Actu

Mort d’Akira Toriyama : les auteurs de One Piece et de Naruto rendent hommage au maître du manga

08 mars 2024
Le nouvel anime "Dragon Ball Daima" sortira à l'automne 2024.
Le nouvel anime "Dragon Ball Daima" sortira à l'automne 2024. ©TOEI / Akira Toriyama

La disparation du mangaka n’a pas manqué de faire réagir d’autres auteurs à succès qu’il a pu influencer par son travail.

C’était la triste nouvelle de la matinée. Akira Toriyama nous a quittés à l’âge de 68 ans. Il était, entre autres, le créateur de Dragon Ball, sa série phare qui a révolutionné la bande dessinée japonaise. Pour de nombreux experts, cette publication a provoqué la première explosion du manga en France, au début des années 1990. Son influence se ressent également à travers les œuvres de nombreux auteurs incontournables, et certains ont tenu à lui rendre hommage aujourd’hui.

Hommages en série

L’un de ses disciples, Toyotarō, connu pour avoir travaillé à la fois sur le manga et l’animé Dragon Ball Super, a réagi à la nouvelle tragique sur Twitter :  « J’ai dessiné des mangas parce que je voulais être félicité par Toriyama-sensei. C’était tout pour moi…». Le créateur de Fairy Tail, Hiro Mashima a quant à lui déclaré que « sans Toriyama-sensei, [il] ne serai[t] pas devenu mangaka. Je suis triste. »

De son côté, l’auteur de Naruto, Masashi Kishimoto, a exprimé sa peine dans un communiqué. « J’ai grandi avec Dr. Slump à l’école primaire, et plus grand avec Dragon Ball, explique-t-il. Les mangas de Toriyama-sensei sont devenus une partie de ma vie. Même si j’ai traversé une mauvaise passe, lire Dragon Ball toutes les semaines me faisait l’oublier. Pour un garçon de la campagne comme moi qui n’avait rien, c’était un soulagement. Parce que Dragon Ball était vraiment marrant. […] Toriyama-sensei a toujours été l’étoile qui me guidait. Le premier jour où je l’ai rencontré, j’étais si nerveux que je ne pouvais pas parler. Mais après l’avoir rencontré plusieurs fois aux Tezuka Awards, je m’y suis habitué. Eiichirō Oda et moi avons parlé d’à quel point Dragon Ball était drôle, et je n’oublierai jamais le sourire gêné de Toriyama-sensei. Je viens d’apprendre le décès de mon professeur, je suis envahi par une sensation de vide encore pire que quand Dragon Ball s’est terminé. Je ne sais pas comment digérer ça, je ne peux même plus lire ce manga, que j’aime tant. Merci Akira Toriyama-sensei pour vos œuvres depuis 45 ans, et merci beaucoup pour votre travail acharné. »

Eiichirō Oda, le mangaka derrière One Piece, s’est également exprimé en expliquant que « c’est trop tôt. Il laisse un vide trop grand. La tristesse me gagne en réalisant que je ne le reverrai jamais. Depuis mon enfance, je l’ai admiré. Je me rappelle de la première fois où il m’a appelé par mon prénom. Je me rappelle du jour où il nous a nommés ses “amis”, je me rappelle cet heureux instant avec Kishimoto. À l’époque où j’ai commencé ma carrière, lire des mangas était vu comme ridicule, il a aidé à créer une aire ou les enfants comme les adultes aiment les mangas. Il nous a montré que ça pouvait nous transporter dans d’autres mondes. C’était comme voir un héros aller de l’avant. […] Avec respect et gratitude pour le grand univers d’Akira Toriyama-sensei, je prie pour qu’il repose en paix. Puisse le paradis être l’endroit agréable qu’il avait imaginé. »

À partir de
2,30€
En stock vendeur partenaire
Voir sur Fnac.com

Outre ses proches et amis, la disparition d’Akira Toriyama endeuille les nombreux fans qui ont grandi avec son univers. Il laissera toutefois derrière lui sa marque singulière sur l’industrie du manga et de la bande dessinée internationale, notamment avec l’arrivée prochaine de sa dernière œuvre, l’adaptation sur Disney + de Sand Land. Dernier cadeau posthume de l’auteur à ses millions d’admirateurs.

À lire aussi