Actu

Coup de jeune pour l’iPod Touch, qui s’offre une puce A10 Fusion

28 mai 2019
Par Laure Renouard

Surprise, surprise : Apple vient d’annoncer sans crier gare un nouvel iPod Touch. En apparence, rien ne change, et pour cause : c’est le chipset qui l’anime qui constitue la nouveauté du jour.

Quatre ans après le lancement de sa sixième génération, l’iPod Touch, dont la première itération date de 2007, a droit à une nouvelle mise à niveau. Il reste le seul lecteur multimédia au catalogue d’Apple, les Shuffle et Nano n’étant plus produits depuis deux ans.

 © Apple
© Apple

Le nouvel iPod Touch reprend très exactement le design de son prédécesseur, et arbore donc un écran IPS de 4 pouces (1 136 x 640 pixels) surplombant un bouton home qui reste dépourvu de lecteur d’empreintes. Décliné en versions 32, 128 et 256 Go et en six coloris (gris sidéral, or, argent, rose, rouge et bleu), il se distingue de son prédécesseur par l’intégration d’une puce A10 Fusion remplaçant la puce A8 du précédent modèle. L’A10 Fusion, inaugurée sur les iPhone 7 et 7 Plus, date de 2016, mais accueille néanmoins la dernière version d’iOS en date, iOS 12. Elle permet, promet Apple, de faire appel à la réalité augmentée via l’appareil photo dorsal de 8 mégapixels. Elle autorise également les FaceTime de groupe à travers sa caméra avant de 1,2 Mpx, et présage de meilleures performances en jeu. L’appareil prend évidemment en charge le WiFi (802.11a/b/g/n/ac) et le Bluetooth 4.1.

L’iPod Touch de dernière génération est dès à présent disponible. Bien loin des tarifs pratiqués par Apple dans l’univers du mobile, il est facturé 249 euros dans sa mouture 32 Go, 359 en version 128 Go et 469 euros en 256 Go.

Article rédigé par
Laure Renouard
Laure Renouard
Journaliste
Pour aller plus loin