Actu

Cézanne, Lumières de Provence : une nouvelle exposition immersive à l’Atelier des Lumières

17 février 2022
Par Félix Tardieu
Exposition « Cezanne, lumières de Provence », simulation
Exposition « Cezanne, lumières de Provence », simulation ©Culturespaces/Cutback

Du 18 février au 2 janvier 2023, Paul Cézanne prend ses quartiers au sein de l’Atelier des Lumières, dans le 11e arrondissement de Paris, pour une exposition immersive dans les paysages ensoleillés de Provence si chers au peintre impressionniste.

Après Klimt, Van Gogh, Monet et plus récemment Salvador Dali, l’Atelier des Lumières – ancienne fonderie réhabilitée en centre d’art numérique par le groupe Culturespaces en 2018 – s’apprête à accueillir entre ses murs les oeuvres de Paul Cézanne (1839-1906), dont les toiles baignées de lumière se situent à mi-chemin entre l’impressionnisme, le cubisme et le post-impressionnisme. Unanimement reconnu comme un pionnier de l’art moderne, Paul Cézanne demeure notamment connu pour ses multiples variations autour de la montagne Sainte-Victoire (qu’il peint près d’une centaine de fois), ses innombrables natures mortes ou encore ses portraits de baigneurs et baigneuses reconnaissables d’entre tous.

Entre spectacle visuel et exposition thématique, ce nouveau parcours immersif invite ainsi les visiteurs à (re)découvrir sur les sols et murs de l’Atelier – grâce à un gigantesque dispositif numérique qu’on ne présente plus – les plus grands chefs-d’oeuvre du peintre originaire d’Aix-en-Provence : Les Grandes Baigneuses (1899-1906), Nature morte aux pommes (vers 1890) ou encore les non moins célèbres Joueurs de cartes (1890-1895).

Vue de l’exposition Cézanne, Lumières de Provence (simulation) ©Culturespaces/Cutback

Conçu par Gianfranco Iannuzzi, ce parcours entend explorer le rapport de Cézanne à la nature, à la lumière, aux couleurs, lever le voile sur la «  tourmente intime » du peintre, notamment autour de ses autoportraits torturés qui contrastent avec les toiles plus apaisées de la Sainte-Victoire et des villages de Provence. Comme il se doit, la seconde partie de l’exposition proposera un programme plus court, à savoir une plongée dans l’abstraction au côté de Vassily Kandinsky (1866-1944). Pendant une dizaine de minutes, L’Odyssée de l’abstrait retracera le chemin de Kandinsky vers l’abstraction, de ses débuts figuratifs au ballet géométrique et chromatique de ses compositions les plus célèbres. 

Cézanne, Lumières de Provence (Atelier des Lumières), du 18/02/2022 au 02/01/2023 – À partir de 13€ – Billetterie par ici

À lire aussi

Article rédigé par
Félix Tardieu
Félix Tardieu
Journaliste