Test Labo

Test Labo du JBL Everest 300

28 décembre 2015
Par Mathieu Freitas
JBL Everest 300 ©Labo FNAC

En résumé

Note LABOFNAC

Le JBL Everest V300BT est un casque supra-auriculaire sans-fil, disponible en noir ou en blanc. Assez léger (256 g), il est également pliable et prend peu de place. Il est livré avec un cordon détachable de 125 cm, mais se connecte avant tout en Bluetooth 4.1. Il propose d’ailleurs une fonction originale et très agréable : ShareMe 2.0, qui autorise le partage d’écoute sans fil avec un ami. Les commandes de volume sont situées sur l’écouteur droit et l’allumage ou le partage sont à gauche. La réponse en fréquence du V300BT est assez bonne même si les fréquences les plus aiguës (à partir de 5 kHz) sont un peu en retrait. Il produit très peu de distorsion, même à fort volume. La pression exercée sur les oreilles est assez forte, sans que cela ne profite en plus à l’isolation.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Très peu de distorsion
  • Réponse en fréquences plutôt équilibrée
Les moins
  • Forte pression sur les oreilles
  • Mauvaise isolation

Détail des sous notes

Réponse en fréquences
La note de réponse en fréquence permet de savoir si le système audio est capable de retranscrire l’ensemble des fréquences de manières fidèles sans suraccentuation ni sous-accentuation
Distorsion
Plus la note de distorsion est élevée et moins il y a de défaut, parasites ou décalage dans le signal sonore émis.
Sensibilité
Plus un casque est sensible et plus il aura un potentiel de puissance important.
Isolation
Cette note indique la capacité d'isolation du casque (elle intègre son isolation active et passive) C’est-à-dire, est-ce que lorsque j'utilise ce casque, je suis gêné par les bruits ambiants ?
Perturbation
Plus la note est haute et moins votre musique dérangera vos voisins ou personnes proches de vous
Article rédigé par
Mathieu Freitas
Mathieu Freitas
Journaliste
Pour aller plus loin