Actu

Sortie en simultanée, piratage… Black Widow aurait fait perdre 600 millions de dollars à Disney

08 janvier 2022
Par Agathe Renac
Black Widow a un temps détenu le record du meilleur démarrage de "l'ère pandémique".
Black Widow a un temps détenu le record du meilleur démarrage de "l'ère pandémique". ©Disney+

Le film Marvel est sorti le même jour au cinéma et sur Disney+. Une stratégie risquée, qui a fait perdre beaucoup d’argent au géant américain.

Depuis son lancement, le film a plus d’une fois été associé à des scandales. Black Widow devait sortir dans les salles obscures le 1er mai 2020, avant d’être retardé en raison de la pandémie. Le blockbuster a finalement été diffusé le 9 juillet, au cinéma et sur Disney+ (en accès premium aux États-Unis). Le média américain Deadline a analysé cette stratégie de sortie en simultanée et sa conclusion est claire : le pari était risqué, et le manque à gagner atteindrait 600 millions de dollars.

Un désaccord important avec Scarlett Johansson

Le premier impact de cette diffusion est la détérioration de la relation entre l’interprète de Black Widow et Disney. Après la sortie du film, Scarlett Johansson a annoncé qu’elle attaquait le géant américain en justice pour rupture de contrat. Elle s’est estimée lésée par cette sortie en simultanée, qui lui aurait fait perdre près de 50 millions de dollars. La rémunération des acteurs est fixée dès le départ, mais elle peut varier en fonction des recettes au box-office. Et les clauses du contrat ne prévoyaient pas de lui verser un pourcentage des revenus engendrés par la plateforme. Les deux parties ont finalement trouvé un accord et Disney a versé 40 millions de dollars à l’actrice pour compenser les pertes. En novembre dernier, Scarlett Johansson a annoncé qu’elle travaillait sur un projet Marvel secret, mais difficile de croire que ses relations avec le géant américain en sont ressorties indemnes.

Une chute au box-office et une perte d’argent conséquente

La sortie en salle du long métrage a bien démarré : le premier week-end, Black Widow a généré 80 millions de dollars aux États-Unis, réalisant le meilleur démarrage durant la pandémie. Cependant, sa diffusion sur la plateforme aux grandes oreilles a provoqué une chute au box-office. Le film a connu « la pire chute de deuxième week-end » de l’histoire de Disney pour les films Marvel, avec une diminution massive de 68% au box-office. Cette double diffusion a aussi favorisé le téléchargement illégal (les séries Disney et Marvel ont d’ailleurs été les plus piratées en 2021).

Quand un film sort uniquement au cinéma, les internautes peinent à trouver des copies de qualité sur les plateformes illégales. L’image et le son sont médiocres et découragent la plupart des spectateurs à les pirater. Cependant, la sortie de Black Widow sur Disney+ (dont l’accès premium est à 30 dollars) a favorisé la diffusion de copies « propres » (en 4K) sur ces sites. Selon Deadline, le film aurait été piraté plus de 20 millions de fois. Le long métrage aurait rapporté 85 millions de dollars de recettes à Disney+, mais le groupe a dû partager 15% de ces revenus avec ses partenaires (Google Play et Amazon Fire Stick). En combinant ces chiffres aux chutes au box-office, le géant aux grandes oreilles a estimé les pertes liées au piratage à 600 millions de dollars.

Cette affaire relance le débat des sorties en simultanées, au cinéma et sur les plateformes SVOD. Ces derniers mois, la plupart des studios ont annoncé vouloir revenir à une distribution classique, mais en diminuant le temps de projection à 45 jours.

À lire aussi

À lire aussi

Article rédigé par
Agathe Renac
Agathe Renac
Journaliste
Pour aller plus loin