Décryptage

Tu sais que c’est SCH quand…

07 novembre 2022
Par Sarah
Tu sais que c'est SCH quand...

SCH est l’une des grandes têtes d’affiche du rap français. Implanté dans ce milieu depuis plus de 8 ans, le rappeur est déterminé à rester maître de son art. Le dandy marseillais se distingue par son style et sa grande technique du rap. SCH revient aux sources avec la sortie du prequel de JVLIVS. En attendant la sortie de ce projet tant attendu, nous allons découvrir dans quelle mesure SCH est un véritable pilier du rap. C’est pourquoi on sait que c’est SCH quand…

De nombreuses expressions marseillaises sont utilisées dans les textes

SCH est le rappeur marseillais par excellence, sa ville est une source d’inspiration pour lui. Né à Marseille en 1993, il passe toute son enfance dans la cité phocéenne et déménage à l’âge de 10 ans dans la banlieue, à Aubagne. Il se rend très vite compte de la beauté de sa ville mais également de ses dangers, comme il l’explique dans Marché noir : “Paris c’est magique, bébé Marseille c’est mafieux”. Malgré cela, il développe un amour considérable pour cette ville et ne cesse de citer des expressions du cru dans ses textes, notamment quand il est entouré de ses collègues marseillais, avec lesquels il participe au collectif dirigé par Jul : 13 Organisé. Il ouvre d’ailleurs le morceau Bande Organisée avec sa célèbre citation “Oui ma gâtée”. Une phrase simple qui a beaucoup plu. Mais que signifie « ma gâtée » ? C’est tout simplement un surnom affectueux, venu du Sud, pour désigner sa compagne, sa chérie… Autre expression utilisée par le rappeur, toujours dans Bande Organisée  : “Grimpe dans la tchop”. La tchop signifie tout simplement la voiture. 

L’art du kickage est maîtrisé à la perfection

SCH maîtrise tous les codes d’un rappeur, son flow est accrocheur, ses rimes sont percutantes, il manie les différents styles comme personne. L’originalité, dans son style et dans sa voix, intrigue le public. Sa voix rauque et sa technique plaisent. Connu pour son univers assez sombre, il a aussi révélé une facette plus lumineuse avec le morceau Bande Organisée. Il a fait l’exercice de faire des morceaux plus chantés qui sont également tous des réussites. À travers les années, le talent de SCH n’est plus à prouver, les chiffres parlent pour lui, tous ses projets sont disques de platine. Il a récemment dévoilé le premier extrait de son nouveau projet JVLVIS Prequel : Giulio. Intitulé Canneloni, ce morceau est très technique avec des rimes bien travaillées. Canneloni transporte dans un univers mafieux, entre fiction et réalité. Ce morceau plante le décor de ce nouvel album.

Il y a un concept d’album innovant avec une touche cinématographique

SCH décide de créer un nouveau concept dans sa musique : l’album storytelling. Il y raconte l’histoire d’un mafieux aigri qui se nomme Julius et il dépeint sa vie à travers ses morceaux. L’univers de la mafia est une réelle inspiration pour SCH car c’est un grand fan d’Al Pacino. Le rappeur est un grand cinéphile, il nous le prouve avec son clip Marché noir, un court-métrage de 12 minutes influencé par les films mafieux comme Scarface ou encore Le ParrainJVLVIS compte désormais 3 parties. Dans le tome 2, SCH a décidé de rendre le personnage plus humain et on se rend compte de son évolution. C’est en même temps l’évolution du personnage et celle du rappeur. Dans cet album, il arrive à produire des textes puissants et poignants notamment dans l’outro, Ciel noir, qui clôture l’album, où il se livre sur sa vie et sur le décès de son père : ”J’ai pas vu père fermer les paupières”. Le Marseillais raconte sa vie à travers un personnage qui lui permet de se mettre à nu plus facilement. Le personnage de JVLVIS est un filtre entre le rappeur et son public. 

JVLIVS évoque des thématiques sombres : le trafic de drogue, l’argent sale mais aussi des thématiques plus personnelles comme les craintes et les peurs du personnage. Il reconnaît également ses torts dans le morceau Raison : “Les filles avaient raison, le pouvoir nous divise”. Cette phrase rend hommage aux femmes et surtout celles qui ont compté pour SCH. Une femme dans sa vie compte plus que les autres, c’est sa maman. Il en parle beaucoup dans JVLVIS II : “J’emmène Mama faire les boutiques, c’est ma meilleure amie, c’est mon public« . Cette citation est extraite du son Fournaise mais déjà, il y a quelques années, Allo Maman lui était dédiée. Dans ce nouveau tome disponible le 31 mai, le rappeur se penchera sur la jeunesse tumultueuse du personnage, un retour en arrière pour en apprendre davantage sur Giulio aka Julius.

Découvrez leur univers

Article rédigé par
Sarah
Sarah
Rédactrice Fnac.com
Sélection de produits