Actu

Kobo Nia : une nouvelle liseuse abordable

16 juillet 2020
Par Thomas Estimbre

Kobo complète sa gamme de liseuses avec le lancement de la Nia. Cette liseuse d’entrée de gamme présente un format compact et se voit proposer à un prix abordable.

Kobo fait son retour sur le segment des liseuses d’entrée de gamme avec la Nia. Cette liseuse compacte (112,4 x 159,3 x 9,2 mm pour 172 grammes) est équipée d’un écran de 6 pouces sans reflet Carta E Ink, avec une définition de 1024 x 758 pixels (212 ppp). La Kobo Nia se dote également de la technologie ComfortLight pour améliorer la lecture de nuit et peut stocker jusqu’à 6 000 livres grâce à ses 8 Go de stockage. Côté autonomie, la filiale de Rakuten promet des semaines de lecture grâce à la présence d’une batterie de 1000 mAh.

 © Kobo
© Kobo

Avec la Kobo Nia, la marque veut proposer « un point d’accès facile à la lecture numérique » et profiter de l’engouement pour les biens culturels dématérialisés. Au cours des derniers mois, Kobo indique avoir constaté une hausse sans précédent du temps de lecture sur ses différents appareils. « En ces temps incertains où les gens se tournent vers le numérique pour se divertir ou simplement trouver du réconfort, nous avons constaté une croissance record du temps de lecture dans le monde entier. De mars à juillet, nous avons vu les utilisateurs de Kobo passer globalement 93 % de temps supplémentaire à lire par rapport à l’année précédente », précise Michael Tamblyn, CEO de Rakuten Kobo.

 © Kobo
© Kobo

Une liseuse abordable pour découvrir la lecture numérique

La Kobo Nia s’affiche surtout sous la barre des 100 euros avec un prix de 99,99 euros. Un tarif qui doit lui permettre de concurrencer les Kindle d’Amazon. La dernière liseuse de la famille Kobo rejoint les Clara HD, Libra H2O et la Forma. Elle est disponible en noir, avec trois options de SleepCover : noir, bleu et jaune citron. Disponible en précommande depuis le 15 juillet, la Kobo Nia sera disponible en magasin et en ligne à partir du 21 juillet.

Article rédigé par
Thomas Estimbre
Thomas Estimbre
Journaliste