Actu

Meta va permettre aux enfants de 10 ans d’utiliser ses casques de réalité virtuelle

19 juin 2023
Par Kesso Diallo
Meta va introduire une série de mesures pour assurer une expérience sûre aux préadolescents.
Meta va introduire une série de mesures pour assurer une expérience sûre aux préadolescents. ©Meta

La société va abaisser l’âge minimum d’utilisation de ses Meta Quest 2 et 3, jusqu’ici interdits aux moins de 13 ans.

Meta continue de miser sur les jeunes pour la réalité virtuelle (VR). Après avoir ouvert son métavers aux adolescents, le géant américain va abaisser l’âge minimum de ses casques VR. Alors que les Meta Quest 2 et 3 sont actuellement interdits aux moins de 13 ans, ce ne sera bientôt plus le cas. Plus tard cette année, les parents pourront en effet créer un compte pour leurs enfants âgés de 10 à 12 ans afin qu’ils puissent utiliser ces appareils, a annoncé la société dans un article de blog.

« Nous exigerons que les préadolescents obtiennent l’approbation de leurs parents pour créer un compte, ce qui permettra aux parents de contrôler les applications que leurs préadolescents téléchargent depuis notre boutique d’applications. Lorsque les parents nous communiquent l’âge de leur préadolescent, nous utilisons ces informations pour proposer des expériences adaptées à leur âge sur notre boutique d’applications », a assuré Meta.

Protéger les préadolescents

Pour assurer une expérience sûre et adaptée à l’âge des préadolescents, l’entreprise va introduire une série de mesures. Pour commencer, leurs comptes seront privés par défaut, donc il ne sera pas possible pour d’autres personnes de les suivre sans leur approbation ou celle de leurs parents. Il sera aussi impossible pour les autres de voir leur statut actif et les applications qu’ils utilisent, sauf si les parents autorisent le partage de ces informations.

Meta assure aussi que les données des préadolescents seront protégées, ces informations étant uniquement collectées via ses casques pour leur proposer une expérience adaptée à leur âge. « Nous ne diffusons pas d’annonces à ce groupe d’âge. Les parents pourront également choisir si les données de leur enfant sont utilisées pour améliorer l’expérience, et ils pourront supprimer le compte de leur enfant, y compris toutes les données qui y sont associées », a indiqué la firme.

Toujours dans cet effort de protéger ces jeunes utilisateurs, Meta va permettre aux parents de contrôler les contenus auxquels leurs enfants auront accès. Plus précisément, ils pourront choisir les applications que leur préadolescent peut télécharger et utiliser, mais aussi bloquer l’accès à certaines. Pour aider les parents à prendre leur décision, Meta affirme que chaque application disposera d’une page de description fournissant des informations sur les données collectées et la manière dont ces dernières pourraient être utilisées. Ils sauront également si l’application propose des fonctionnalités sociales et si elle dispose d’une limite d’âge. 

La société indique par ailleurs que les préadolescents ne pourront pas accéder à Horizon Worlds, qui reste réservé aux plus de 13 ans aux États-Unis et au Canada, et aux 18 ans et plus en Europe. Enfin, les parents auront la possibilité de gérer la durée d’utilisation quotidienne du Meta Quest par leur préadolescent et de programmer des pauses.

À partir de
672,99€
En stock
Acheter sur Fnac.com

À lire aussi

Article rédigé par
Kesso Diallo
Kesso Diallo
Journaliste