Actu

Qui sont les Gabriels, le groupe de la cérémonie d’ouverture de Cannes ?

17 mai 2023
Par Edouard Lebigre
Le groupe s'est formé à Los Angeles en 2016.
Le groupe s'est formé à Los Angeles en 2016. ©YouTube/BBC Music

Le groupe américain a interprété Stand By Me dans un des moments forts de la cérémonie d’ouverture du Festival de Cannes 2023.

À la suite des discours de la maîtresse de cérémonie Chiara Mastroianni et du président du jury Ruben Östlund, le Festival de Cannes a donné son coup d’envoi en musique. Le groupe de blues américain Gabriels a été choisi par le Festival pour interpréter le morceau culte Stand By Me de Ben E. King (1961). Dans un costume jaune solaire, le chanteur Jacob Lusk a livré une performance poignante, dans la pénombre du Grand Théâtre Lumière à Cannes, devant une audience captivée. Écrite en 1961, Stand by Me est devenue une grand standard du R&B et de la soul, et a notamment été utilisé dans le film du même nom de Rob Reiner en 1986 et la série Euphoria plus récemment.

Les nouvelles voix du blues

Fondé en 2016, Gabriels naît lorsque les musiciens britanniques Ryan Hope et Ari Balouzian se mettent à la recherche d’un chanteur pour la bande originale d’un long-métrage. Ils rencontrent alors Jacob Lusk, directeur de chorale confirmé et accompagnateur pour Beck et Diana Ross notamment. L’Américain avait également accédé au succès en participant à la dixième saison de l’émission American Idol aux États-Unis en 2011. Ensemble, les trois artistes créent Gabriels, un trio inspiré par la soul, le R&B, la musique classique et l’électro. Publié en 2021, l’EP Love and Hate in a Different Time reçoit les éloges d’Elton John qui déclare « C’est un des albums les plus importants de ces dix dernières années ». L’album Angel & Queens a par la suite été publié en deux parties, en 2022 et 2023.

À partir de
16,03€
En stock vendeur partenaire
Acheter sur Fnac.com

La cérémonie d’ouverture du Festival de Cannes a également été marquée par la remise d’une Palme d’or d’honneur à l’acteur Michael Douglas, pour l’ensemble de sa carrière.

À lire aussi

Article rédigé par