Actu

Foxconn veut devenir incontournable dans le secteur des voitures électriques

18 octobre 2021
Par Étienne Auvray
Foxconn veut devenir incontournable dans le secteur des voitures électriques
©Shutterstock

Foxconn, le partenaire et fournisseur principal d’Apple diversifie ses activités et se lance dans la fabrication de voitures électriques avec le projet ambitieux de devenir un acteur incontournable dans la production mondiale.

Foxconn est un fournisseur spécialisé dans la fabrication de produits électroniques. La société taïwanaise a implanté une grande partie de son parc d’usines de fabrication en Chine et s’implante de plus en plus sur d’autres continents. Le groupe industriel est surtout connu pour être l’un des principaux fournisseurs d’Apple, à l’origine de près de 70 % de la production d’iPhone en 2020. Il est également partenaires d’autres grandes firmes telles que Microsoft, Nintendo, Samsung ou encore Amazon.

Foxconn multiplie les partenariats

Forte de son immense succès (+44 % de chiffre d’affaires au 1er trimestre 2021 selon Bloomberg), la firme taïwanaise a décidé de se lancer dans la production de voitures électriques. Un projet ambitieux qu’elle compte mener à bien grâce à un partenariat avec le constructeur automobile californien Fisker, connu pour être à l’origine du roadster BMW Z8 et de l’Aston Martin V8 Vantage. Le rôle de la société américaine sera de conceptualiser le véhicule électrique déjà connu sous le nom de projet PEAR dont la production devrait commencer fin 2023, début 2024 avec un objectif de 250 000 exemplaires par an.
Foxconn met toutes les chances de son côté et investit massivement sur le territoire américain en signant un accord de rachat (230 millions de dollars) de la Lordstown Motors, usine spécialisée dans les véhicules électriques. Ce rachat et ce partenariat ont pour objectif de lancer la production d’un pick up électrique, l’Endurance.

Foxconn confirme encore son ambition de faire son entrée dans la production automobile en présentant ce 18 octobre à Taipei (Reuters) trois prototypes de voitures électriques : un bus, une berline et un SUV. Ces trois modèles sont le fruit d’une alliance entre Foxconn et le constructeur automobile Yulon Motor.

Le géant continue d’étendre son influence et d’implanter ses usines à travers le monde. Initialement très présent en Chine, Foxconn a désormais des usines au Vietnam, au Brésil ou encore en Australie et souhaite s’agrandir en Europe. Déjà présente en République tchèque, l’entreprise vient de signer une nouvelle alliance avec Stellantis, groupe automobile basé aux Pays-Bas pour développer un concept de cockpit intelligent, adaptable bien entendu au secteur automobile.

Concernant la production automobile électrique, le président de la firme a déclaré (information relayée par Nikkei Asia) : « Nos plans sont de commencer la production de masse aux États-Unis et en Thaïlande respectivement en 2023. En dehors des États-Unis et de la Thaïlande, nous sommes également en pourparlers avec des emplacements possibles en Europe également dans le cadre de notre stratégie mondiale ».

À lire aussi

Article rédigé par
Pour aller plus loin