Sélection

Les meilleurs films d’animations moins connus

06 juillet 2023
Par Armand
Les meilleurs films d'animations moins connus

Avec de plus en plus de chefs-d’œuvre chaque année, les films d’animation ont bel et bien le vent en poupe. Cependant, comme tous les domaines avec une forte concurrence, certaines productions passent plus ou moins sous les radars, ou du moins, n’ont pas le succès qu’elles mériteraient. C’est à ce titre que nous vous proposons une sélection des films d’animation de qualité, mais néanmoins méconnus.

Ruby L’ado Kraken

Ruby

Après un Chat Potté 2 qui a de nouveau mis le studio Dreamworks sous le feu des projecteurs après plusieurs années de discrétion, c’est maintenant avec Ruby l’ado kraken, en salles depuis le 28 juin dernier, que Dreamworks nous revient. Ruby Gillman, une Kraken de seize ans, apprend qu’elle est la prochaine dans la lignée des légendaires krakens des mers. Malgré son noble destin, elle cherche désespérément à s’intégrer à Oceanside High. Mais Ruby a encore plus de mal à s’intégrer lorsque sa mère lui interdit d’aller à la plage pour une raison mystérieuse. Une histoire certes déjà-vue, mais agréablement mise en scène avec des personnages attachants et un rythme qui tient le spectateur en haleine tout au long de l’aventure. Une production réussie visuellement et narrativement. Idéale pour un début d’été.            

Ballerina

Ballerina

Réalisé par Eric Summer et Eric Warin avec le studio Caramel Film, Ballerina est une production franco-canadienne sortie en 2016. On y suit l’histoire de Félicie, incarnée par Camille Cottin en version française, une jeune orpheline qui décide un jour de s’échapper pour se rendre à Paris, où elle intègre l’école de danse de l’Opéra et doit surmonter les défis, les obstacles et la compétition pour atteindre son objectif ultime. Avec son savant mélange entre passion et romance, Ballerina offre de très belles séquences dans un Paris tout aussi sublime. L’animation soignée permet une immersion totale dans cette gracieuse et inspirante aventure. Malgré de bons scores au box office, Ballerina sera néanmoins passé sous les radars à l’international, l’occasion donc de découvrir cette belle réussite.

Vaillante

Vaillante

Après leur précédente incursion dans l’animation avec Ballerina, le studio franco-canadien Caramel Films transforme à nouveau l’essai avec Vaillante. Inspirée par son père depuis son plus jeune âge, Georgia Nolan rêve de devenir pompier, métier inaccessible pour les femmes dans le New-York des années 30. Suite à la mystérieuse disparition des pompiers de la ville, Georgia s’aventure dans le rôle des soldats du feu qu’elle a toujours rêvé de rejoindre. Somptueux, bien construit et dynamique, le film Vaillante est une véritable réussite. Loin du simple divertissement, le film n’a rien à envier aux productions Pixar, aussi bien dans la qualité de son animation, que dans l’intelligence de son histoire. Georgia est une héroïne inspirante que l’on prend plaisir à suivre au fil de ses aventures. Accompagné au doublage par Alice Pol, Vincent Cassel et Valérie LemercierVaillante possède tous les ingrédients pour encourager le studio à poursuivre dans l’animation.

Miraculous, le film

Miraculous

Nouvelle production franco-canadienne, Miraculous le film, réalisé et Co-écrit par Jérémy Zag, est une adaptation de la série télévisée du même nom diffusée depuis 2015. À Paris, les jeunes Marinette et Adrien vont endosser les costumes des héros Ladybug et Chat Noir. En plus des défis quotidiens de leur vie normale, ils se lancent pour devenir de véritables super-héros. Ils doivent affronter le Papillon qui rêve de créer le chaos pour détruire le monde entier avec les Miraculous de Ladybug et Chat Noir. Avec un budget conséquent de 80 millions d’euros, faisant de lui le second film français le plus cher de l’histoire, le film dispose d’une animation plus que correcte, avec un Paris plus resplendissant que jamais. Espérons que le public, amateur de la série ou nouveaux venus, soit au rendez-vous afin d’offrir à ce long-métrage le succès qu’il espère.

Le Sommet des dieux

Le sommet des dieux

Adaptation du manga éponyme de Jirô Taniguchi, Le Sommet des dieux est un film réalisé par Patrick Imbert avec le studio Mélusine production, sorti en 2021. Il raconte l’histoire de Fukamashi, un alpiniste ayant pour obsession de retrouver un autre alpiniste légendaire, Habu Jôji, qui aurait disparu lors de son ascension de l’Everest. Riche en aventure et doté d’une animation époustouflante avec de somptueux paysages montagneux, Le Sommet des dieux est un film captivant et intense qui plonge le spectateur dans le tumulte d’une escalade aussi périlleuse que majestueuse. L’attention portée aux détails permet au film de se hisser à la hauteur des véritables chef d’œuvre de l’animation, sans omettre les nombreux thèmes abordés par l’intrigue du film au sujet de l’ambition, de la vie et de l’appréhension de la mort, qui offrent un relief supplémentaire à cette puissante aventure. Avec un excellent accueil critique, ce film est une véritable perle à découvrir ou redécouvrir sans attendre.

J’ai perdu mon corps

J'ai perdu mon  corps

J’ai perdu mon corps, sorti en 2019 et réalisé par Jérémy Clapin, est l’adaptation du roman de Guillaume Laurant. Ce film suit l’histoire d’une main coupée qui s’échappe d’un laboratoire et se lance dans un voyage périlleux à la recherche de son corps d’origine. Un récit original qui explore de manière poétique de nombreuses questions telles que la mémoire, la perte et l’amour. L’animation est également plus que soignée, avec un usage inventif des jeux d’ombres et de lumières sur les différentes textures, pour un rendu d’une grande qualité. Un film audacieux ayant séduit le Festival de Cannes ainsi que l’académie des César. Un nouveau succès français qui mérite toute l’attention possible.  

Mutafukaz 

mutafukaz

Collaboration franco-japonaise, Mutafukaz a été réalisé par Shōjirō Nishimi et Guillaume Renard pour les studios Ankama et Studio 4°C. Sorti en 2018 et adapté de la bande dessinée créée par Guillaume Renard, ce film nous plonge dans un univers sombre et déjanté mêlant action, science-fiction et humour. Nous suivons les mésaventures de Angelino, un jeune livreur de pizza malchanceux, dans la ville chaotique de Dark Meat City. Après un accident étrange, Angelino découvre qu’il possède des pouvoirs surnaturels et qu’il est traqué par des forces obscures. Avec l’aide de ses amis Vinz et Willy, il doit affronter une conspiration mortelle et découvrir la vérité sur sa propre identité. Par son esthétique unie et sa mise en scène dynamique, Mutafukaz s’inspire aussi bien de la culture française que japonaise, ce qui lui donne un style visuel vibrant et frénétique. Le tout agrémenté d’un humour efficace et toujours bien senti, le long-métrage saura sans peine convaincre les fans d’animation de part et d’autre du globe.

La Grande Aventure Lego

Lego

Réalisé par Phil Lord et Christopher Miller, La grande Aventure Lego a été la grande surprise de l’année 2014. Alors que le grand public s’attendait à une publicité géante pour la célèbre marque de jouets danoise, quelle ne fut pas sa surprise de découvrir l’un des meilleurs films d’animation de la décennie ? Emmet, une figurine Lego ordinaire, se retrouve embarquée dans une aventure extraordinaire. Il est choisi par erreur pour sauver le monde du tyran Lord Business, et avec l’aide de nouveaux amis, dont Wyldstyle et Batman, il doit affronter de nombreux défis pour devenir un héros malgré sa simplicité. Au-delà de son intrigue, le film Lego est une pure merveille de créativité et d’intelligence. Bien loin de la publicité, c’est un véritable message sur l’enfance et l’imagination qui nous est livré ici. Une sublime attention à tous les fans de lego ainsi qu’au reste du monde du jouet et à la pop-culture dans sa globalité. Se hissant au même niveau de qualité qu’un Toy Story, La Grande Aventure Lego se dote d’une animation hybride entre le stop-motion et la création numérique du plus bel effet. Une réussite en tout point, plaçant le film au pinacle de l’animation.

L’île aux chiens

L'ile aux chiens

Avec L’île aux chiens, le réalisateur Wes Anderson s’aventure dans l’animation avec succès. Sorti en 2018 et produit par le studio American Empirical Pictures, le film prend place dans un futur proche où les chiens ont été bannis de la ville de Megasaki et exilés sur une île-décharge. Lorsque le jeune Atari, le neveu du maire de la ville, se rend sur l’île pour retrouver son chien perdu, il se lance dans une aventure incroyable aux côtés de cinq chiens intrépides. Un film entièrement réalisé en stop-motion, qui parvient à immerger le spectateur dans un univers à la fois atypique et réaliste. Le tout enrobé d’une intrigue mêlant humour, émotion et implications, L’Île aux chiens est accessible à tous les publics. Pour une première immersion dans le vaste monde de l’animation, Wes Anderson a réussi son pari haut la main.

Astérix :  Le Secret de la Potion Magique

Asterix et le secret de la potion magique

Parmi les nombreuses adaptations de l’iconique figure de la bande dessinée Astérix, les dessins animés ont toujours su retranscrire à la perfection l’univers des albums. Parmi eux, se trouve Astérix : Le Secret de la Potion Magique, réalisé par Louis Clichy et Alexandre Astier. Le film se déroule après que le druide Panoramix s’est blessé en tombant d’un arbre. Cela le pousse à chercher un successeur digne de connaître le secret de la potion magique. Accompagné d’Astérix, Obélix et du jeune Pectine, Panoramix part à la recherche d’un druide talentueux tout en étant poursuivi par les Romains. Comme avec son prédécesseur, Asterix : Le Domaine des dieux, nous retrouvons ici l’essence de l’univers crée par René Goscinny et Albert Uderzo. Avec un humour typique de nos chers Gaulois, orné d’une animation soignée et colorée, Asterix et Le Secret de la Potion Magique, à l’image du précédent volet, mérite toute l’attention possible.

À lire aussi

Article rédigé par
Armand
Armand
Conseiller sur Fnac.com
Sélection de produits