les plus bidouilleurs pourront carrément télécharger le SDK (kit de développement) afin de modifier les tous les paramètres de l’Everest Elite 750 NC. En revanche, Headphones n’est pas traduite en français.

JBL Everest Elite 750NC

Revenons-en aux changements de style, désormais plus épuré grâce à un look clairement plus premium que l’ancienne version des casques de la marque. Et ce même si les inserts en métal ne plairont pas forcément à tout le monde, notamment au niveau du logo qui orne les écouteurs. Concernant ces derniers, JBL nous a précisé avoir retravaillé l’ergonomie de son casque circum-aural pour améliorer le confort notamment lors des longues séances d’écoute. Les coussinets sont mieux rembourrés avec de la mousse à mémoire de forme. On aurait toutefois apprécié un effort supplémentaire au niveau de l’arceau, en raison d’une sensation d’appui un peu prononcée sur le haut du crâne. Chose que nous allons vérifier plus loin.

JBL Everest Elite 750NC

L’Everest Elite 750 NC est livré avec un étui semi-rigide pour le transporter avec ses accessoires. Sont fournis un adaptateur avion, un câble détachable avec télécommande/micro, sans oublier le câble d’alimentation au format micro USB. Ce dernier est plat, ce qui permet d’éviter les nœuds, mais sa couleur orange (caractéristique de la marque), tranche avec la couleur sobre du casque.

JBL Everest Elite 750NC

Chaque écouteur est clairement identifié pour ne pas perdre son temps à chercher comment bien le porter. Tous les boutons sont regroupés sur l’oreillette droite. En partant de l’arrière vers l’avant, on trouve l’interrupteur de mise en route, les boutons de réglage du volume entre lesquels prend place le bouton multifonctions.

JBL Everest Elite 750NC

Il permet de mettre la musique en pause ou de prendre un appel, mais bien que ce dernier soit surmonté d’un ergot, il est plutôt difficile de le manipuler à l’aveugle quand on porte l’Everest Elite 750 NC sur les oreilles. Viennent ensuite le port micro-USB qui assure la recharge de la batterie, le bouton d’appairage du Bluetooth et le bouton programmable.

JBL Everest Elite 750NC

Forces d’appui et fuites

Le JBL Everest Elite 750 NC affiche un poids de 280 grammes contre 323 grammes pour son prédécesseur. Qui plus est, nous avons mesuré des forces d’appui de 535 grammes, soit à peine plus que la moyenne qui se situe autour des 500 grammes. Comme on l’a vu plus haut, le port est agréable même si on peut parfois déplorer un peu de gêne sur le haut du crâne à la longue.

Poids
280 g

Le casque s’illustre également au niveau des fuites, obtenant la note maximale avec un niveau mesuré à l’extérieur de 31,9 dB seulement.

Bande passante perturbation

La qualité audio

Le JBL Everest Elite 750NC est un casque de type circum-aural doté de transducteurs de 40 mm. Nous avons effectué des mesures dans toutes les configurations d’écoute possible : avec le câble fourni, en filaire avec le réducteur de bruit activé, en Bluetooth et enfin en Bluetooth avec le réducteur de bruit.

En filaire, nos mesures ont relevé un creux entre 4 kHz et 8 kHz. Le casque pèche donc très légèrement dans le début des aigus, ce qui sera éventuellement audible dans les voix féminines, par exemple. Le reste de la bande passante est correct. On retrouve le même phénomène en activant le réducteur de bruit actif, avec en plus une légère préaccentuation des graves entre 50 et 100 Hz.

En écoute Bluetooth avec ou sans le réducteur de bruit activé, la bande passante est identique affiche les mêmes caractéristiques avec toujours le même creux entre 4 et 8 kHz, et une préaccentuation des graves entre 50 et 80 Hz.

Bande passante

La distorsion est pratiquement inexistante en écoute filaire. Elle se fait un peu plus présente en Bluetooth (avec ou sans réducteur de bruit actif) avec environ 10 % de distorsion à 80 Hz. À l’écoute, on remarque également un léger bruit de fond du au réducteur de bruit.

Par ailleurs, nous avons mesuré la sensibilité du JBL Everest Elite 750 NC en écoute filaire (71 mV) en filaire avec réducteur de bruit actif (123 mV), en Bluetooth (94 mV) et enfin en Bluetooth avec le réducteur de bruit actif (97 mV). Inutile de pousser le volume de la source audio avec ce casque même si le réducteur de bruit actif semble requérir un surplus de puissance en écoute filaire.

L’isolation

Le JBL Everest Elite 750 NC est casque audio qui est également très performant côté isolation passive et active. Si le mode actif est adaptatif en fonction du bruit environnant, nous avons effectué nos mesures avec un niveau fixe, le poussant ainsi au maximum de ses capacités. Le réducteur de bruit est particulièrement efficace, faisant la différence dès 125 Hz et jusqu’à 20 kHz.

Graphique de bande passante de l’isolation
Isolation fréquentielle passive et active (si un réducteur de bruit est présent)
Isolation
7.7

Autonomie et latence

Côté latence, nous avons mesuré une valeur de 149 ms, juste en dessous de la limite de 150 ms à partir de laquelle elle devient gênant lors de la lecture d’une vidéo avec un décalage notable entre l’image et le son.

Enfin, JBL annonce une autonomie de 19 heures en Bluetooth et de 15 heures en Bluetooth en allumant le réducteur actif de bruit. Le temps de charge annoncé est de 3 heures.Des valeurs que confirment nos propres mesures avec 20h05 d’écoute en Bluetooth, 14h50 en Bluetooth avec réducteur de bruit actif, et enfin un temps de recharge de 2h56.

Conclusion

Note LABOFNAC

Avec l’Everest Elite 750NC, JBL revoit sa copie pour proposer un casque plus léger, plus confortable et surtout plus performant. S’il excelle en écoute filaire, il ne démérite pas non plus en Bluetooth. Son réducteur de bruit est particulièrement efficace tout en étant capable de s’adapter aux différents environnements. Dommage que les boutons intégrés sur l’écouteur ne soient pas plus facile à manipuler à l’aveugle. Enfin, mention spéciale pour l’application sur smartphone qui offre moult fonctionnalités.

Note technique

Détail des sous notes

Réponse en fréquences
Distorsion
Sensibilité
Isolation
Perturbation
Article rédigé par
Jean-Charles Frelier
Jean-Charles Frelier
Responsable des tests smartphones, casques audio et lecteurs vidéo
Driss Abdi
Driss Abdi
Journaliste
Pour aller plus loin