Actu

Hasselblad X1D, un hybride moyen format taillé pour les pros

04 juillet 2017
Par Annie
Hasselblad X1D, un hybride moyen format taillé pour les pros

Hasselblad, tous les photographes passionnés rêvent de pouvoir approcher et utiliser un boîtier Hasselblad, car là, on ne parle pas de n’importe quel type d’appareil photo. Les appareils photo Hasselblad ont une réputation qui n’est plus à faire. Ils sont surtout utilisés par des photographes de mode, de publicité ou de studio, sur des sujets demandant de très hautes définitions, de multiples détails pour réaliser de très grandes affiches. Présentation.

Hasselblad, tous les photographes passionnés rêvent de pouvoir approcher et utiliser un boîtier Hasselblad, car là, on ne parle pas de n’importe quel type d’appareil photo. Les appareils photo Hasselblad ont une réputation qui n’est plus à faire. Ils sont surtout utilisés par des photographes de mode, de publicité ou de studio, sur des sujets demandant de très hautes définitions, de multiples détails pour réaliser de très grandes affiches. Hasselblad réussit à s’implanter parmi les grandes marques photo en se spécialisant dans le moyen format et en offrant une qualité d’image sans commune mesure. 

Hasselbald est né en 1941 en Suède et siège à Göteborg. Les appareils photo sont fabriqués à la main et les suédois mettent un point d’honneur à la qualité de fabrication de leur boîtier ainsi qu’à la qualité d’image de leurs optiques. Les appareils Hasselblad ont saisis des photos qui ont fait le tour du monde comme le premier atterrissage sur la lune. La NASA travaille avec des appareils Hasselblad ainsi que de grands photographes d’où la renommée mondiale de cette marque.

Le X1D, présenté par Hasselblad, est le premier hybride moyen format (un boîtier sans miroir) le plus compact du marché. C’est un boitier en aluminium, fabriqué à la main, dont le design reprend les belles constructions des boîtiers Hasseblad. Assez impressionnant par sa taille, Hasselblad réussit à fabriquer un appareil plus petit qu’un boîtier 35mm plein format. Il mesure 150 x 98 x 71mm et pèse 725g. Il est 2 fois plus léger qu’un moyen format numérique classique, une belle prouesse côté fabrication.

Equipé d’un capteur CMOS (made in Sony), mesurant 43.8 x 32.9 mm et de 50Mpx (8272×6200 pixels), le X1D dispose d’un capteur qui est 66% plus grand que celui d’un reflex doté d’un capteur 24×36 mm. Les avantages de ce très grand capteur est d’offrir des images hyper détaillées et de très beaux flous d’arrière-plans. De plus, le X1D possède une plage dynamique de 14 diaphragmes pour un rendu incomparable des détails. Il dispose d’une sensibilité allant de 100 à 25600 iso.

Le X1D est doté d’un écran LCD tactile de 3’’ de 920k pixels et de 24 bits couleurs. L’écran tactile s’utilise de la même manière que celui d’un smartphone. Toutes les fonctionnalités, les différents réglages peuvent être contrôlés directement depuis l’écran. L’ergonomie a été pensée de manière intuitive. Le viseur, dont la définition est de 2,36 MP, est électronique, ce qui permet de visualiser de suite les réglages utilisés, un des gros avantages offert par les hybrides.

Son autofocus à détection de contraste dispose de 35 zones de mise au point. Ces 35 zones peuvent être sélectionnées soit depuis l’écran tactile, soit avec les molettes avant (déplacement vers la gauche ou la droite) et arrière (déplacement vers le haut et le bas). L’autofocus peut être débrayé instantanément avec une mise au point manuelle. La vitesse du X1D est de 1,7 à 2,3 images par seconde. La vitesse de l’obturateur peut être réglée de 60 minutes au 1/2000e de seconde.

La molette de sélection est équipée des modes PSAM (programme, priorité vitesse, priorité ouverture, manuel), de 3 modes personnalisables (C1, C2, C3), d’un mode automatique et d’un mode Mq (mode manuel rapide). La fonction Live View est désactivée en mode Mq, ce qui permet d’économiser la batterie. L’obturateur déjà fermé, le X1D est prêt pour la prise de vue grâce à ce mode. Autre avantage, le mode Mq est aussi plus silencieux.
Le mode vidéo est aussi accessible depuis la molette. Le X1D réalise des vidéos HD en 1920 x 1080p en 25 images par seconde (8 bits, 4:2:0, H264 avec compression). Il possède une connectivité Wi-Fi pour transférer les photos rapidement sur un smartphone ou une tablette et d’un GPS pour géolocaliser les photos. Il est également doté d’une prise USB 3.0 de type C afin de récupérer rapidement les fichiers sur son ordinateur, d’une prise mini HDMI et d’une entrée-sortie audio. A savoir aussi, le sabot du flash est compatible avec les flashs Nikon.

Hybride Hasselblad X1D vue dessus

Il embarque une mémoire interne de 16 Go, ce qui permet de contenir environ 240 images (un fichier RAW pèse 106 Mo environ) et son double slot SD offre plus de stockage au boîtier. Ces 2 lecteurs permettent d’être utilisés de plusieurs façons, les photos peuvent être copiées sur les 2 cartes à la fois, ou bien, une fois qu’une carte est finie, les photos s’enregistrent sur la deuxième, ou les fichiers JPEG s’enregistrent sur une carte et les fichiers RAW sur l’autre carte. C’est à vous de choisir, c’est le photographe qui personnalise son boîtier selon ses besoins. L’avantage d’un moyen format, c’est le magnifique bokeh que l’on peut obtenir sur les photos. Un bouton de test de profondeur de champ, situé à l’avant du boitier, permet de contrôler l’image selon l’ouverture choisie. Si vous modifiez le diaphragme, vous pouvez visualiser directement les changements.
Ce qui m’amène à vous parler de la nouvelle gamme d’optique pour accompagner le X1D : les objectifs XCD. 4 optiques ont été conçus pour le X1D : 30mm f/3.5, 45mm f/3.5, 90mm f/3.2 et 120mm macro f/3.5. Si vous possédez des objectifs de système H, il est possible de les monter sur le X1D via un adaptateur disponible en option.
L’objectif XCD 30 mm est un objectif grand-angle et équivaut à un 24mm en 24×36. C’est une optique qui convient pour les photos de paysage, d’architecture, de reportage et de voyage.
Focale : 30mm 
Ouverture : f/3,5-f/32 
Eléments/Groupes : 11/10 
Distance de mise au point : 40cm – Infinity 
Taille du filtre : 77mm
Echelle de reproduction : 1:9.6 
Longueur : 88mm
Diamètre : 83mm 
Poids : 550g
L’objectif XCD 45 mm est un semi-grand-angle qui équivaut à un 35 mm en 24×36. C’est une optique idéale pour les photos de voyage, les photos de rue et la photographie au quotidien.

Focale : 45mm 
Ouverture : f/3,5-f/32 
Eléments/Groupes : 9/7 
Distance de mise au point : 40cm – Infinity 
Taille du filtre : 67mm
Echelle de reproduction : 1:6.4 
Longueur : 75mm 
Diamètre: 77mm 
Poids : 417g

L’objectif XCD 90 mm est l’optique idéale pour réaliser des portraits. Ce téléobjectif équivaut à un 71 mm en 24×36. L’ouverture f/3.2 associée au grand capteur du moyen format peuvent offrir des flous d’arrière-plans d’une finesse inégalée.

Focale : 90mm 
Ouverture : f/3,2-f/32 
Eléments/Groupes : 10/8 
Distance de mise au point : 70cm – infinity 
Taille du filtre : 67mm
Echelle de reproduction :  1:6.0 
Longueur : 100mm 
Diamètre : 77mm 
Poids : 619g

– L’objectif XCD 120 mm est un objectif macro. Il équivaut à un 95mm en 24×36. C’est un objectif idéal pour réaliser des prises de vue en gros plan ainsi que des portraits.

Focale : 120 mm 
Ouverture :  f/3.5 – f/32 
Éléments/Groupes :  10/7 
Distance minimum entre objet et film : 0.43 m 
Diamètre du filtre : 77 mm
Rapport de reproduction : 1 : 2.0 
Longueur : 150 mm
Diamètre : 81 mm
Poids : 970 g
Hasselblad reste une marque mythique aux yeux de beaucoup de photographes et elle n’a pas fini de nous faire rêver !
Article rédigé par
Annie
Annie
vendeuse Photo à Fnac Val d'Europe
Sélection de produits