Test Labo

Test Labo de la Philips BTM2310/12 : un système complet plus que performant

05 janvier 2015
PHILIPS BTM2310/12 ©Labo FNAC

En résumé

Note LABOFNAC

Arborant des lignes classiques, mais néanmoins élégantes, la micro-chaîne Philips BTM2310/12 ne se démarque guère plus par ses prestations. Les enceintes à système Bass Reflex montrent rapidement leurs limites dans le bas du spectre. Les basses se font assez discrètes en dessous de 100 Hz. À l’inverse, les aigus, et plus encore les extrêmes aigus, sont un peu trop mis en avant. Ce petit modèle a donc au moins le mérite de ne pas buter sur les hautes fréquences. Il faudra en outre s’accommoder d’une distorsion assez présente et ne pas espérer faire trembler les murs, si jamais la puissance annoncée de 15 W ne vous avait pas mis la puce à l’oreille. Le meuble qui l’accueillera ne devrait d’ailleurs pas trembler davantage, et c’est plutôt là un bon point, auquel s’ajoute également la prise en charge de nombreuses sources audio grâce à l’antenne FM incluse, le lecteur CD, l’entrée jack, le port USB et la connectivité Bluetooth. La BTM2310/12 de Philips n’est donc pas nécessairement à exclure, mais plutôt à réserver aux petites pièces où la musique n’a pas vocation à devenir plus qu’un fond sonore.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Nombreuses sources audio supportées
  • Bonne tenue dans les aigus
  • Très peu de vibrations
Les moins
  • Manque de puissance
  • Distorsion trop présente
  • Basses limitées

Détail des sous notes

Puissance sonore
Cette note exprime la capacité de l’appareil à produire un son fort, sans déperdition de qualité (sans distorsion)
Distorsion
Cette mesure exprime la qualité du son à un niveau de puissance donné (84 dB). En d’autres termes, si l’on émet un son grave à 70 Hz, il ne faut pas percevoir d’autres fréquences.

Notre test détaillé

Bande passante
Courbe de réponses en fréquences mettant en évidence, les différences entre la barre de son testée et la meilleure et la pire des barres de son.
Réponse en fréquences
5.2

Conclusion

Note LABOFNAC

Arborant des lignes classiques, mais néanmoins élégantes, la micro-chaîne Philips BTM2310/12 ne se démarque guère plus par ses prestations. Les enceintes à système Bass Reflex montrent rapidement leurs limites dans le bas du spectre. Les basses se font assez discrètes en dessous de 100 Hz. À l’inverse, les aigus, et plus encore les extrêmes aigus, sont un peu trop mis en avant. Ce petit modèle a donc au moins le mérite de ne pas buter sur les hautes fréquences. Il faudra en outre s’accommoder d’une distorsion assez présente et ne pas espérer faire trembler les murs, si jamais la puissance annoncée de 15 W ne vous avait pas mis la puce à l’oreille. Le meuble qui l’accueillera ne devrait d’ailleurs pas trembler davantage, et c’est plutôt là un bon point, auquel s’ajoute également la prise en charge de nombreuses sources audio grâce à l’antenne FM incluse, le lecteur CD, l’entrée jack, le port USB et la connectivité Bluetooth. La BTM2310/12 de Philips n’est donc pas nécessairement à exclure, mais plutôt à réserver aux petites pièces où la musique n’a pas vocation à devenir plus qu’un fond sonore.

Note technique

Détail des sous notes

Puissance sonore
Distorsion
Article rédigé par
Mathieu Freitas
Mathieu Freitas
Journaliste
Régis Bertrand
Régis Bertrand
Responsable des tests enceintes et chaînes audio
Pour aller plus loin