Test Labo

Test Labo des Samsung Galaxy Buds 2 Pro : confort et autonomie pour ces écouteurs haut de gamme

07 septembre 2022
Par Régis Bertrand, Pierre Crochart
Les Galaxy Buds2 Pro.
Les Galaxy Buds2 Pro. ©Pierre Crochart/L’Éclaireur

Samsung a profité du lancement de ses derniers smartphones pliants pour dévoiler une nouvelle édition de ses écouteurs sans fil haut de gamme.

En résumé

Note LABOFNAC

Samsung muscle son jeu sur les périphériques audio et les Galaxy Buds2 Pro en sont la meilleure démonstration. Très confortables à porter, ils délivrent un son d’une puissance insoupçonnée et offrent des fonctionnalités pratiques… pour qui les appaire à un appareil Samsung. Malheureusement, pour les autres, il faudra se contenter d’un son de qualité et d’une excellente isolation sonore. Ce qui n’est déjà pas si mal !

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Un confort impeccable
  • Qualité sonore au rendez-vous
  • Isolation sonore convaincante
  • Des fonctionnalités pratiques…
Les moins
  • … mais réservées pour la plupart aux mobiles Samsung
  • Des écouteurs très basseux par défaut

Détail des sous notes

Réponse en fréquence
La note de réponse en fréquence permet de savoir si le système audio est capable de retranscrire l’ensemble des fréquences de manières fidèles sans suraccentuation ni sous-accentuation
Distorsion
Plus la note de distorsion est élevée et moins il y a de défaut, parasites ou décalage dans le signal sonore émis.
Sensibilité
Plus un casque est sensible et plus il aura un potentiel de puissance important.
Isolation
Cette note indique la capacité d'isolation du casque (elle intègre son isolation active et passive) C’est-à-dire, est-ce que lorsque j'utilise ce casque, je suis gêné par les bruits ambiants ?
Perturbation
Plus la note est haute et moins votre musique dérangera vos voisins ou personnes proches de vous
À partir de
199,99€
En stock
Note LABOFNAC
Acheter sur Fnac.com

Notre test détaillé

Un peu plus d’un an après la sortie des déjà très bons Galaxy Buds Pro, Samsung remet le couvert avec une seconde édition qui grille la politesse à Apple, dont on attend toujours des AirPods Pro 2. Lancés conjointement aux Samsung Galaxy Z Flip4 et Z Fold4, ces Galaxy Buds2 Pro reprennent l’essentiel des particularités des précédents écouteurs, en retravaillant le design à la marge et en autorisant la lecture de fichiers audio 24-bit (contre 16-bit sur les Buds Pro).

Les Galaxy Buds2 Pro sont déjà disponibles au tarif de 229,99 €.

Prise en main réalisée sur des écouteurs prêtés par le constructeur. Test Labo effectué sur un exemplaire commercial.

Général

Type de casque
Intra auriculaire
Sous-Type de casque
Semi intra-auriculaire
Casque pliable
Non
Micro intégré
Oui

Design et ergonomie

Les Buds2 Pro affinent l’esthétique « bouton » des Galaxy Buds Pro de première génération. Présentés dans des coloris mat (noir, blanc ou lavande), ils sont moins sensibles aux traces de doigts et affichent des finitions plus convaincantes. Plus petits que la génération précédente de 15 %, et ne pesant que 5,5 grammes chacun (à titre de comparaison, un AirPod Pro pèse 5,4 grammes), les Galaxy Buds2 Pro se font très facilement oublier.

Quand bien même il s’agit d’écouteurs intra-auriculaires, Samsung continue d’opter pour une conception dépourvue de tige. Ainsi, une fois l’embout (trois tailles sont disponibles) enfoncé dans le canal auditif, aucune gêne ne se fait ressentir. Le poids est parfaitement réparti, et on peut ainsi entamer une longue session d’écoute sans ressentir la moindre fatigue.

Samsung Galaxy Buds2 Pro prise en main
Les Buds2 Pro s’oublient très vite une fois insérés.©Pierre Crochart/L’Éclaireur

Les écouteurs adoptent, comme bien d’autres, des contrôles tactiles permettant, selon l’interaction, de mettre la musique en pause, de la reprendre, de passer au titre suivant/précédent, et de basculer entre les différents modes d’écoute. Un appui long permet notamment de désactiver la réduction active du bruit (ANC) pour passer au mode transparence, qui amplifie les sons environnants pour rester conscient des alentours.

Le boîtier de recharge, également très compact (50,2×50,1×27,7 mm), dispose de petits aimants qui viennent aider l’utilisateur à ranger ses écouteurs. Il sert évidemment à les recharger, mais aussi à démarrer la procédure d’appairage. Côté autonomie, le constructeur annonce entre cinq (avec ANC) et huit heures (sans ANC) d’utilisation pour les écouteurs, et jusqu’à 18 heures avec l’étui.

Samsung Galaxy Buds2 Pro prise en main
Le boîtier de recharge est également très compact.©Pierre Crochart/L’Éclaireur

Expérience d’utilisation

Sur ce point de l’appairage, il faut d’ailleurs souligner combien la manœuvre est facilitée si l’on dispose d’un mobile Samsung. En effet, le fabricant est le seul à proposer une détection automatique des Buds2 Pro qui permet la connexion en un clic. Autre avantage de rester dans l’écurie du constructeur : la fonction AutoSwitch, qui bascule automatiquement les écouteurs sur l’appareil (Samsung) en cours d’utilisation. Qu’il s’agisse d’un smartphone, d’une tablette ou d’un téléviseur connecté.

Bien sûr, les Galaxy Buds2 Pro sont compatibles avec n’importe quel appareil disposant d’une connexion Bluetooth (les écouteurs supportent le protocole Bluetooth 5.3). Mais les fonctionnalités les plus avancées, comme l’audio 360 ou le support du codec SSC (indispensable pour l’écoute de fichiers 24-bit) sont une nouvelle fois réservés aux possesseurs de mobile Samsung. Même chose pour la fonction, très pratique, qui coupe automatiquement la réduction de bruit ambiante quand l’utilisateur commence à parler. Ainsi, nul besoin de mettre sa musique en pause pour dialoguer avec quelqu’un.

Samsung Galaxy Buds2 Pro prise en main
Les Buds2 Pro dévoilent tout leur potentiel une fois appairés à un smartphone Samsung.©Pierre Crochart/L’Éclaireur

Réponse en fréquence

Réponse en fréquence
5.5
La note de réponse en fréquence permet de savoir si le système audio est capable de retranscrire l’ensemble des fréquences de manières fidèles sans suraccentuation ni sous-accentuation
Bande passante
©Labo Fnac
Note indice stax
4

La courbe de réponse en fréquence mesurée par le Labo Fnac parle d’elle-même : les Galaxy Buds2 Pro sont des écouteurs extrêmement « basseux ». Une approche assurément flatteuse pour les amateurs et amatrices de musique électronique ou de Hip Hop, mais qui pourrait laisser sur le carreau les rockeurs de l’assistance, ou les passionnés de musique classique. En effet on note une courbe en dents de scie sur le milieu du spectre et un effondrement des capacités des écouteurs à partir de 3,15 kHz.

Gardons cependant en tête que ces mesures sont réalisées avec pour référence un bruit rose qui permet au Labo de comparer entre eux tous les casques qui passent entre ses mains expertes. À l’écoute, et en jouant avec l’égaliseur intégré à l’application Galaxy Wear, on pourra éventuellement obtenir de bons résultats sur tous les styles musicaux.

Distorsion

Distorsion
6.8
Plus la note de distorsion est élevée et moins il y a de défaut, parasites ou décalage dans le signal sonore émis.
Distorsion à 80 Hz
6
Distorsion à 100 Hz
7
Distorsion à 200 Hz
5

Les Buds2 Pro sont des intra-auriculaires malheureusement assez sensibles aux distorsions. C’est-à-dire que des parasites, ou du décalage, peut être perçu à quelques occasions pendant l’écoute de certaines fréquences. C’est à 100 Hz que les écouteurs de Samsung s’en sortent le mieux. Mais, à 200 Hz, c’est pratiquement la roulette russe.

Sensibilité

Sensibilité
10
Plus un casque est sensible et plus il aura un potentiel de puissance important.
Sensibilité (en mV)
0 mV

Les Galaxy Buds2 Pro de Samsung sont des écouteurs très sensibles. Ils ne demandent pas de pousser le volume dans ses retranchements pour restituer correctement l’ensemble de la scène sonore. En gardant toutefois en tête que, nous l’avons vu, il s’agit tout de même d’intras très « basseux ».

Isolation

Isolation
8.7
Cette note indique la capacité d’isolation du casque (elle intègre son isolation active et passive) C’est-à-dire, est-ce que lorsque j’utilise ce casque, je suis gêné par les bruits ambiants ?
Graphique de bande passante de l’isolation
Isolation fréquentielle passive et active (si un réducteur de bruit est présent)
©Labo Fnac

Samsung poursuit sur son excellente lancée du côté de l’isolation active. Ses Buds2 Pro offrent une réduction efficace, et par ailleurs déjà très convaincante passivement. Les écouteurs ont un peu plus de difficultés pour étouffer les bruits graves, mais se montrent très volontaires notamment entre 1,25 kHz et 8 kHz. En d’autres termes : il est tout à fait possible de s’isoler avec sa chanson préférée sans être dérangé par les bruits environnants.

Perturbation

Perturbation
8
Plus la note est haute et moins votre musique dérangera vos voisins ou personnes proches de vous
Bande passante perturbation
©Labo Fnac

Les intra-auriculaires de Samsung laisseront vos voisins en paix, même si vous écoutez de la musique à plein volume. Il existe toujours une marge d’amélioration, c’est vrai, mais des écouteurs font fatalement un meilleur travail d’isolation passive qu’un casque audio. Ainsi, même dans le silence le plus total, il est improbable que vos voisins entendent ce que vous êtes en train d’écouter.

Connectivité & poids

Type de connexion
Bluetooth
Sensibilité du signal Blutooth
54 dB
Compatibilité iPhone (Port Lightning)
Non
Poids
11 g

Conclusion

Note LABOFNAC

Samsung muscle son jeu sur les périphériques audio et les Galaxy Buds2 Pro en sont la meilleure démonstration. Très confortables à porter, ils délivrent un son d’une puissance insoupçonnée et offrent des fonctionnalités pratiques… pour qui les appaire à un appareil Samsung. Malheureusement, pour les autres, il faudra se contenter d’un son de qualité et d’une excellente isolation sonore. Ce qui n’est déjà pas si mal !

Note technique

Détail des sous notes

Réponse en fréquence
Distorsion
Sensibilité
Isolation
Perturbation

L’avis des clients Fnac

Voir tous les avis
La note des clients Fnac 3.5 (12 avis)
Article rédigé par
Régis Bertrand
Régis Bertrand
Responsable des tests enceintes et chaînes audio
Pierre Crochart
Pierre Crochart
Journaliste
Pour aller plus loin