Actu

Wordle : le Motus 2.0 qui agite les réseaux sociaux

14 janvier 2022
Par Thomas Estimbre
On allait quand même pas vous donner la réponse !
On allait quand même pas vous donner la réponse ! ©Capture d'écran/Wordle

« Ohhhh-oh-oh-oh-oh », le célèbre jeu Motus s’est trouvé un successeur en ligne. Le phénomène Wordle et son équivalent français Sutom déchainent les passions sur les réseaux sociaux en ce début d’année 2022.

Avec ses cinq lettres, six essais, un seul mot à découvrir par jour et une capacité à vous rendre accro, Wordle reprend à la lettre la formule des jeux « casual ». Accessible au plus grand nombre, ce jeu en ligne connaît un succès grandissant aux États-Unis, alors même qu’il n’est pas disponible en version mobile. Mélange de « puzzle » et « word », il s’inspire du jeu Motus qui fût diffusé pendant 29 ans à la télévision française. Un concept simplissime qui fait fureur dans le monde anglophone.

Trois mois après son lancement, Wordle réunissait 300 000 joueurs et ils étaient même 2 millions le week-end dernier, selon le Guardian. Au 1er novembre, le jeu ne réussissait pourtant que 90 personnes et son créateur, un ingénieur en informatique britannique résidant aux États-Unis, ne s’attendait pas à un tel succès. Il a développé le jeu pour « tuer le temps » pendant les premiers confinements, jouant avec sa famille et ses amis avant de publier son jeu en ligne. « Je pense que les gens apprécient l’existence de ce truc en ligne qui est juste amusant », expliquait Josh Wardle au New York Times en début de mois. « Il ne s’agit pas d’essayer de faire quoi que ce soit de louche avec vos données personnelles ».

Des versions françaises de Wordle se développent

Pour cette raison, le site du jeu ne comporte aucune publicité et il n’existe pas d’application mobile. Son créateur ne prévoit pas non plus de le monétiser, contrairement à certaines copies qui pullulent sur la toile et tentent déjà de se frayer un chemin sur les boutiques d’applications. Apple a d’ailleurs déjà dû faire le ménage et supprimer de nombreux « clones » de Wordle. Pour les francophones, il est toutefois possible de jouer grâce à une « adaptation française » appelée Sutom. Anagramme de Motus, elle reprend le concept de Wordle avec néanmoins quelques particularités. Le jeu s’inspire également du jeu Motus et ne se limite pas à cinq lettres, comme l’explique son créateur Jonathan Magano.

Un équivalent français de Wordle a également fait son apparition sous le nom Le Mot, développé par Louan Bengmah. Notez qu’il existait déjà de nombreux jeux de mots sur Android ou iOS, dont certains partagent des similitudes avec Lingo ou Motus.

À lire aussi

Article rédigé par
Thomas Estimbre
Thomas Estimbre
Journaliste