Actu

7 ans après, Panasonic renouvèle son bridge phare FZ82

05 juillet 2024
Par Pierre Crochart
7 ans après, Panasonic renouvèle son bridge phare FZ82
©Panasonic

On pensait les bridges démodés et relégués à un lointain souvenir. Pas chez Panasonic qui, à la surprise générale, annonce un tout nouveau modèle.

Le Panasonic Lumix FZ82D prend donc la suite du FZ82, lancé en 2017. Un appareil photo bridge, c’est-à-dire à objectif non interchangeable, qui donne à voir une fiche technique pour le moins alléchante pour son tarif. Étudions cela d’un peu plus près.

Du sang neuf pour les bridges

Reléguée au second plan face aux smartphones et aux appareils photo hybrides, qui trustent désormais l’essentiel des ventes d’appareils photo, la gamme des bridges avait cruellement besoin de sang neuf. C’est justement l’objet de cette nouvelle référence de chez Panasonic qui, nous allons le voir, rénove sur les très bonnes bases de son prédécesseur.

Le Lumix FZ82D est équipé d’un capteur CMOS 1/2,3” de 18,1 Mpx surmonté d’un objectif DC Vario à l’ouverture variable ƒ/2,8-5,9 selon la focale choisie. Celui-ci mise d’ailleurs sur un zoom x60, équivalent à du 20-1200 mm sur un capteur plein format, ce qui atteste d’une grande polyvalence. Panasonic va plus loin et parle même de « zoom intelligent », impliquant divers algorithmes propulsés par le processeur Venus Engine (issu de la gamme d’hybrides Lumix G), permettant d’atteindre un zoom numérique x120 (moyennant un recadrage et une image moins nette, s’entend).

Panasonic FZ82 vue d'ensemble

Le FZ82D n’est pas en reste en vidéo, même si ses prestations s’annoncent assez sommaires. La fiche technique indique une possibilité de filmer en 4K à 30 images par seconde. Pour du 60 ips, il faudra se contenter d’une résolution 1080p ; 200 images par seconde sont aussi au menu, mais en choisissant de filmer en 480p. Pas franchement souhaitable, en 2024.

Une mise au point plus rapide

L’une des grandes nouveautés de ce modèle dernière génération est donc l’adoption du processeur haut de gamme de chez Pana. Celui-ci doit œuvrer notamment à la meilleure gestion du bruit lors de captures en basse lumière, mais également à accélérer la mise au point.

Panasonic FZ82 vue écran

Un aspect qui se conjugue à merveille avec le nouveau viseur électronique du bridge, qui passe sur une dalle OLED avec une définition de 2,36 Mpts pour un grossissement maximal de x0,74. C’est presque deux fois plus que le modèle de 2017. L’écran, lui, passe également à 1,84 Mpts et conserve sa diagonale de 3”. Il n’est en revanche toujours pas inclinable.

Le Panasonic Lumix FZ82D est disponible dès à présent pour 479 €.

À lire aussi

Article rédigé par
Pierre Crochart
Pierre Crochart
Journaliste
Sélection de produits