Article

Kahlo, Munch… 8 expositions à ne pas rater en cette rentrée 2022

29 août 2022
Par Costanza Spina
Edvard Munch, “Rouge et blanc” (“Rødt og hvitt”).
Edvard Munch, “Rouge et blanc” (“Rødt og hvitt”). ©Munchmuseet, Oslo, Norvège/Halvor Bjørngård

L’été se termine, mais la saison culturelle 2022 est loin d’être finie ! À la rentrée, partout en France, des expositions de peinture, photographie, nouvelles technologies mettent en avant les grands enjeux du monde contemporain et des icônes de l’art. De Frida Kahlo à Helmut Newton, en passant par les 90 ans de la marque Lego et le retour de Munch en France, voici quelques recommandations pour la rentrée.

1 Frida Kahlo au Musée Galliera

C’est l’une des expositions les plus attendues de la rentrée 2022 et sans doute la plus unique : une rétrospective de l’œuvre de Frida Kahlo est prévue au Musée Galliera à Paris en partenariat avec le Museo Frida Kahlo de Mexico. Elle devrait dévoiler plus de 200 pièces tout droit venues de la maison de naissance de l’artiste, la Casa Azúl. Il est extrêmement rare de pouvoir admirer les œuvres de l’artiste en Europe, et encore plus d’objets tout droits importés du Mexique !

Portait de Frida Kahlo par Nickolas Muray, 1939.

Après les expositions consacrées à Chanel, Jeanne Lanvin ou encore Dalida, le Musée Galliera s’ouvre à une véritable icône de l’art contemporain, adorée aussi bien pour son art que pour sa pensée révolutionnaire et son engagement féministe. Frida Kahlo, au-delà des apparences est un temps fort de cette rentrée à ne pas rater.

Du 15 septembre 2022 au 5 mars 2023.
Toutes les informations sont à retrouver sur le site du Musée Galliera.

2 Le Cri d’Edvard Munch au Musée d’Orsay

En collaboration avec le musée Munch d’Oslo, le Musée d’Orsay consacre une exposition au célèbre peintre norvégien Edvard Munch (1863-1944) dont l’œuvre dans son ampleur – 60 ans de création – et sa complexité demeure en partie méconnue. Onze ans après la rétrospective consacrée à l’artiste au Centre Pompidou, les œuvres de Munch sont de retour en France grâce aux commissaires Claire Bernardi, directrice du musée de l’Orangerie, et Estelle Bégué, chargée d’études documentaires au Musée d’Orsay. Entre symbolisme et expressionnisme, retour sur la vie et l’œuvre d’un artiste qui a bâti de son pinceau la modernité et sublimé l’expression des émotions humaines.

Du 20 septembre 2022 au 22 janvier 2023. Vous pouvez précommander le catalogue de l’exposition qui paraîtra officiellement le 14 septembre.

3 Helmut Newton au Nouveau Musée national de Monaco

Jusqu’au 13 novembre à la Villa Sauber de Monaco, une exposition inédite sur Helmut Newton nous invite à découvrir une facette méconnue du photographe. Drôle, cynique, désenchanté, il nous embarque au fil d’un périple scintillant dans la vie des beautiful people qui peuplent la Riviera, qu’ils soient de passage ou résidents. Le photographe se prend au jeu : à la fois témoin et acteur de ce monde superficiel et surfait, il abandonne l’héritage du réalisme allemand et de la nouvelle objectivité pour laisser libre cours à un langage plus empreint du surréalisme du siècle dernier.

L’exposition Newton, Riviera.©NMNM, Stéphane Kovalsky, 2022

Cette exposition nous confronte à un nouveau Newton, peu analysé, qui aborde le glamour avec un joyeux esprit critique en illustrant toute l’absurdité de ce monde pailleté. Une exposition que l’on vous conseille à la fois pour le cadre exceptionnel qu’est le Nouveau Musée national de Monaco et pour apprécier encore et encore l’œuvre d’un grand nom de la photographie contemporaine. Un sublime livre est publié par Gallimard et le Nouveau Musée national de Monaco recueillant les 280 clichés de l’exposition et des textes par des figures exceptionnelles du monde de la photographie.

Du 17 juin au 11 novembre 2022 à la Villa Sauber de Monaco. Informations et billetterie sur le site du Nouveau Musée national de Monaco.

4 Shocking! Les mondes surréalistes d’Elsa Schiaparelli au Musée des arts décoratifs de Paris

Pour les passionnés de mode, une exposition incontournable se tient actuellement au Musée des arts décoratifs de Paris : Shocking !fait la lumière sur le monde surréaliste et avant-gardiste de la grande Elsa Schiaparelli (1890-1973) en présentant plus de 500 œuvres, dont 272 costumes. La couturière a été une figure clé de la mode parisienne entre les deux Guerres mondiales : décorés de motifs en trompe-l’œil noir et blanc, ses pulls connaissent un succès immédiat en France et aux États-Unis. En 1935, la Maison Schiaparelli ouvre ses portes sur la place Vendôme, à Paris, proposant des collections conçues pour le sport, la ville et le soir. Comme sa grande rivale Gabrielle Chanel, Schiaparelli a également travaillé en étroite collaboration avec des artistes, notamment Man Ray, Jean Cocteau et Salvador Dalí, avec qui elle a créé une robe. S’inspirant du surréalisme, ses créations sont extrêmement imaginatives et font appel à de nouveaux matériaux innovants. Le style « Schiap » a continué à se développer tout au long des années 1930.

Détail de la cape « Phoebus », hiver 1937-1938.©Elsa Schiaparelli/Musée des arts décoratifs de Paris

Outre des photographies d’époque, des croquis et des articles contemporains de Harper’s Bazaar et Vogue, Shocking ! Les mondes surréalistes d’Elsa Schiaparelli, le livre compagnon de l’exposition, présente des chefs-d’œuvre spécialement photographiés de la collection du Musée des arts décoratifs de Paris. Les 120 vêtements et accessoires des archives de Schiaparelli sont illustrés, et on retrouve également une sélection de ses dessins datant de 1933 à 1953.

Du 6 juillet 2022 au 22 janvier 2023. Rendez-vous ici pour les infos et réservations.

5 Biennale de Lyon : un manifeste de la fragilité politique

La 16e Biennale de Lyon réunit plusieurs pratiques artistiques autour du thème de la vulnérabilité, entendue ici comme un puissant outil politique. Créée en 1991, la Biennale de Lyon s’affirme aujourd’hui, après plus de 30 ans d’existence, comme la plus importante manifestation en France consacrée à l’art contemporain. Les expositions de cette année feront la part belle aux arts numériques, en valorisant des artistes qui déconstruisent les techniques et les codes de l’art comme Sara Sadik, Sarah Del Pino, Andrea Rossetti ou encore Clemens Behr. Tous et toutes posent une question cruciale et poétique : que deviendrait notre monde si, au lieu de considérer la vulnérabilité comme une marque de faiblesse, nous l’exploitions pour tenter de reprendre le pouvoir ?

Du 14 septembre au 31 décembre 2022. Rendez-vous sur le site de la Biennale pour plus d’informations sur les lieux et les différentes expositions.

6 Venise révélée au Grand Palais immersif

Le Grand Palais immersif s’installe à Paris, métro Bastille, dès la rentrée avec l’ouverture de l’exposition Venise révélée. Miracle d’ingénierie, d’architecture et d’art, cette ville incomparable, construite de toute pièce sur une lagune, lutte depuis plusieurs siècles contre la mer – qui fait aussi sa richesse. Percer ses mystères, découvrir ses trésors, mesurer l’étendue de sa splendeur : c’est ce que permet Venise révélée, au moyen d’images inédites et surprenantes, de projections géantes et immersives et de dispositifs interactifs ludiques et innovants.

Venise Révélée, Grand Palais immersif.©Iconem, GPI

Cette exposition est coproduite par Grand Palais immersif et Iconem en collaboration avec la Fondazione Musei Civici di Venezia. Filiale de la Rmn-Grand Palais, Grand Palais immersif est un nouveau lieu dédié à la programmation d’expositions immersives qui ouvrira ses portes en septembre à Paris. Nous vous parlions récemment de cette nouvelle institution culturelle parisienne qui vise à valoriser les nouvelles technologies dans l’art.

Du 21 septembre 2022 au 19 février 2023. Toutes les informations sur l’exposition et le Grand Palais immersif sont à retrouver par ici.

7 L’Horizon de Khéops à l’Institut du monde arabe

L’Institut du monde arabe présente une exposition immersive qui propose de revenir environ 2 600 ans avant notre ère, au temps des funérailles de Khéops, deuxième roi de la IVe dynastie de l’Ancien Empire. Grâce à la réalité augmentée, on visitera les entrailles de la pyramide de Khéops, de ses chambres à ses passages secrets… Le parcours de réalité virtuelle mêle émotions, sensations et culture. Un voyage dans le temps et l’histoire de 45 minutes. Une expérience qui est le fruit d’années d’études et de travail sur les pyramides et l’Égypte ancienne menées par l’égyptologue Peter Der Manuelian et son équipe du Giza Archives Project (Harvard).

Du 14 juin au 2 octobre. Informations et réservations ici.

8 Lego fête ses 90 ans à la Galerie Joseph 

Pour finir, une recommandation qui devrait vous faire retourner en enfance : l’exposition Lego à l’occasion des 90 ans de la marque. Jusqu’au 25 septembre, la Galerie Joseph vous accueille pour découvrir l’histoire de cet empire qui s’est construit brique par brique en forgeant l’univers créatif de tant de grands et de petits.

©Bruce Nauman by SIAE, 2021.

L’exposition Lego – 90 ans de créativité voit les choses en grand : de la création de la marque à ce qui fait aujourd’hui encore son succès, cet événement participatif et ludique est une invitation au voyage dans l’univers unique de Lego. Un monde de créativité, d’inclusivité et de diversité à découvrir pour la première fois et de manière immersive à travers un grand terrain de jeu. Notre compte rendu de cette exposition particulière est à retrouver ici.

Jusqu’au 25 septembre. Toutes les informations sont disponibles ici.

À lire aussi

Article rédigé par
Costanza Spina
Costanza Spina
Journaliste
Pour aller plus loin