Actu

Free intègre sans surcoût la 5G à ses forfaits mobiles

15 décembre 2020
Par Thomas Estimbre

L’opérateur mobile a profité d’un nouveau « Mardi Free » pour dévoiler sa grille tarifaire pour la 5G. Le trublion des télécoms fait le choix d’intégrer la 5G à ses forfaits mobiles, sans surcoût. Free revendique au passage « le plus grand réseau 5G » de l’Hexagone.

Dernier opérateur à dévoiler son offre 5G, Free a une nouvelle fois décidé de faire honneur à son surnom de « trublion des télécoms ». L’opérateur a décidé d’intégrer la 5G sans surcoût à ses forfaits mobiles, avec une offre compatible 5G à 19,99 euros assortie d’une enveloppe data de 150 Go. Les abonnés Freebox continuent de bénéficier d’un avantage avec une formule 5G illimitée à 9,99 euros par mois pour les abonnées Freebox Pop. Le prix passe à 15,99 euros par mois pour les autres abonnés Freebox, avec toujours de la data en illimité.

 © Free
© Free

Cette stratégie agressive permet à Free de proposer l’offre 5G la plus abordable du marché. Son plus proche concurrent est le forfait 5G sans engagement B&You de Bouygues Telecom, avec 130 Go de données pour un tarif fixé à 24,99 euros par mois.

Free revendique « le plus grand réseau 5G de France »

Free n’évoque pas d’autres changements dans sa grille, mais l’opérateur profite de l’occasion pour revendiquer le plus grand réseau 5G de France. La firme de Xavier Niel évoque 5255 sites actifs et une couverture de 40 % de la population, dont des « territoires ruraux et des zones urbaines ». Pour proposer cette large couverture, l’opérateur a fait le choix d’utiliser « les fréquences de la bande 700 MHz, 1re bande de fréquences pleinement disponible depuis mi-2019 pour la 5G selon l’Arcep, ainsi que la bande des 3,5 GHz acquise au terme des enchères en 2020″. Discret sur sa stratégie, Free s’était toutefois distingué lors de l’enchère de positionnement en déboursant un peu plus de 3 millions d’euros pour se positionner au centre de la bande de fréquences.

 © Free
© Free

Avec ces ajustements, Free se dit en mesure de proposer « une large couverture et un bon signal » grâce aux fréquences dites basses (700 MHz), mais ces dernières ne proposent pas les meilleurs débits. Pour « des débits ultra-rapides », il faudra se tourner vers les 70 MHz obtenus par Free dans la bande des fréquences hautes (3,5 GHz). C’est sur ce dernier point que les concurrents de Free ont axé leur communication, qualifiant les 700 MHz de « fausse 5G ».

Le forfait Free compatible 5G est accessible dès aujourd’hui pour les nouveaux clients et abonnés actuels, sans coût supplémentaire. Pour en profiter, il convient d’activer le service 5G dans l’espace abonné et de disposer d’un smartphone compatible.

Article rédigé par
Thomas Estimbre
Thomas Estimbre
Journaliste