Test Labo

Test Labo du Wiko upulse

29 décembre 2017
WIKO Upulse
WIKO Upulse ©Labo FNAC

En résumé

Note LABOFNAC

Présenté au Mobile World Congress 2017, le Wiko upulse n’a pas vraiment brillé en passant par notre laboratoire de tests. Comme tout mobile d’entrée de gamme, d’abord, les performances sont plutôt en retrait, même si le MediaTek MT6735 ne démérite pas. Toutefois, et c’est en partie lié, l’autonomie de l’appareil est son gros point faible, chaque utilisation du mobile le rapprochant grandement d’une future recharge. L’écran n’a rien de flamboyant non plus, avec une résolution HD seulement, un respect des couleurs perfectible ou encore un contraste moyen. Le capteur photo de 13 mégapixels propose un bon piqué mais souffre d’une sensibilité peu enviable en basse luminosité, d’un flash peu utile, et même de défauts optiques assez marqués. Quelques points positifs sont toutefois à relever, comme un haut parleur performant, et une sortie casque assez bonne (tout comme les écouteurs fournis). La sensibilité radio du mobile est correcte, mais la directivité est plutôt marquée.

Note technique

Détail des sous notes

Réseau et connectivité
Écran
Cette note reflète la qualité globale de l'écran
Autonomie
Plus la note est elevée et plus le smartphone restera allumé sans avoir à être rechargé.
Performance et rapidité
Un smartphone qui exécute le plus rapidement possible toutes sortes de tâches obtiendra un 10/10
Qualité audio
Cette note reflète de la qualité globale du système audio du smartphone
Note LABOFNAC
Voir sur Fnac.com

Notre test détaillé

Introduction

Fidelité des couleurs
5
Contraste et progressivité
6.2
Directivité
5
Densite des pixels
1
Communication
5.3
Qualité audio
6.6
Réponse en fréquences des Haut-Parleurs
©Labo Fnac
Autonomie
1
Temps de charge
02:50:00

Conclusion

Note LABOFNAC

Présenté au Mobile World Congress 2017, le Wiko upulse n’a pas vraiment brillé en passant par notre laboratoire de tests. Comme tout mobile d’entrée de gamme, d’abord, les performances sont plutôt en retrait, même si le MediaTek MT6735 ne démérite pas. Toutefois, et c’est en partie lié, l’autonomie de l’appareil est son gros point faible, chaque utilisation du mobile le rapprochant grandement d’une future recharge. L’écran n’a rien de flamboyant non plus, avec une résolution HD seulement, un respect des couleurs perfectible ou encore un contraste moyen. Le capteur photo de 13 mégapixels propose un bon piqué mais souffre d’une sensibilité peu enviable en basse luminosité, d’un flash peu utile, et même de défauts optiques assez marqués. Quelques points positifs sont toutefois à relever, comme un haut parleur performant, et une sortie casque assez bonne (tout comme les écouteurs fournis). La sensibilité radio du mobile est correcte, mais la directivité est plutôt marquée.

Note technique

Détail des sous notes

Réseau et connectivité
Écran
Autonomie
Performance et rapidité
Qualité audio
Pour aller plus loin