Actu

Alice Isaaz et Roschdy Zem en grands reporters dans Vivants

14 janvier 2024
Par Lisa Muratore
Alice Isaaz dans Vivants.
Alice Isaaz dans Vivants. ©Pyramide Films

Le film Vivants a dévoilé sa première bande-annonce avec Alice Isaaz et Roschdy Zem. Dans le nouveau film d’Alix Delaporte, les deux acteurs se glissent dans la peau de grands reporters. Le long-métrage est attendu le 14 février 2024 au cinéma.

Présenté durant la Mostra de Venise 2023, Vivants est la quatrième réalisation de la scénariste française, Alix Delaporte. Dans ce nouveau long-métrage, la cinéaste a choisi de raconter l’histoire de Gabrielle, 30 ans, une jeune journaliste, qui intègre une prestigieuse émission de reportage. Mené par une équipe de grands reporters aguerris par des années de terrain, le service doit cependant faire face aux changements du métier, confronté à une réduction de moyens et aux nouveaux canaux d’information.

Dans cet écosystème, Gabrielle va peu à peu trouver sa place au sein d’une troupe, qui malgré les difficultés, est toujours animée par une solidarité indéfectible, et la quête de vérité. Porté par Alice Isaaz, mais aussi Pascale Arbillot, Vincent Elbaz, ainsi que Roschdy Zem, Vivants promet de nous plonger dans l’effervescence d’une rédaction, à l’époque des fake news et des nouvelles stratégies des médias qui préfèrent ignorer la violence du monde.

Bande-annonce du film Vivants.

Une histoire presque vraie

Pour nourrir son histoire, Alix Delaporte s’est inspirée de son propre parcours en tant que journaliste-cameraman au sein de l’agence Capa. « Une agence de presse audiovisuelle, c’est un lieu que je connais, un monde que je pouvais faire exister et faire découvrir » explique la cinéaste dans un communiqué. « Entre les grands reporters et les journalistes qui font des contenus plus courts et plus immédiats, il y a des tensions. C’est un terrain de jeu propice à la dramaturgie et qui permet de s’attarder sur des personnages secondaires. »

Mais après le terrain, l’ancienne journaliste, a basculé dans la fiction. D’abord en 2003 avec le court-métrage Le piège, avant de se faire connaître avec Comment on freine dans une descente ? en 2006. Quatre ans plus tard, elle réalise son premier long-métrage, Angèle et Tony, une histoire d’amour torturée et contrariée, portée par Grégory Gadebois et Clotilde Hesme.

Le film avait respectivement valu, en 2012, les César du meilleur espoir masculin et féminin au duo d’acteurs. Peut-être que Vivants, dernière fiction d’Alix Delaporte après Le dernier coup de marteau (2014), permettra notamment à Alice Isaaz, étoile montante du cinéma français, de s’imposer dans de futures compétitions, malgré le fait que le film soit reparti bredouille à Venise, l’année passée.

À lire aussi

Article rédigé par
Lisa Muratore
Lisa Muratore
Journaliste