Actu

Horizon Workrooms : Facebook livre un premier aperçu de son metaverse

20 août 2021
Par Thomas Estimbre

Facebook a levé le voile sur la bêta de Horizon Workrooms, une expérience de réalité virtuelle qui promet de repenser la collaboration à distance dans les entreprises. L’outil, développé avec sa filiale Oculus, est accessible grâce à un casque de réalité virtuelle.

En début de mois, Mark Zuckerberg confirmait que Facebook allait lancer des lunettes en partenariat avec Ray-Ban. Le patron du célèbre réseau social avait profité de cette annonce pour évoquer son “metaverse”, un terme tendance qui fait rêver les géants du numérique. Le concept “metaverse” fait référence à un univers où réel et virtuel finissent par se confondre. L’idée plaît tout particulièrement à Facebook, qui vient d’annoncer le lancement en bêta de Horizon Workrooms. Inspiré du réseau social en réalité virtuelle Horizon, les “workrooms” (salles de travail) veulent “réinventer” la collaboration à distance en permettant aux utilisateurs “de se réunir” pour travailler dans une même pièce virtuelle.

 © Facebook Technologies
© Facebook Technologies

La firme a pour cela fait appel à sa filiale Oculus et à son casque Oculus Quest 2 pour transporter les équipes d’une entreprise dans un espace de travail en VR. Facebook estime que “la façon dont nous travaillons évolue” et que “de plus en plus de personnes travaillent à distance”, sans nécessairement disposer “des bons outils” pour le faire. “Travailler sans collègues autour de soi peut parfois donner l’impression de s’isoler, et faire du brainstorming avec d’autres personnes n’est pas la même chose si vous n’êtes pas dans la même pièce. Aujourd’hui, nous sommes donc ravis de lancer la bêta ouverte d’Horizon Workrooms”, explique Facebook. Cette solution est disponible dans les pays où le Quest 2 est pris en charge, soit 22 pays, dont la France. Elle est pour l’heure disponible gratuitement.

Avec Workrooms, le projet Horizon de Facebook se dévoile

Pour rendre l’expérience plus réaliste, Workrooms s’appuie sur les dernières technologies et fonctionnalités développées par Oculus. On retrouve notamment le suivi du bureau et du clavier en réalité mixte, le suivi de la main, le streaming du bureau à distance, l’intégration de la vidéoconférence, l’audio spatial ainsi que des avatars Oculus. “Nous avons créé un nouveau type d’expérience de productivité”, indique Facebook, qui propose d’amener son bureau, son ordinateur et son clavier avec soi dans cet univers virtuel. Ces fonctionnalités visent à renforcer l’immersion et à rappeler que Workrooms est une expérience de réalité mixte. “Travailler en réalité virtuelle ne signifie pas que vous devez laisser vos outils habituels derrière vous”, ajoute Facebook.

 © Facebook Technologies
© Facebook Technologies

Afin de laisser place aux idées lors des réunions, le réseau social va jusqu’à proposer un “tableau blanc infini” offrant la possibilité de faire des croquis, d’écrire comme avec un stylo ou encore d’épingler des images depuis son ordinateur. Enfin, il est possible d’exporter ce tableau hors de la réalité virtuelle sous forme d’image. L’espace de travail en VR peut accueillir jusqu’à 16 personnes lors d’une session en réalité virtuelle, et jusqu’à 50 personnes lors d’un appel vidéo.

La bêta est accessible via le site d’Oculus et nécessite de s’inscrire pour créer une équipe Workrooms. La première personne qui crée une équipe Workrooms et tout autre utilisateur qui souhaite rejoindre des réunions dans la VR doivent disposer d’un casque Oculus Quest 2, rappelle la firme dans sa FAQ. En revanche, il n’est pas nécessaire de disposer d’un casque Quest 2 pour rejoindre les réunions via les appels vidéo sur un ordinateur. Enfin, Facebook promet des échanges sécurisés et précise que “Workrooms n’utilisera pas vos conversations et votre matériel de travail pour alimenter des publicités sur Facebook”.

 © Facebook Technologies
© Facebook Technologies

Rappelons au passage que Facebook a été contraint de suspendre temporairement la vente de l’Oculus Quest 2 pour des risques d’irritation cutanée. Une nouvelle version de son casque, comprenant une nouvelle housse en silicone, sera commercialisée à compter du 24 août. L’entreprise a profité de cette suspension pour doubler la capacité de stockage de la version de base de son casque, passant de 64 à 128 Go.

Article rédigé par
Thomas Estimbre
Thomas Estimbre
Journaliste