Test Labo

Test Labo des Yamaha NX-N500 : une paire d’enceintes connectées de qualité

13 mai 2020
YAMAHA NX-N500 ©Labo FNAC

En résumé

Note LABOFNAC

Véritable système stéréo sans fil, les Yamaha NX-N500 prennent la forme d’enceintes bibliothèque et proposent non seulement du Bluetooth, mais aussi du Wi-Fi avec le support de MusicCast. Elles peuvent ainsi s’intégrer dans un système multiroom avec d’autres enceintes compatibles, et peuvent aussi accéder aux services de streaming en ligne. Plutôt rare, le support d’AirPlay 2 est également à noter sur ces enceintes qu’il est toutefois aussi possible de connecter en filaire grâce à des entrées analogique et optique. Une prise Ethernet est également prévue. Côté son, les enceintes de Yamaha se montrent convaincantes. Relativement puissantes, puisque nous avons relevé entre 97 et 107 dB à 50 cm, elles offrent en outre un son équilibré dans l’ensemble, malgré un léger manque de profondeur des basses et des aigus qui, s’ils ne décrochent réellement qu’autour de 16 kHz, apparaissent en léger retrait. Une jolie proposition en somme, pour qui souhaite passer au sans-fil tout en conservant des enceintes classiques.

Note technique

Les plus et les moins

Les plus
  • Design classique et élégant
  • Bluetooth et Wi-Fi avec AirPlay 2 en prime
  • Qualité audio
Les moins
  • Des basses qui manquent un peu de profondeur

Détail des sous notes

Réponse en fréquences
La note de réponse en fréquence permet de savoir si le système audio est capable de retranscrire l’ensemble des fréquences de manières fidèles sans suraccentuation ni sous-accentuation
Puissance sonore
Cette note exprime la capacité de l’appareil à produire un son fort, sans déperdition de qualité (sans distorsion)
Rapport Puissance/volume
Plus l’enceinte est compacte, et moins il est facile de produire un son puissant de qualité. Cette note est à destination des personnes soucieuses du gain de place
Article rédigé par
Régis Bertrand
Régis Bertrand
Responsable des tests enceintes et chaînes audio
Mathieu Freitas
Mathieu Freitas
Journaliste
Pour aller plus loin