Actu

JO 2024 : l’intelligence artificielle utilisée pour diffuser des fake news

13 novembre 2023
Par Kesso Diallo
Plus tôt cette année, la voix de Tom Cruise a été détournée à l’aide de l’intelligence artificielle (IA) et utilisée dans un documentaire diffusant de fausses informations.
Plus tôt cette année, la voix de Tom Cruise a été détournée à l’aide de l’intelligence artificielle (IA) et utilisée dans un documentaire diffusant de fausses informations. ©kovop / Shutterstock

Le Comité international olympique indique être victime d’une campagne de fausses informations, notamment avec la voix de Tom Cruise qui a été détournée à l’aide de l’intelligence artificielle.

Alors que les Jeux olympiques (JO) auront lieu dans quelques mois à Paris, le Comité international olympique (CIO) est victime d’une campagne de désinformation. Dans un communiqué publié jeudi, l’organisation indique avoir « récemment été confrontée à un certain nombre de fausses informations », partagées sur Telegram et d’autres réseaux sociaux. « De prétendues citations provenant de représentants du CIO ont récemment été fabriquées de toutes pièces et ajoutées à de fausses informations afin de donner une apparente légitimité », fait-elle savoir.

Précisant que ce n’est pas la première fois qu’il est visé par une telle campagne, le CIO explique que plus tôt cette année, la voix d’un célèbre acteur hollywoodien a été détournée à l’aide de l’intelligence artificielle (IA) et utilisée dans un documentaire diffusant de fausses informations. 

La voix de Tom Cruise utilisée pour diffuser de fausses informations

L’organisation n’entre pas davantage dans les détails, mais comme le rapporte Politico, l’IA a été utilisée pour générer une fausse voix de Tom Cruise. Dans une voix off dramatique entrecoupée d’images du président du CIO, Thomas Bach, la star de Mission Impossible déclare que « les responsables corrompus » sont en train de « détruire lentement et douloureusement les sports olympiques qui existent depuis des milliers d’années »

Ces propos font partie d’une fausse série documentaire Netflix en quatre parties, intitulée « Olympics Has Fallen », alléguant que le CIO est corrompu. À la demande de l’organisation, YouTube a supprimé les faux épisodes mais ils sont toujours disponibles sur Telegram. 

Dans son communiqué, elle affirme qu’elle « continuera de surveiller la situation et prendra les mesures appropriées et nécessaires ». Bien qu’elle ne précise qui elle soupçonne d’être à l’origine de cette campagne, les regards se portent vers la Russie. Les fausses informations sont en effet apparues peu de temps après la suspension par le CIO du Comité national olympique russe qui a décidé de reconnaître comme membres les organisations sportives régionales des régions occupées de Donetsk, Kherson, Luhansk et Zaporizhzhia en Ukraine. Le CIO a ainsi annoncé le mois dernier que les athlètes russes et biélorusses seraient uniquement autorisés à participer aux JO 2024 s’ils le font sous drapeau neutre.

À lire aussi

Article rédigé par
Kesso Diallo
Kesso Diallo
Journaliste