Actu

5G : Free est en tête du déploiement, Orange domine sur les 3,5 GHz

11 octobre 2021
Par Thomas Estimbre
© Creative commons

Free Mobile caracole toujours en tête sur le déploiement de la 5G en France, grâce à sa stratégie sur les basses fréquences. L’opérateur Orange reste en tête concernant la bande-cœur des 3,5 GHz.

L’Arcep vient de mettre à jour son observatoire du déploiement 5G dans l’Hexagone. Les nouvelles données confirment la stratégie mise en place par chaque opérateur, et notamment par Free Mobile. La branche mobile de l’opérateur qui « avait tout compris » continue de progresser rapidement, avec l’ouverture de 664 sites entre le 31 mai et le 30 juin 2021. Le trublion des télécoms devance Bouygues Telecom (+290 sites), SFR (+231) et Orange (+219), pour caracoler en tête du déploiement 5G en France. Au 30 juin, Free Mobile comptabilisait 10 229 sites 5G ouverts commercialement, contre 2 943 pour Bouygues Telecom, 1 872 pour Orange et 1 751 pour SFR.

© Creative commons

Les opérateurs français ont des stratégies différentes

Cette avance de Free s’explique par la stratégie de l’opérateur dirigé par Xavier Niel. Ce dernier a fait le choix d’investir sur les fréquences 700 et 800 MHz, soit des fréquences dont il dispose déjà et auxquelles s’ajoutent la nouvelle bande des 3,5 GHz. Considérée comme la bande-cœur de la 5G, elle a fait l’objet d’enchères l’an dernier et promet les débits les plus élevés. Free Mobile compte 1 298 sites exploitant la bande des 3,5 GHz, mais c’est toujours Orange qui mène la danse avec 1597 sites en 3,5 GHz sur 1 872, soit 85,3 % de ses sites 5G. Bouygues Telecom et SFR sont au coude à coude avec respectivement 1 008 et 1 005 sites en 3,5 GHz.

© Arcep

Outre la 5G, l’Arcep s’intéresse aux sites à plus de 240 Mbit/s et a mis à jour sa cartographie. Avant d’observer les résultats, rappelons qu’il s’agit « d’un débit maximum théorique, lié à la capacité installée sur chaque site ».« Ainsi, dès lors qu’un opérateur a activé au moins deux bandes de fréquences en 4G sur un site donné (“4G+”), ce site est inclus dans la catégorie “240 Mbit/s” », précise l’Arcep. L’Autorité de régulation des communications électroniques ajoute que le débit réel peut quant à lui dépendre de nombreux paramètres. Au 30 juin 2021, Orange était en tête avec 19 307 sites concernés sur 21 738 (72,1 % du total). Suivi par Free Mobile (16 566 sites sur 20 200, soit 82 %), SFR (13 765 sur 22 499, soit 61,18 %) et enfin par Bouygues Telecom (12 320 sur 21 977, soit 56 % du total).

Article rédigé par
Thomas Estimbre
Thomas Estimbre
Journaliste
Pour aller plus loin