Test Labo

Test du Xiaomi L75M6 (Mi TV Q1) : un 75 pouces efficace qui pèche par sa colorimétrie

24 juin 2021
Test du Xiaomi L75M6 (Mi TV Q1) : un 75 pouces efficace qui pèche par sa colorimétrie

En résumé

Note LABOFNAC

Le Xiaomi L75M6 est un téléviseur de grande taille à un prix attrayant. Bien équipé, il affiche des images de qualité avec une luminosité particulièrement élevée et un excellent niveau de noirs. Dommage que la colorimétrie ne soit pas du même acabit que le reste des performances, venant ainsi ternir un bilan par ailleurs vraiment positif.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Le taux de contraste
  • Android TV
Les moins
  • La colorimétrie très décevante

Détail des sous notes

Contraste
Le contraste d'un écran est sa capacité à afficher des images très sombres et très lumineuses. On parle de taux de contraste (le rapport d'intensité lumineuse entre le point le plus blanc et le point le plus noir).
Progressivité
Ceci est la mesure des dégradés. Chaque niveau de gris ne doit ni être trop clair, ni trop sombre.
Couleur
Nous mesurons la fidélité de la couleur. Plus la note est haute, plus les couleurs sont proches de la réalité
Directivité
Être capable de regarder l'écran quelque soit la position du spectateur (garder la même qualité d'image de face comme sur les côtés)
Uniformité
Une image de même qualité, couleur, luminance sur toute la surface de la dalle
À partir de
1 825,14€
En stock
Note LABOFNAC
Acheter sur Fnac.com

Notre test détaillé

Introduction

Avec le L75M6, Xiaomi propose un téléviseur 4K de 75 pouces à un prix dans la fourchette basse. Faut-il se laisser tenter ? Nous l’avons passé sous les sondes du labo pour en savoir plus.

L’ergonomie et le design

Xiaomi est un fabricant que l’on connaît surtout, dans nos contrées, pour ses smartphones. Pourtant, le géant chinois est un vrai touche à tout, avec un portefeuille produits qui va de la trottinette aux objets connectés divers, en passant par les projecteurs et les téléviseurs, qui nous intéressent ici. Point fort de la proposition : un prix agressif, comme en témoigne le Xiaomi L75M6 ou Mi TV Q1, un téléviseur QLED de 75 pouces que l’on peut trouver au prix d’un 65 pouces chez certains concurrents.

En matière de design, l’appareil a fière allure avec ses bords fins, et surtout un élégant pied central. L’ensemble est néanmoins imposant et nécessite un meuble suffisamment profond, surtout si vous prévoyez d’utiliser une barre de son avec le Xiaomi L75M6. Seul regret, le constructeur n’a pas prévu de système de guidage des câbles pour ne pas dénaturer le design du téléviseur.

La connectique est aisément accessible sur la tranche gauche du Xiaomi L75M6. S’agissant d’un 75 pouces, nous nous attendions à trouver quatre entrées HDMI plutôt que trois. Néanmoins, on se consolera en sachant que l’une d’entre elles est compatible HDMI 2.1. Attention, celle-ci ne répond pas à tous les critères de la norme et ne supporte que la 4K à 60 images par seconde (60 Hz), mais pas la 4K à 120 images par seconde.

À cela s’ajoutent deux ports USB, une sortie audio optique, une sortie casque, une entrée composite, un port CI+ et les connecteurs d’antenne. Un port Ethernet RJ45, une connexion Wifi et le Bluetooth 5.0 viennent compléter le tout.

La partie audio du Xiaomi L75M6 est maigre au regard de sa diagonale de 75 pouces : il faudra se contenter de deux haut-parleurs et d’une puissance totale de 30 Watts. Une barre de son ne sera donc pas de trop, surtout que, comme on l’a vu plus haut, le téléviseur est équipé du HDMI 2.1 pour profiter des bandes-son en Dolby True HD par exemple.

À l’instar du Xiaomi L55S-5ASP, le Xiaomi L75M6 est équipé d’Android TV, mais en version 10 cette fois. Le système arbore ainsi la nouvelle interface, qui regroupe le contenu pour un accès plus aisé, et la navigation est fluide. Point fort d’Android TV, de nombreuses apps sont disponibles sur Google Play en plus des traditionnels Netflix et compagnie. Le système intègre également Google Chromecast, qui permet de diffuser de la vidéo depuis un appareil mobile. Enfin, le Xiaomi L75M6 est équipé de Google Assistant pour non seulement allumer le téléviseur, mais aussi commander les objets connectés de la maison et poser des questions diverses et variées.

Les contrastes

Le Xiaomi L75M6 affiche une luminosité très élevée avec 553 cd/m2 au centre de la dalle de 75 pouces. À l’autre bout du spectre, le niveau de noir descend très bas, avec une valeur mesurée à 0,007 cd/m2 lors de nos tests. C’est excellent et cela se traduit par un superbe taux de contraste de 79 000.

Pour ne rien gâcher, le Xiaomi L75M6 gère parfaitement les fuites de lumière. En plaçant un cache sur la dalle, nous avons relevé une luminosité de 0,029 cd/m2 au-dessus, 0,005 cd/m2 à droite, 0,004 cd/m2 à gauche, et 0,027 cd/m2 en dessous. Voici donc une excellente entrée en matière pour le Xiaomi L75M6.

Contraste
9

La progressivité

La progressivité du Xiaomi L75M6 est évaluée à l’aide de la courbe de gamma d’une part, et de mesures de directivité d’autre part. En comparant la courbe de gamma du signal vidéo en sortie du téléviseur avec celle du signal de référence, on note que les deux courbes sont globalement linéaires malgré quelques écarts. La source vidéo est donc reproduite correctement par le Xiaomi L75M6.

Dans un deuxième temps, nous avons réalisé des mesures de directivité en adoptant cinq zones d’observation, et en faisant varier l’angle de 45 degrés. Il s’agit ici de représenter les différentes positions des téléspectateurs lorsqu’ils regardent la télévision assis en face ou sur les côtés. La luminosité très élevée du Xiaomi L75M6 chute fortement dans les angles, passant de 553 cd/m2 dans l’axe comme on l’a vu ci-dessus, à 139 cd/m2 dans l’angle gauche et 140 cd/m2 dans l’angle droit. Notez toutefois que ces valeurs sont pratiquement égales à la luminosité maximale dans l’axe de téléviseurs OLED par exemple.

Progressivité
7.1

La directivité

Pour le test de directivité, nous évaluons la dérive des couleurs en fonction du point d’observation. La luminosité est réglée sur la valeur maximale et le balayage est réalisé sur plusieurs points en adoptant différentes positions d’observation. Il s’agit donc d’évaluer la profondeur des noirs et le taux de contraste pour les téléspectateurs qui ne se trouvent pas en face de l’écran mais sur les côtés.

Le niveau des noirs dans les angles reste correct, même si on passe d’un excellent 0,007 cd/m2 dans l’axe à 0,03 cd/m2 dans les angles. Le taux de contraste est également moins glorieux, mais il reste correct avec une valeur proche de 4 000.

Directivité
5.6

La colorimétrie

Si le Xiaomi L75M6 fait un sans-faute ou presque jusqu’à présent, il s’écroule complètement en matière de colorimétrie. Si nous l’avons comparé aux différents triangles de référence colorimétrique, y compris les plus exigeants tels que le DCI-P3 et le Rec 2020, il n’était pas nécessaire d’aller si loin. En effet, le Xiaomi L75M6 peine déjà à couvrir le triangle de référence EBU le plus élémentaire.

Les couleurs manquent clairement de richesse, ce qui sera notamment visible sur les aplats. Les lacunes sont bien visibles sur le graphique ci-dessous, notamment dans les bleus et surtout dans les rouges. De plus, le Xiaomi L75M6 affiche une dérive conséquente des couleurs.

Couleur
2.8
Richesse des couleurs
3.6

L’uniformité

On aurait pu craindre le pire pour l’uniformité de l’affichage sur une dalle imposante de 75 pouces. Pourtant, le Xiaomi L75M6 affiche d’excellents résultats, comme en atteste l’écart d’uniformité de luminance contenu de 34 % seulement. Nous avons divisé la surface de la dalle en 35 zones afin de déterminer celles où la luminosité est la plus forte et la plus faible. Le minimum de 404 cd/m2 est atteint dans le coin inférieur droit. À l’inverse, le Xiaomi L75M6 affiche une luminosité maximale de 610 cd/m2 sur la droite au-dessus du centre de la dalle.

Outre ce résultat très satisfaisant, le Xiaomi L75M6 fait encore mieux en affichant un écart d’uniformité de chrominance extrêmement faible. Son delta U’V’ de 0,0039 seulement le positionne parmi les meilleurs téléviseurs en matière d’uniformité des couleurs sur toute la surface de la dalle.

Conclusion

Note LABOFNAC

Le Xiaomi L75M6 est un téléviseur de grande taille à un prix attrayant. Bien équipé, il affiche des images de qualité avec une luminosité particulièrement élevée et un excellent niveau de noirs. Dommage que la colorimétrie ne soit pas du même acabit que le reste des performances, venant ainsi ternir un bilan par ailleurs vraiment positif.

Note technique

Détail des sous notes

Contraste
Progressivité
Couleur
Directivité
Uniformité
Article rédigé par
Pierre Blanc
Pierre Blanc
Responsable des tests TV et écrans
Driss Abdi
Driss Abdi
Journaliste