Article

Amour réel et cérémonie virtuelle : des mariages s’organisent dans le metaverse

28 juin 2022
Par Marion Piasecki
Le footballeur Kevin-Prince Boateng s’est marié sur la Lune, ou plutôt sur le metaverse Over.
Le footballeur Kevin-Prince Boateng s’est marié sur la Lune, ou plutôt sur le metaverse Over. ©Enzo Miccio

Pour certains couples, le plus beau jour de leur vie pourrait bien ne pas avoir lieu dans la « vraie vie ». Ils décident en effet d’organiser leur cérémonie de mariage en virtuel. Pourquoi choisir de se dire « oui » dans le metaverse ? À quoi ressemblent ces cérémonies ?

Le metaverse se présente comme un nouveau moyen d’organiser des événements : des réunions professionnelles, des salons, des concerts… et des mariages. Si certains couples mettent en avant un concept novateur aux nombreux avantages, les cérémonies virtuelles existent en vérité depuis longtemps et divisent toujours autant.

Mariage à Poudlard et invitations en NFT

Ces derniers mois, le metaverse revient souvent dans l’actualité, aussi bien pour l’intérêt que les entreprises lui portent que pour son potentiel en tant que réseau social dans les années à venir. Ce n’est donc pas étonnant que le premier mariage sur une plateforme de metaverse ait fait le tour du monde. Dinesh Sivakumar Padmavathi et Janaganandhini Ramaswamy, qui habitent en Inde, ont principalement décidé de faire une réception dans le metaverse à cause de la pandémie de Covid-19, qui obligeait à limiter les mariages à 100 personnes. Ils ont ainsi fait une petite cérémonie dans le monde réel avec leurs proches, mais aussi une réception virtuelle avec plus de 2 000 personnes. Le metaverse est aussi l’occasion de se lâcher sur la décoration : les mariés ont décidé de faire la fête à Poudlard, la célèbre école des sorciers dans Harry Potter.

Dans un précédent article, j’avais évoqué l’utilisation du metaverse pour faire revivre des personnes décédées. Il en est également question ici : « Mon beau-père est décédé en avril dernier, a expliqué le marié à CNN. Donc j’ai créé un avatar en 3D qui lui ressemble pour qu’il nous bénisse, moi et ma fiancée. C’est quelque chose que nous pouvons seulement faire dans le metaverse. »

Cependant, ces mariages dans le metaverse n’ont pas seulement lieu pour contourner les restrictions dues au Covid-19 ou pour faire apparaître un proche décédé. Le joueur de football Kevin-Prince Boateng a épousé la mannequin Valentina Fradegrada ce mois-ci et organisé une cérémonie dans le metaverse pour « faire quelque chose de spécial pour Valentina, quelque chose que personne n’a fait auparavant ». Pour cela, il fallait un lieu très spécial : la Lune. De plus, un nombre limité de fans pouvaient se procurer des invitations en NFT pour 50 dollars, argent qui sera reversé à la fondation créée par son épouse.

Dinesh Sivakumar Padmavathi et Janaganandhini Ramaswamy ont créé des avatars à leur effigie pour leur cérémonie de mariage dans l’univers de Harry Potter.

Les cérémonies virtuelles, un concept qui n’est pas nouveau

Quand le New York Times a écrit un article sur les mariages dans le metaverse, les critiques n’ont pas tardé à se multiplier. En effet, les mariages dans un monde virtuel n’ont rien de novateur. Les amateurs de jeux vidéo font des demandes en mariage et des cérémonies dans leurs jeux préférés depuis plus de dix ans, en particulier quand il s’agit de MMORPG (jeux de rôles en ligne massivement multijoueurs) comme World of Warcraft. En 2020, plusieurs couples se sont aussi tournés vers le jeu phare du confinement : Animal Crossing New Horizons.

Cette tendance aux mariages dans les jeux vidéo est si répandue qu’une licence a décidé d’explorer ce filon : Final Fantasy XIV. Ce célèbre jeu de rôles propose depuis 2014 une quête spéciale nommée « Lien éternel » où le couple peut inviter jusqu’à 80 personnes dans une chapelle virtuelle et obtenir des objets spéciaux, dont des alliances qui permettent de se téléporter à tout moment vers l’être aimé.

Mais alors, quelle différence avec les mariages dans le metaverse ? La première différence est tout simplement que le Covid-19 est passé par là, banalisant au passage le télétravail, les apéros sur Zoom et autres événements à distance. La seconde, c’est qu’organiser un mariage dans un jeu vidéo est étiqueté « geek » voire immature, puisqu’il s’agit d’un environnement de jeu. Le metaverse, lui, se positionne comme un réseau social ressemblant plus au monde adulte dans son fonctionnement. Les graphismes sont peut-être ennuyeux et moins beaux, mais cela donne à l’événement un aspect plus « normal » et mûr.

Un aperçu de la quête « Lien éternel » dans Final Fantasy XIV, qui fait évidemment référence au mariage.

Avec les nouvelles technologies, les films de mariage évoluent

Pour les couples amateurs de réalité virtuelle qui veulent célébrer leur mariage de manière plus classique, il existe une solution : les films de mariage à visionner avec un casque de réalité virtuelle. Plusieurs entreprises, y compris en France, ont des vidéastes spécialisés pour filmer des moments clés comme un discours ou la première danse et envoyer le tout aux mariés avec un casque de réalité virtuelle. Si l’immersion est un avantage important, il reste un inconvénient : le fait de ne pas pouvoir le vivre en direct.

Là aussi, c’est avec les restrictions liées à la pandémie de Covid-19 que les usages ont évolué et que des solutions ont été trouvées. Des photographes et vidéastes de mariage proposent de plus en plus de diffuser l’événement en direct via un lien privé à envoyer à ses proches. Un moyen de s’empiffrer de petits fours et de faire la chenille dans la vraie vie, tout en partageant ce moment avec ceux qui n’ont pas pu venir.

À lire aussi

Article rédigé par
Marion Piasecki
Marion Piasecki
Journaliste