Actu

Enfin de la «  vraie 5G » en 2024 ?

20 décembre 2023
Par Pierre Crochart
Enfin de la «  vraie 5G » en 2024 ?
©Primakov / Shutterstock.com

Malgré ce qu’indiquent nos smartphones actuels, le véritable réseau 5G n’est pas encore activé, mais pourrait l’être dès l’année prochaine.

L’opérateur SFR a profité d’une rencontre footballistique entre Lille et Laksvík lundi 18 décembre dernier pour mener un premier test de déploiement de la « 5G+ », nous apprend un communiqué de l’opérateur. Une expérimentation de faible envergure, qui laisse toutefois envisager une commercialisation prochaine, pour enfin pouvoir en profiter sur nos smartphones.

1 919€
1 979€
En stock
Acheter sur Fnac.com

Qu’est-ce que la « vraie 5G » ?

Il faut prendre le problème à l’inverse : la 5G telle qu’on la connait aujourd’hui utilise en grande partie les infrastructures de la génération précédente, la 4G. Aussi appelée 5G NSA (pour Non Stand Alone), elle profite de meilleurs débits grâce aux modems plus perfectionnés intégrés dans nos smartphones et tablettes, mais pas de tous les atouts normalement permis par le réseau de cinquième génération.

La 5G SA (Stand Alone), aussi appelée 5G+ par certains opérateurs comme SFR, permet quant à elle de tirer parti de tous les avantages du réseau. Une connexion toujours plus rapide, mais surtout une latence réduite drastiquement. En d’autres termes : ce que nous promet vraiment la 5G depuis que les opérateurs ont commencé à nous vendre des forfaits correspondants.

Quand les abonnés pourront-ils découvrir la 5G+ ?

L’expérimentation menée par SFR en début de semaine montre que les opérateurs prennent l’affaire au sérieux, mais il ne faut hélas pas s’imaginer un déploiement rapide de la technologie.

Même si d’autres pays comme les États-Unis ou notre voisine l’Allemagne ont déjà adopté une infrastructure 5G+, la France patinera encore au moins pendant une bonne année. Du moins en ce qui concerne le grand public.

SFR Business devrait effectivement commercialiser des offres 5G+ afin que les professionnels puissent en profiter dans le courant de l’année 2024. Après tout, la 5G nous a beaucoup été présentée comme révolutionnaire et indispensable pour certains secteurs industriels. Pour les particuliers, en revanche, les atouts sont moindres ; la 4G étant encore très pertinente pour peu que les débits offerts par l’opérateur choisi soient bons.

Restera également à voir si ces derniers profitent de l’arrivée de la 5G+ pour augmenter le prix de forfaits, dont le tarif a déjà explosé depuis l’arrivée de la 5G — même si certains l’intègrent sans surcoût.

À lire aussi

Article rédigé par
Pierre Crochart
Pierre Crochart
Journaliste
Pour aller plus loin