Actu

Suzume de Makoto Shinkai (Your Name) domine le box-office japonais

01 décembre 2022
Par Vincent Oms
Suzume de Makoto Shinkai (Your Name) domine le box-office japonais
©Crunchyroll

Le dernier film de Makoto Shinkai continue d’engranger des records pour sa troisième semaine de projection sur l’archipel.

Crunchyroll (qui est l’un de ses futurs distributeurs) nous apprend que le dernier film de Makoto Shinkai continue de séduire un public toujours plus nombreux. Pour sa troisième semaine d’exploitation en salles, Suzume a vendu quelque 612 000 places, pour des recettes de 843 millions de yens. Si ces chiffres sont en légère baisse après un lancement monstre, ses recettes globales de 6,269 milliards de yens en font déjà un succès comparable à deux précédents films de Shinkai, Les Enfants du Temps et le célèbre Your Name. Occupant toujours la première place du podium japonais, il devrait établir un joli record pour son auteur.

Un Slime solide

La seconde place est occupée par Moi quand je me réincarne en Slime – Le film: Scarlet Bond, adapté de l’œuvre originale de Fuse. Le monde fantastique de cet isekai connaît un bon départ, avec 225 000 spectateurs et plus de 297 millions de yens pour sa première semaine d’exploitation. Mais ce n’est pas suffisant pour faire chuter l’œuvre poétique de Shinkai de son trône, sur lequel il est solidement vissé depuis trois semaines déjà, et sûrement pour quelque temps encore… Là aussi, c’est Crunchyroll qui distribuera ce film – au titre à rallonge – à travers le reste du monde.

Pirates insubmersibles

Enfin, un autre monstre de l’animation occupe la quatrième place de ce classement hebdomadaire : One Piece Red. Depuis son lancement le 6 août 2022, l’adaptation de l’œuvre d’Eiichiro Oda n’a jamais quitté le Top 5, et elle est désormais à l’origine d’une recette totale faramineuse de 18,54 milliards de yens, rien que sur le territoire japonais. Non content de devancer un certain Black Panther Wakanda Forever d’une place, il a aussi récemment effectué un lancement prometteur en Amérique du Nord. De très bonnes nouvelles en somme pour les amateurs d’anime, poésie, isekai et shōnen n’ayant certainement pas fini d’alimenter nos salles de cinéma, forts de pareils succès.

À lire aussi

Article rédigé par
Vincent Oms
Vincent Oms
Journaliste