Actu

C’est terminé : Fossil abandonne le marché des montres connectées

30 janvier 2024
Par Pierre Crochart
C'est terminé : Fossil abandonne le marché des montres connectées
©Chikena / Shutterstock.com

La fin de l’Eldorado des smartwatches ? Dans un marché de moins en moins compétitif et très largement dominé par Apple, difficile pour les bijoutiers de se faire une place.

Il y a d’un côté les Apple Watch, qui s’arrogent plus de 30% du marché, et de l’autre les montres connectées Samsung Galaxy Watch. S’il existe myriade d’autres marques qui tentent de se tailler une part du gâteau, la vérité est qu’aucun bijoutier s’étant lancé dans la course n’a vraiment réussi à sortir la tête de l’eau. La présente décision de Fossil l’illustre bien.

À partir de
168,97€
En stock vendeur partenaire
Voir sur Fnac.com

Fossil arrête les frais

La marque américaine s’est fendue d’un communiqué au site The Verge pour annoncer sa décision en fin de semaine dernière. En d’autres termes, la Fossil Gen 6 lancée en 2021 restera la dernière montre connectée à porter la marque du bijoutier.

Le paysage des montres connectées a considérablement évolué ces dernières années, nous avons donc pris la décision stratégique de quitter ce secteur. Le groupe Fossil réoriente ses ressources pour soutenir nos forces fondamentales et les segments clés de notre activité qui continuent de nous offrir de solides opportunités de croissance : la conception et la distribution de montres, bijoux et articles en cuir traditionnels excitants sous nos propres marques ainsi que sous licence.

Jeff Boyer
vice-président exécutif et directeur des opérations de Fossil

Il faut comprendre que Fossil arrête les frais non seulement en ce qui concerne les montres connectées tournant sous WearOS (le système d’exploitation dédié, développé par Google), mais aussi toute forme de montre intelligente. En revanche, la marque affirme que ses montres déjà commercialisées continueront d’être mises à jour et supportées « pendant quelques années ».

Un marché impitoyable

On l’a dit plus haut, le marché des montres connectées est extrêmement polarisé et réplique presque à l’identique celui des smartphones. On trouve, en haut du panier, Apple, suivi de très près par Samsung — qui vient d’ailleurs de se faire devancer pour la toute première fois. On peut également analyser cet échec sous un autre prisme : les smartwatches sont visiblement des produits qui séduisent davantage les technophiles que les amateurs de bijoux de luxe. Les constructeurs de smartphones s’assurent d’ailleurs que leurs propres montres connectées offrent des fonctionnalités avancées lorsqu’elles sont appairées avec un mobile de leur conception. En d’autres termes : rarement une montre de Fossil ou d’une autre marque a su tenir la dragée haute aux ténors du marché.

Il n’y a qu’à voir le retard accumulé par Fossil pour maintenir ses smartwatches à jour pour comprendre le nœud du problème. Alors que les Galaxy Watch tournent depuis de longs mois sous WearOS 4, la Fossil Gen 4 n’a adopté WearOS 3.5 qu’en novembre dernier. La tech n’est pas le cœur de métier du bijoutier américain. Reste à voir si d’autres marques de luxe emboîteront le pas à Fossil. Précisons que la marque produisait également les montres connectées de Michael Kors, Skaagen, Puma ou encore Diesel. Autant de marques qui devront se trouver un nouveau partenaire si elles souhaitent poursuivre sur le marché.

À lire aussi

Article rédigé par
Pierre Crochart
Pierre Crochart
Journaliste