Actu

Rentrée littéraire de l’hiver : une nouvelle année sous les auspices de la littérature

28 décembre 2021
Par Félix Tardieu
Rentrée littéraire de l’hiver : une nouvelle année sous les auspices de la littérature
©Shutterstock.com

Michel Houellebecq, Philippe Forest, Nicolas Mathieu, Karine Tuil, Pierre Lemaitre, Leïla Slimani, Erri de Luca, Philippe Besson… Une nouvelle rentrée littéraire se profile et affiche d’ores et déjà de grands noms.

Cette rentrée littéraire d’hiver 2022 s’annonce très chargée. D’après les données relevées par Livres Hebdo / Electre Data Services, ce sont pas moins de 545 romans qui seront publiés à compter du mois de janvier, soit une augmentation fulgurante de 9,5% par rapport au cru 2021. Au sein de ce lot, il faut compter 385 fictions françaises – dont 61 sont des premiers romans – et 160 romans étrangers. Un record pour les romans français depuis 2013. Cette rentrée littéraire est ainsi à l’image d’un secteur de l’édition en bonne santé malgré la conjoncture actuelle : comme le rappelle Livres Hebdo, les ventes de livres ont progressé de 16,5% depuis le début de l’année (sans même compter les chiffres des ventes liées aux fêtes de fin d’année), aussi bien en librairies que dans les grandes surfaces culturelles et les hypermarchés, confirmant le dynamisme actuel du marché du livre. Pour cette seconde rentrée littéraire, des titres très attendus s’apprêtent ainsi à faire leur apparition sur les étals des librairies.

Anéantir: le mot est sur toutes lèvres depuis qu’a été révélé le titre du nouveau roman cryptique de Michel Houellebecq, à paraître chez Gallimard le 7 janvier prochain. L’ouvrage de Houellebecq (prix Goncourt 2010 pour La carte et le territoire, Flammarion) est certainement le plus médiatique de cette rentrée littéraire et a déjà été tiré à 300 000 exemplaires – qui s’écouleront certainement comme des petits pains. Michel Houellebecq ne sera pas le seul prix Goncourt à figurer parmi les romans de cette rentrée littéraire : ce sera ainsi l’occasion de découvrir Le Grand Monde (Calmann-Lévy) de Pierre Lemaitre – Prix Goncourt 2013 pour Au Revoir Là-Haut (premier tome de la trilogie des Enfants du Désastre) – dont l’intrigue se situera pendant les Trente Glorieuses. À noter également les parutions de Connemara (Actes Sud), le nouveau roman de Nicolas Mathieu – prix Goncourt en 2018 pour Leurs enfants après eux – et de Regardez-nous danser (Gallimard) de Leïla Slimani, Goncourt 2016 pour Chanson douce, qui constitue le second tome de Le pays des autres (Gallimard, 2020).

D’autres titres incontournables sont à prévoir, à l’instar de Barrage sur l’Atlantique (Grasset) de Frédéric Beigbeder, Numéro deux (Gallimard) de David Foenkinos – qui raconte l’histoire de l’acteur qui n’a pas été choisi pour incarner Harry Potter au cinéma ! -, Paris-Briançon (Julliard) de Philippe Besson, Nom (Flammarion) de Constance Debré, ou encore La décision (Gallimard) de  Karine Tuil et Pi Ying Xi. Théâtre d’ombres (Gallimard) de Philippe Forest.

Enfin, du côté des auteurs traduits en français, on peut se réjouir d’avance des nouvelles parutions de Erri de Luca (Diables gardiens, Gallimard), du célèbre auteur japonais Haruki Murakami (Première personne du singulier et Abandonner un chat, Belfond), de Jon Kalman Stefansson (Ton absence n’est que ténèbres, Grasset), d’Ismail Kadare (Disputes au sommet, Fayard) ou encore de l’écrivaine norvégienne Gerd Brantenberg avec Les Filles d’Egalie (Zulma), classique de la littérature féministe qui renverse allégrement les codes du pouvoir – bien avant Jacky au royaume des filles de Riad Sattouf – enfin traduit plus de quarante ans après sa parution. 

Bonne(s) lecture(s) !

À lire aussi

Article rédigé par
Félix Tardieu
Félix Tardieu
Journaliste