Article

Est-ce l’assassin de Trotski ? L’homme qui aimait les chiens, de Leonardo Padura

23 mai 2018
Par Le Cercle Littéraire
Est-ce l’assassin de Trotski ? L’homme qui aimait les chiens, de Leonardo Padura

LE CERCLE LITTÉRAIRE – Le coup de cœur d’Anny M. (Marseille). Leonardo Padura, né à Cuba, a commencé ce roman en 1989 suite à un premier voyage au Mexique qui l’a conduit sur les traces de Léon Trotski à l’occasion d’une visite de sa dernière demeure à Coyoacán. L’histoire de son assassinat sera prétexte, sur les cendres de l’ex-URSS, à une large réflexion sur la « perversion de la grande utopie du XXème siècle ».

Le Cercle littéraire_Nouveau_Logo_Novembre_2016

L’homme qui aimait les chiens

Le coup de cœur d’Anny M. (Marseille)

Réflexion et Utopie

Ivan, humble correcteur pour une revue vétérinaire, va rencontrer en 1977 sur une plage de La Havane un homme fascinant flanqué de deux magnifiques barzoïs et sera durablement « affecté par l’histoire de ce personnage et par l’effroyable histoire de haine, de tromperie et de mort… ». Ivan va ainsi nous guider tout au long du parcours du révolutionnaire et de son assassin, nous narrant sa propre vie à Cuba.

D’Alma-Ata aux confins de la Russie, puis en Turquie, en France, en Norvège et enfin au Mexique, nous suivrons « l’exil sans visas » de Lev Davidovitch « camarade Trotski », déporté par l’arriviste
Joseph Staline qui l’accuse de « fomenter des campagnes contre-révolutionnaires visant à organiser un parti clandestin hostile aux Soviets ». Trotski, qui vivra dans l’obsession d’un complot dans le cadre des purges staliniennes, était de plus accablé par le poids de la contradiction : « jusqu’à quel point était-t-il possible de s’opposer au stalinisme sans cesser de défendre l’URSS ? »

À partir de
10,90€
En stock
Acheter sur Fnac.com

Force de destruction et Compassion

Nous vivrons la formation d’espion par le mystérieux Kotov de Ramón Mercader del Rio, sous l’emprise manifeste de sa passionaria de mère  Caridad, car « il fallait faire la révolution ». Kotov est son mentor, qui saura lui marteler que « les trotskistes étaient les ennemis les plus ambigus des communistes… » et lui faire acquérir la conviction solide que pour gagner il fallait être impitoyable. Ainsi nourri de haine et de rancœur, sachant qu’il était beaucoup plus difficile de garder un secret que de l’arracher, il sera forgé par une idéologie destructive : « un homme qui ne devrait pas mériter la moindre pitié, la moindre commisération », et pourtant…

Un récit palpitant, maîtrisé, avec une éloquence aboutie, respectant l’Histoire (Révolution Russe et Guerre d’Espagne), fort bien construit qui nous fait partager le destin de personnages troubles, ambitieux, obéissants, fidèles, pathétiques ou machiavéliques… 

Paru le 2 octobre 2014 – 816 pages

Découvrez leur univers

Article rédigé par
Le Cercle Littéraire
Le Cercle Littéraire
l'espace où les grands lecteurs partagent leurs coups de cœur.
Sélection de produits